Rigor Rude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rigor Rude

Message par Rigor Rude le Lun 11 Fév - 18:42

I) Informations générales

Nom : RUDE
Prénom : John Rigor (mais personne n'utilise jamais son premier prénom)
Age : 20 ans
Date de naissance : 31 décembre 1979 23h45
Signe astrologique :capricorne (?)

Groupe Sanguin : O+
Droitier ou Gaucher : droitier

Poste du moment : mangemort, gouverneur d'Azkaban (et oui !)


II) Le physique

Cheveux : D'un brun sombre, épais, vaguement souples, relativement courts, ils sont suffisamment longs cependant sur le devant pour que Rigor doive les écarter de ses yeux.

Yeux : noirs, mobiles et expressifs, ils ne reflètent pourtant jamais que ce que Rigor veut bien laisser apparaître.

Visage : assez étroit, un peu allongé, il est déjà assez marqué pour ses vingt ans, et le fait paraître un peu plus vieux. Rigor sourit beaucoup : un sourire narquois, supérieur, arrogant, qui est une autre façon de montrer les dents.

Morphologie : Rigor fait environ 1m80, peut-être moins ; pas particulièrement maigre, c'est cependant presque un poids plume. Ni ses muscles, ni son poids n'impressionnent. Mais il ne faut pas s'y fier : tout en nerfs, il est plus fort qu'on ne le croit !

Autres : Toute l'attitude de Rigor révèle l'assurance, la séduction, le charme.

Style vestimentaire : Des costumes sorciers, généralement sombres. Rigor met un point d'honneur à être élégant.

Signe(s) particulier(s) : (percings, tatouage …) Hormis sa marque noire sur l'avant-bras gauche, on peut penser aux diverses cicatrices qui zèbrent sa peau.


III) Le mental

Qualités : Incontestablement, Rigor est quelqu'un d'intelligent et d'ambitieux. De très ambitieux. Patient, minutieux, réfléchi, rigoureux, il ne fait jamais rien à la légère, pèse soigneusement le pour et le contre avant de prendre une décision. Doué, vif d'esprit et avisé, il sait utiliser ses atouts au bon moment pour satisfaire au mieux ses intérêts. D'un point de vue moins intellectuel, Rigor est un homme courageux, et tout à fait caable d'être loyal... Mais pour très, très TRES peu de personnes, triées soigneusement sur le volet. Enfin, il déborde de charme...

Défauts : Rigor est quelqu'un d'extrêmement secret - encore que dans son cas, ce pourrait passer pour une qualité. Méfiant, dur et autoritaire, il n'accorde que très rarement sa confiance et se motre horriblement tyrannique envers ses subordonnés. Arrogant, impitoyable, voire cruel, c'est un égoïste, un menteur et un manipulateur, un séducteur invétéré qui accumule les conquêtes avant de s'en débarasser sans états d'âme. C'est un iconoclatse qui ne respecte rien ni personne, sinon les rares personnes qui ont forcé son admiration.

Evolution du caractère : On ne peut pas dire que Rigor ait beaucoup changé pendant toutes ces années. Mais il est encore très jeune...

Trait(s) particulier(s) : S'il paraît très assuré, il semble pourtant que Rigor ait quelque chose à prouver.

Ce qu’il aime : Rigor aime avant tout le pouvoir : décider, controler, manipuler, séduire, dominer... voilà ce qu'il aime. Il aime les femmes, mais pas pour le bon motif. Bon, soyons positifs, il aime aussi beaucoup sa jumelle, Mortis, et la seule personne qu'il considère et traite comme une amie : Vyktorija Stoneheart. D'un point de vue plus matériel, Rigor a un goût plus que prononcé pour l'alcool et les drogues dérivées de l'opium ; son niveau d'intoxication est tel qu'il a besoin de sa dose pour être capable de faire quoique ce soit - ne serait-ce que se lever de son lit le matin !

Ce qu’il n’aime pas : Rigor déteste surtout qu'on ne le prenne pas au sérieux. Certes, il n'a que vingt ans, mais il s'estime aussi capable que d'autres, sinon plus, d'occuper un poste à hautes responsabilités. Il a aussi horreur qu'on fasse allusion à ses origines et qu'on lui conseille quoi que ce soit - surtout concernant son addiction. En bon misanthrope, il déteste tout le monde ou presque. Mais surtout, Rigor hait son père et méprise sa mère.

Hobbies : Rigor est un domjuan : il aime séduire, manipuler, mentir... Il aime aussi faire la fête, boire, se défoncer, danser.

Tic(s) : le tic de beaucoup de drogués : quand le manque commence à se faire sentir, Rigor a les mains qui tremblent, des gestes brusques, il incline la têtes sur l'épaule, renifle... je ne vous fais pas de dessin !

Phobie(s) : à part de faire une crise de manque sévère en étant en galante compagnie, Rigor ne craint pas grand chose... Si ! Il a très peur de la solitude affective.


IV) La famille

Les tuteurs : Ses parents, Seth Rude (décédé) et Kiearah McDee, épouse RUDE, 36 ans (internée à l'asile de Bedlam à Londres)

Le(s) (demi)frère(s) et (demi)sœur(s) : une soeur jumelle, Jane Mortis, dite simplement Mortis.

Maris/femme/enfants : / de nombreuses conquêtes, mais jamais de mariage. Pas d'enfant non plus : Rigor y met un point d'honneur. C'est d'ailleurs une des rares choses bien qu'il ait faites !

Autres :[/b] /

Quelle relation entretient-t-il avec sa famille ? son père, qu'il haïssait, est mort depuis un peu plus de 3 ans, sa mère est folle et internée à Bedlam. Rigor ne va jamais la voir, il la méprise. Par contre, il entretient une relation très fusionnelle avec sa soeur jumelle.


V) L’histoire

Lieu de naissance : hôpital général de Norwich, Angleterre.

Habitation : actuellement, Rigor est logé au sein de la prison d'Azkaban, dans un appartement qu'il a réamménagé lui-même.

Histoire de sa naissance jusqu’à ce jour :

Mon nom - mon véritable nom, mon nom de baptême - est John Rigor Rude. Mais si vous tenez à votre intégrité physique, je vous déconseille vivement de faire usage de mon premier prénom. Pour vous comme pour le reste du monde, je me nomme Rigor.
Ma soeur jumelle Mortis et moi sommes nés voici maintenant vingt ans, à Norwich, dans le Norfolk, à l'est de l'Angleterre. Nos parents se nommaient Seth et Kiearah Rude et ils avaient respectivement 17 et 16 ans. C'étaient des inconscients, sans une once de bon sens, des minables et, accessoirement, des Moldus. Attention ! Je ne dis pas qu'ils étaient des minables parce qu'ils étaient Moldus ! Ils étaient minables parce qu'ils étaient minables, point barre.
Seth, mon père, était un incapable, un bon à rien, paresseux et alcoolique - j'ai malheureusement hérité de lui - qui, après avoir abandonné ses études en plein milieu d'une année sans même un diplôme, s'est toujours montré incapable de garder un emploi plus d'une semaine. Pour couronner le tout, c'était un homme violent, et ma soeur et moi avons trop souvent fait les frais de ses sempiternelles cuite. Et après ça, les gens se demandent pourquoi je ne veux pas d'enfant...
Ma mère, Kiearah, est une femme complètement allumée. Elle est d'ailleurs internée à Bedlam, l'asile de fous de Londres. Elle est 100% Moldue, n'a pas le moindre pouvoir magique, mais se prend pour une grande druidesse. Ce ne serait pas grave si ça se bornait là, mais elle est entrée dans une secte et a commencé à faire des sacrifices rituels, qui consistait à égorger des jeunes gens vierges à Stonehenge pour les équinoxes et les solstices. Un jour ou l'autre, elle s'en serait sans doute prise à nous, alors j'ai préféré parer au danger au plus vite.
Autant dire que l'ambiance dans laquelle Mortis et moi avons grandi était du genre étrange et sordide... Entre un père alcoolique et violent et une mère branchée sur un au-delà qu'elle n'a pas les capacités d'atteindre, il faut une bonne dose de force morale pour s'en tirer à peu près sain d'esprit... Je crois pouvoir me vanter d'avoir réussi, et ma soeur aussi. Nous avons vite compris que nos parents étaient des ratés et que nous ne devions compter que sur nous pour nous en sortir.

Mortis et moi sommes entrés à Poudlard en septembre 1991. Il faut le reconnaître, nous avons posé problème au Choixpeau Magique au moment de la répartition. Il est resté longtemps sur nos têtes avant de finalement nous envoyer à Serpentard. C'était une grande première pour la maison : nous étions deux "Sang-de-bourbe" au milieu des fanatiques du Sang Pur. Nous avons dû apprendre à farouchement dissimuler nos origines.
A cette époque, on m'a souvent décrit comme solitaire, silencieux et hargneux. Il est vrai que je préférais volontiers la compagnie des livres de la bibliothèque et des grimoires que je dénichais à la librairie de Préaulard à celle, trop bruyante et superficielle à mon goût, de mes condisciples. Ma retraite était parfois entrecoupée de violentes altercations avec des élèves d'autres maisons, dans lesquelles, à mon grand regret, je n'avais l'avantage que tant qu'elles demeuraient verbales. Dès qu'il s'agissait d'en venir aux mains, mon infériorité physique m'handicapait grandement.
Mes seules autres distractions étaient : ma soeur - nous avions et avons encore une relation très fusionnelle - et l'étude. Je passais mon temps plong dans des livres que j'annotais fébrilement, à tenter - tant bien que mal - de créer de nouveaux sortilèges et de nouvelles recettes de potions. Je bûchais avec acharnement toutes les matières et me distinguais particulièrement en potions, qui était de loin ma matière favorite. J'y ai tenu sans peine la première place... jusquà l'arrivée à Serpentard d'une nouvelle, venue de Durmstrang, dont le niveau en potions dépassait de loin le mien et de plus loin encore la norme, et qui s'est rapidement distinguée à Serpentard par son anticonformisme et ses brillants résultats. Son nom était Vyktorija Berenice Eyleen Alekseia Stoneheart.
Si Mortis s'est intéressée à cette fille par curiosité pour son côté hors-normes, pour ma part, j'ai tout d'abord ressenti une jalousie intense à son égard et l'ai détestée. Jusqu'à ce que je la surprenne, le soir de la rentrée 1996, seule dans la salle commune de Serpentard, en traind e soigner tant bien que mal une plaie à la temps à l'aide d'un maléfice dit de Gelatus Sanguis - ou Sangelé - qui a pour effet de refroidir le sang dans les veines de la cible. C'est un sort de Magie Noire assez complexe et dfficile à maîtrisr, qui, s'il est mal utilisé, peut tuer. L'usage qu'elle en faisait me laissait entendre que son niveau de Magie Noire était passablement supérieur à celui de n'importe quel(le) élève de début de sixième année, même après quatre ans complets d'apprentissage de la Magie Noire. J'ai été frappé par cette constatation, et aussi par la découverte de cette blessure. Devenu curieux, je me suis mis en devoir de comprendre. Je crois pouvoir me vanter d'être un excellent manipulateur. Il ne m'a pas fallu longtemps pour forcer ses confidences. Pourtant, je dois admettre que Vyktorija peut, quand elle le veut, être meilleur manipulatrice que moi : en très peu de temps, elle a renversé les rôles et m'a amené à me livrer sans que je m'en rende compte. Avec le recul, je pense qu'en réalité, c'est bien elle qui s'est jouée de moi. Voilà pourquoi je lui ai donné mon respect. Pour cela et parce qu'elle a toujours gardé tous les secrets que je lui ai confiés. Et, puisqu'elle m'a par la suite proposé son aide en Potions et ses connaissances en Magie noire, je n'avais plus de raison de lui refuser ma sympathie - sympathie, qui, plus tard, s'est changée en amitié. Amitié qui dure encore à l'heure actuelle.
Dans le même temps, je dois le confesser, j'ai intégré les Mangemorts. Leurs idées me plaisaient, m'intéressaient, leurs méthodes me séduisaient. Et puis, je l'avoue, l'attrait du pouvoir était très grand ! Toutefois, et par égard pour Vyktorija, je n'ai jamais été d'une fidélité exemplaire au Seigneur des Ténèbres. Mes talents naturels de dissimulateur et ma propension à l'espionnage m'ont permis et me permettent encore de récolter des informations précieuses que je faisais passer à Vyktorija - et à Vyktorija seule.
Un jour est venu où mon père a passé les bornes. Je crois vous l'avoir dit, j'ai avec ma soeur une relation très fusionnelle et elle est sans doute la seule personne pour qui je serais prêt à risquer ma peau. Aussi, quand mon père a tenté d'abuser d'elle, j'ai pété les plombs et l'ai envoyé valser à l'autre bout de l'appartement. Il a répondu par une pluie de coups, puis est sorti se saouler, comme toujours. Por moi, c'en était trop. Pour Mortis à plus forte raison. Alors, ce soir de janvier 1997, je suis sorti derrière lui. Je l'ai attendu, guetté à la sorti du bar, l'ai amené dans une rue sombre et là...
(ricanement) On a retrouvé son corps le lendemain matin. Mort. Une expression d'horreur sur le visage m'a-t-on dit... Cet acte m'a valu une nouvelle considération au sein des Mangemorts. Meurtrier et parricide. Quelle étiquette ! J'ai su manipuler mon histoire pour la tourner à mon avantage.
La mort de Potter a quelque peu compliqué mes échanges avec Vyktorija. J'apprenais plus de choses, mais j'avais moins de possibilités de les lui transmettre. Heureusement, elle a été engagée à Ste Mangouste. L'hôpital étant un lieu passablement neutre, il m'a été possible de l'y croiser sans éveiller les soupçons. Bien évidemment, et malgré toute l'amitié - voire l'affection - que je lui porte, mes informations ne sont pas gratuites, même pour elle. Je les monnaie contre un mélange d'opiacés de sa fabrication qui me permet de satisfaire mon addiction à moindre frais.
Il y a peu, mes diverses intrigues pour obtenir le poste que je convoitais ont enfin abouti : le précédent gouverneur d'Akaban vient d'être accusé de trahison par le Seigneur des Ténèbres. La seule sentence pour ce délit est la mort, sans appel. Jusqu'à présent, je n'ai jamais été découvert et j'entends bien tout faire pour ne pas l'être... Toujours est-il que la place est libre et devinez à qui elle a été donnée ? J'en connais qui vont grincer des dents, à la prochaine réunion... Twisted Evil


Parcours professionnel : après sa scolarité interrompue, Rigor est devenu Mangemort, puis a obtenu le poste de gouverneur d'Azkaban, sous le nez de plusieurs Mangemorts... Twisted Evil

Education reçue : Rigor a fait des études très studieuses et passablement brillantes à Poudlard, à Serpentard.

Buts et ambitions : Rigor ne pense qu'à deux choses : conserver son poste de gouverneur d'Azkaban et se garder "au sec", au cas où.


VI) Autres caractéristiques

Alignement prit : Rigor est un Mangemort depuis ses quinze ans. Mais comme c'est un égoïste et un malin, il revend quelques informations triées sur le volet à son amie Vyktorija Stoneheart. A charge pour elle de les transmettre à l'Ordre ou à la Résistance...

Idéologie : Rigor ne croit en rien ni en personne, excepté lui-même et sa soeur. Point barre. Le reste, ce n'est pas son affaire. Le fait est qu'il est Mangemort parce que les méthodes et les idées du Seigneur des Ténèbres lui ont plues àun moment de sa vie. Mais il n'aurait aucun scrupule à retourner sa veste.

Animal de compagnie : un serpent, un Ashwinder, nommé Venus, qui ne le quitte jamais, enroulé autour de son poignet.

baguette magique : en bois de pommier, contient des crins de Kelpy.

Inventaire : ...
avatar
Rigor Rude
Gardien d'Azkaban

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 11/02/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rigor Rude

Message par Invité le Mer 13 Fév - 17:22

Géniiiial !!

Aourf !! j'adore ^^ tu as une fan !!

Bienvenue à toi !! Au grand Mangemort !!

Ben écoute, pour moi tout est okay, je pense que si tu parle de Vyck dans ton histoire vous avez vu ça ensemble.
Je valide sans autres histoires.
Je te met tes rangs le ^lus rapidement possible.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rigor Rude

Message par Ethelredhea Hétairnail le Ven 15 Fév - 21:30

je confirme, Vyk et Rigor se sont mis d'accord.

C'est marrant, en lisant son histoire - surtout la partie sur ses premières années à Poudlard - j'ai eu l'impression de lire celle de Sev ^^ Pas toi, enzy ?

En tous cas, bienvenue, Rig' de mon coeur !

_________________
Mon loisir favori ? Casser du Mangemort.
On me dit folle
Ne vous y fiez pas...
I am... a... DEATH DEALER !
avatar
Ethelredhea Hétairnail
Directrice de l'imprimerie illégale

Féminin
Nombre de messages : 116
Age : 28
Alignement : Résistante et fière de l'être !
Métier : Il en faut ?
Age : 40 ans. Et alors ? On n'a que l'âge qu'on pense avoir !
Date d'inscription : 20/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rigor Rude

Message par Invité le Sam 16 Fév - 16:05

je me disais que ça me disais qqch ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rigor Rude

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum