L'East End... Un soir, une silhouette...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'East End... Un soir, une silhouette...

Message par Severus Snape le Lun 18 Fév - 15:50

L'air était froid. Glacial, même. Severus s'était drapé d'une cape épaisse et chaude, mais cela n'était pas suffisant. Ses mains avaient bleui, ses dents claquaient sans qu'il n'y puisse rien faire...
Le confort de la rue était bien différent de celui qu'il avait trouvé chez Enzelta, mais l'ancien professeur avait horreur de rester là, sans rien faire. Après quatre ans de cavale, après quatre ans à fuir, à être sans cesse sur le qui-vive et à éviter toujours tout contact autre que celui de Drago, l'inactivité lui pesait.
Ce n'était pas tant le fait de ne rien faire qui était le plus agaçant, c'était surtout le fait de se sentir toujours couvé, surprotégé, comme un enfant en bas âge à qui on ne laisserait jamais rien faire...

Ce soir, Severus avait prévenu Enzelta, il sortait. Il avait besoin de voir autre chose, un décor moins habituel, une ambiance moins sûre...
Ce qu'il y a d'insupportable, dans la vie, c'est que l'on finit par s'habituer à tout. Ainsi la cavale était devenu un véritable mode d'être, une façon de vivre. Et Snape y avait pris goût, d'une certaine manière.

Bien évidemment, ne voulant pas inquiéter son hôtesse outre mesure, l'homme avait fait en sorte de ne pas ressembler au Severus Snape dont la tête était mise à prix. Il n'avait rien pour préparer du Polynectar, mais il avait plus d'un tour dans sa baguette. Se laisser pousser la barbe, d'abord. Ensuite, changer la couleur de ses cheveux et les ridules de son visage trop connu...
Les cheveux gris argent dont il s'était affublés lui rappelaient cruellement Albus, son directeur et ami durant tant d'années... Lui, il aurait su que faire, lui, il aurait su réagir et aurait su immédiatement où aller...

Severus, lui, errait, tel une ombre. Une ombre façonnée en un ersatz de vieillard un peu bossu. Il avait même modifié sa voix pour l'occasion et s'amusait à chantonner une vieille berceuse chevrottante. On s'amuse comme on peut.

Le tout était de garder le rythme, malgré le froid, malgré la peur. La peur était là, elle faisait partie de lui, dorénavant. Pas un moment ne pouvait passer sans qu'elle ne se fasse sentir, viscérale et oppressante, poignante et toujours fidèle, comme greffée au creux du ventre.

Le sorcier s'arrêta au bout d'un moment. Il avait entendu un bruit de pas dans une ruelle, on venait vers lui. Grimé comme il l'était, il y avait bien peu de chances qu'on pût le reconnaître, mais il serra tout de même sa baguette dans la main droite, s'y cramponnant comme si sa vie dépendait de sa capacité à ne pas la lâcher, ce qui n'était pas tout à fait faux, d'ailleurs.
avatar
Severus Snape

Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 31
Alignement : Tu veux vraiment le savoir?
Métier : Mmmh?
Age : C'est bien ce que je pensais.
Date d'inscription : 24/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'East End... Un soir, une silhouette...

Message par Ethelredhea Hétairnail le Lun 18 Fév - 16:19

Première sortie sans motif précis pour Ethel depuis l'altercation à King's Cross. Première sortie aussi sans qu'elle précise à quiconque où elle allait ou ce qu'elle faisait.
C'était une fantasie qu'elle s'octroyait de temps à autres : partir à l'aventure dans les rues de Londres, sans but autre que s'aérer et quitter l'atmosphère un peu confinée de l'imprimerie... Et peut-être croiser quelque Mangemort isolé.
Le scénario, dans ces cas-là, variait peu : elle était reconnue sur le champ - signes distinctifs obligent - et menacée. L'autre voulait se faire remarquer par une action d'éclat, l'attaquait, se battait contre elle... Sept fois sur dix, il finissait par battre en retraite, poursuivi par le rire narquois de la Résistante. Deux fois sur dix, elle tuait son adversaire. Une fois sur dix, c'était elle qui devait se replier, et, dans la journée qui suivait, elle se voyait reprocher son imprudence.

Pourquoi l'East End ? "Pourquoi pas ?" aurait-elle répondu à ceux qui lui auraient posé la question. Elle avait toujours aimé ce quartier plus glauque de la capitale. Plus jeune, elle en avait fait son lieu de prédilection. Presque vingt ans plus tard, elle appréciait toujours autant de s'y promener. Les gens qui vivaient là savaient qu'il était malsain de se préoccuper des autres. Elle était tranquille, à peine interpellée, de temps à autres, par une quelconque prostituée ou un gigolo en manque de pratique.

Le froid qui régnait dans cette rue sordide la laissait indifférente. Elle y était rompue, de même qu'au vent qui s'engouffrait sous sa cape et qui gonflait sa capuche. Sous le maquillage, ses lèvres étaient bleues et ses pommettes rouges. Les hauts talons claquaient sur les pavés inégaux et gelés, tandis que sa robe, soulevée par intermittence par le vent sans qu'elle s'y opposât, menaçait de s'envoler.
Ethel se souciait peu d'être reconnue. Et même, vivre comme elle le faisait, en permanence sur une corde raide, lui plaisait énormément. Elle aimait le risque.

Elle avait remarqué la silhouette qui arrivait en sens inverse. Une silhouette qu'elle ne connaissait pas. Discrètement, elle fit glisser sa baguette le long de son bras, prête à la tirer si le besoin s'en faisait sentir. On ne savait jamais.

Alors qu'elle arrivait à hauteur du vieillard, une bourrasque plus violente s'engouffra dans la cape et la fit s'envoler. Les cheveux bleu électrique de la Résistante luirent dans la chiche lumière d'un réverbère...

_________________
Mon loisir favori ? Casser du Mangemort.
On me dit folle
Ne vous y fiez pas...
I am... a... DEATH DEALER !
avatar
Ethelredhea Hétairnail
Directrice de l'imprimerie illégale

Féminin
Nombre de messages : 116
Age : 28
Alignement : Résistante et fière de l'être !
Métier : Il en faut ?
Age : 40 ans. Et alors ? On n'a que l'âge qu'on pense avoir !
Date d'inscription : 20/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'East End... Un soir, une silhouette...

Message par Severus Snape le Mar 19 Fév - 0:20

Il ne s'était pas trompé, on venait. Le bruit caractéristique des talons hauts laissait supposer une présence féminine. Severus serra plus fort encore sa baguette.
Ils allaient se croiser. Rien de plus. Mais le coeur battait à tout rompre. Jamais l'ancien professeur n'aurait pensé que son coeur pouvait battre autant et aussi fort.

Il n'y avait pas de quoi avoir peur, pourtant. Une femme, ce n'était rien de plus qu'une femme...

Il marchait toujours, penché comme un vieillard, à petits pas, comme s'il avait pour but de mettre le plus de temps possible pour parcourir trois mètres...

Et soudain, le coup de vent. Les cheveux d'un bleu vif, un bleu rare, un bleu qu'il n'avait vu que sur une seule personne...


"Ethelredhea!"

Ils s'étaient connus il y a bien longtemps et Snape l'avait revue lorsqu'il venait d'arriver chez Enzelta.
Elle était de son côté. Pas d'inquiétude à avoir...

L'homme s'approcha d'elle. Au fond, il avait besoin de se sociabiliser un peu avec d'autres qu'Enzy de temps en temps...


"Remets ta capuche, les cheveux bleus ne sont pas mornille courante..."

Malgré la modification de sa voix, ce petit sarcasme était typiquement snapien. Bon, d'un Severus pas en grande forme, mais un sarcasme snapien tout de même...
avatar
Severus Snape

Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 31
Alignement : Tu veux vraiment le savoir?
Métier : Mmmh?
Age : C'est bien ce que je pensais.
Date d'inscription : 24/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'East End... Un soir, une silhouette...

Message par Ethelredhea Hétairnail le Mar 19 Fév - 1:47

Oh là, oh là, oh là... C'était qui celui-là ? Ils étaient rares, ceux qui n'abrègeait pas le prénom d'Ethel, elle pouvait les compter sur les doigts d'une main. Et le vieillard qui se tenait courbé devant elle n'en faisait pas partie - du moins autant qu'elle pouvait en juger.
Et puis il y eut ce sarcasme. Ethel se détendit et rajusta sa capuche, un sourire amusé au coin des lèvres.

Je t'ai connu plus mordant. Je suppose qu'il faut que tu te remettes dans le bain.

Elle avait parlé à mi-voix et avait jeté un regard autour d'elle.

Bien, le changement d'apparence. Mais surveille ton attitude. Le côté reconnaissable à mille mètres, c'est copyright.

Elle parlait presque sans remuer les lèvres, courbée sur la silhouette presque bossue qui se trouvait devant elle.

_________________
Mon loisir favori ? Casser du Mangemort.
On me dit folle
Ne vous y fiez pas...
I am... a... DEATH DEALER !
avatar
Ethelredhea Hétairnail
Directrice de l'imprimerie illégale

Féminin
Nombre de messages : 116
Age : 28
Alignement : Résistante et fière de l'être !
Métier : Il en faut ?
Age : 40 ans. Et alors ? On n'a que l'âge qu'on pense avoir !
Date d'inscription : 20/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'East End... Un soir, une silhouette...

Message par Severus Snape le Mar 19 Fév - 15:13

A en juger par le ton de voix qu’elle venait d’utiliser, la femme l’avait reconnu. D’ailleurs elle le disait clairement : elle l’avait connu « plus mordant ». Et alors ? Il avait bien le droit de faire une petite pause pour se refaire une pleine santé !
Cela dit, elle félicitait ce changement d’apparence qui faisait de Severus une sorte de déchet humain, quelque chose se rapprochant dangereusement du type même du vieux sorcier aux genoux pointus et aux doigts noueux.
Quelle horreur. Bientôt on allait lui dire que ça lui allait bien, à ce rythme-là !


"Reconnaissable à mille mètres? Tu te fiches de moi ?
C’est la première fois que je sors depuis mon arrivée. Il fallait évidemment que je tombe sur toi ! Tout le monde ne m’aurait pas reconnu.
C’est juste que toi… enfin, on se connaît depuis longtemps…"


L’ancien professeur grommelait. Les quatre années de cavale n’avaient en rien amélioré son caractère grognon.

"Enfin… mieux vaut toi que quelqu’un d’autre..."

A la longue, il ne supportait plus trop l’idée de vivre aux crochets d’une de ses anciennes élèves. C’était dégradant, c’était insupportable et ce n’était même pas une ancienne de Serpentard !
avatar
Severus Snape

Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 31
Alignement : Tu veux vraiment le savoir?
Métier : Mmmh?
Age : C'est bien ce que je pensais.
Date d'inscription : 24/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'East End... Un soir, une silhouette...

Message par Ethelredhea Hétairnail le Jeu 21 Fév - 1:43

Je vais prendre ça pour un compliment, répondit-elle. N'empèche que ça fait juste quinze ans que je ne t'avais pas vu... et que ton style oratoire, si appréciable qu'il soit, n'a guère changé depuis.

Ethel haussa les épaules et se redressa. Elle était assez mal placée pour faire ce genre de remarques : on ne pouvait pas dire qu'elle avait excessivement évolué au cours des vingt dernières années. Mais ça, c'était son problème, tant qu'elle ne mettait qu'elle-même en danger. D'ailleurs, à ce propos...

Remarque, contrairement à ce que tu dis, il aurait peut-être mieux valu pour toi que tu tombes sur quelqu'un d'autre, pour ta première sortie. Parce que reconnu ou pas, si un mangemort te voit avec moi, il t'embarque, dans le meilleur des cas, voire, plus vraissemblablement, il t'abat. Quoiqu'avec ta marque noire, tu as peut-être une chance de t'en tirer... Après, c'est toi qui vois.

Pas de fanfaronnade dans le ton, Ethel se contentait d'une constatation objective, comme à l'époque de Poudlard elle constatait posément que les trois-quarts des professeurs n'avaient qu'une idée en tête : l'écorcher vive. Elle rajusta sa cape, s'assura que cette fois-ci, elle ne risquait pas de s'envoler au moindre souffle d'air, et ajouta :

Cela dit, si ça te tente de continuer cette conversation dans un endroit un tantinet plus sûr et nettement mieux fréquenté, je te propose de venir avec moi : je vais chez Malwen retrouver des connaissances.

L'avantage de passer le soir était qu'il n'y avait plus de clientèle. Et comme Alwina ne recevait quasiment pas... Le seul imprévu demeurait Lucius, mais pour Ethel, c'était tout sauf un problème : elle n'avait pas renoncé à son idée de lui ouvrir le ventre pour l'étrangler avec ses propres tripes.

Mais au fait, quand on y pensait, pourquoi tant de haine ? Si on lui avait posé la question, la réponse immédiate de l'ancienne Serpentarde aurait été (je cite) : "Parce que !". Point barre. En cas de jour d'extrême bonne volonté, elle aurait poussé la condescendance jusqu'à justifier sa heine par la mort d'Alekseia - car Ethel faisait partie des rares personnes (avec Alwina, Evil Stoneheart, Crabbe et Goyle seniors et les propres enfants de la principale intéressée - ce qui nous fait un total assez restreint de huit personnes à ce jour) à connaître ce fait d'arme de Malefoy senior.
Mais hormis cette raison, somme toute tout à fait valable quand on connaissait l'amitié profonde qui la liait jadis à Alekseia Lazlo, Ethel aurait été bien en peine de trouver une autre justification à cette exécration viscérale. Lucius Malefoy l'avait horripilée dès qu'elle l'avait vu pour la première fois, presque trente ans auparavant, et le temps n'avait pas arrangé les choses...

Brefons. La résistante fit un rapide tour d'horizon et fronça les sourcils. Il y avait du mouvement au bout de la rue.

Décide-toi vite, on vient. Et vu l'allure, ce ne sont pas des "à moi"...

Des "à moi". Une manière comme une autre qu'utilisait Ethel pour désigner ses alliés ou ses amis. ça disait bien ce que ça voulait dire.
Elle refit glisser discrètement sa baguette dans sa main et tira sur le bord de sa capuche. Mais elle ne put retenir complètement son sourire amusé. Pour elle, c'était la routine, le divertissement de la soirée qui s'annonçait...

_________________
Mon loisir favori ? Casser du Mangemort.
On me dit folle
Ne vous y fiez pas...
I am... a... DEATH DEALER !
avatar
Ethelredhea Hétairnail
Directrice de l'imprimerie illégale

Féminin
Nombre de messages : 116
Age : 28
Alignement : Résistante et fière de l'être !
Métier : Il en faut ?
Age : 40 ans. Et alors ? On n'a que l'âge qu'on pense avoir !
Date d'inscription : 20/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'East End... Un soir, une silhouette...

Message par Severus Snape le Dim 16 Mar - 13:02

Severus grommela vaguement quelque chose qui semblait vouloir signifier qu'il n'avai jamais voulu la complimenter, que c'était le fruit du hasard si elle le prenait comme cela et que, de toute façon, si lui-même n'avait pas changé, c'est bien parce qu'il n'en avait pas eu besoin! Il était très bien comme cela, après tout...

Quant aux propos de la schtroumpfette au sujet de cette rencontre soi disant mal tombée, il s'en fichiat éperdument. Comme de son premier chaudron, au fond...
Ce fut plus intéressant lorsqu'elle lui proposa de l'accompagner chez Malwen. Aurea Magica... c'était un haut lieu de la ville, le genre de boutique bien fréquentée, le genre de clientèle bourrée de gallions et d'objets précieux...

Snape pesait le pour et le contre. Accompagner Ethel signifiait rencontrer d'autres personnes. Malwen, d'abord. Et ensuite? Il n'en savait rien et elle ne l'aidait pas. Qu'avait-elle dit exactement? "Retrouver des connaissances..." Cela pouvait vouloir dire n'importe quoi...

Soudain, des bruits de pas se firent entendre. Le quartier n'était pas le mieux fréquenté, c'était un fait...


"Bien. Je vais t'accompagner..."

Il allait peut-être pouvoir voir d'autres visages que ceux qu'il voyait tous les jours, ces visages à la fois affables et un peu méfiants, ces figures prêtes à l'aider, comme s'il était un vétéran de la grande guerre ou un handicapé abandonné par les siens...
La main dans sa cape, il saisit sa baguette, juste au cas où...
avatar
Severus Snape

Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 31
Alignement : Tu veux vraiment le savoir?
Métier : Mmmh?
Age : C'est bien ce que je pensais.
Date d'inscription : 24/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'East End... Un soir, une silhouette...

Message par Ethelredhea Hétairnail le Jeu 27 Mar - 14:20

Bon. Il venait avec elle. Voilà qui changeait la donne, pour Ethel : plus question de faire joujou, au risque de mettre en danger son interlocuteur. Tant pis, ce serait pour une prochaine fois - elle aurait bien d'autres occasions de se frotter aux sbires du mage noir.

Elle tira sur sa capuche, dissimulant son visage trop connu avec plus de soin qu'à l'ordinaire, et rajusta ses gants. Puis tête baissée, elle se remit en marche, vers le bout de la rue où la silhouette venait d'apparaître. Elle marchait plus lentement qu'au départ - il ne fallait pas risquer d'éventer la "couverture" de Severus en adoptant un rythme trop rapide.

En silence - pour une fois ! - elle scrutait l'obscurité, cherchant à deviner à qui ils avaient affaire, et s'il fallait ou non craindre cette ombre qui se dirigeait maintenant vers eux. Visiblement, c'était un homme. Pas très vieux, autant qu'elle pouvait en juger à distance. Quelque chose dans sa démarche lui semblait vaguement familier - ce qui, en soit, n'était pas forcément une bonne nouvelle...

Ethel serra la main sur sa baguette, sourcils froncés, lèvres serrées. Ils arrivaient à portée de sort. Et puis...

Remus ?

_________________
Mon loisir favori ? Casser du Mangemort.
On me dit folle
Ne vous y fiez pas...
I am... a... DEATH DEALER !
avatar
Ethelredhea Hétairnail
Directrice de l'imprimerie illégale

Féminin
Nombre de messages : 116
Age : 28
Alignement : Résistante et fière de l'être !
Métier : Il en faut ?
Age : 40 ans. Et alors ? On n'a que l'âge qu'on pense avoir !
Date d'inscription : 20/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'East End... Un soir, une silhouette...

Message par Invité le Lun 31 Mar - 22:51

Remus semblait plus que jamais enfouit sous son manteau. Son visage paraissait à peine, puisqu’il avait soigneusement et frileusement relevé son col. Mains dans les poches, tête baissée, il marchait rapidement, perdu dans ses pensées. Il était impatient de rentrer chez lui. La journée avait été longue et il avait l’impression que le froid avait engourdi la plupart de ses membres. Autant dire qu’il n’avait aucunement l’intention de s’attarder à l’extérieur. Et bien qu’on n’ait pu croire, sous son apparence d’homme harassé par sa journée, que rien n’aurait pu le faire sortir de sa torpeur et le faire dévier de son chemin, une simple interpellation permit de lui faire relever la tête.

« Hum ? »

D’un œil vif, Remus repéra le visage de la personne qui l’avait interpellée. Un large sourire se fendit sur son visage tandis qu’il reconnaissait ladite personne.

« Ethel ! Que fais-tu ici ? »

S’apercevant de la présence d’une seconde personne derrière Ethel, et de la tension qui émanait de son amie, le loup-garou s’inquiéta. Fronçant les sourcils il dévisagea l’individu. Il lui était inconnu mais ne semblait pas particulièrement dangereux. Par prudence, il préféra demander à Ethel :

« Il y a un problème ? »

Sa main s’était déjà crispée sur sa baguette, présente au fond de sa poche. Remus était prêt à intervenir en cas de problème. Il n’attendait plus qu’un geste de la part d’Ethel pour attaquer. Le loup-garou était désormais habitué à ce genre de situation, bien que cela n’arrive que très rarement avec Ethel. Elle était assez douée et indépendante pour se débrouiller sans aide extérieure en cas de problème…

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'East End... Un soir, une silhouette...

Message par Severus Snape le Jeu 10 Avr - 22:50

Severus marchait derrière Ethel, silencieux, à l'affût de la moindre incohérence dans le paysage de ce quartier. Il ne pouvait jamais plus être en sécurité nulle part, c'était un fait. Même sous ce déguisement grotesque - qui lui rappelait, étrangement, un peu Dumbledore -, rien n'était sûr pour lui.

La preuve de cette insécurité lui fut apportée sur un plateau d'argent quand son interlocutrice, s'arrêtant soudain, avait interpellé un homme en utilisant un prénom trop connu de notre fuyard préféré...

Remus...
La voix de ce type ne fit qu'accroître le sentiment qui naissait au creux du ventre de l'ancien Maître des Potions...
Rogue décida de répondre évasivement à la question du lycanthrope.


"Un problème? Je ne vois pas de problème ici et pour le moment..."

Ne pas se dévoiler. Lupin était un homme droit, Severus le savait, mais il ne voulait pas se trahir devant lui. Pas ici, surtout pas dans un tel quartier...
Des mangemorts pouvaient surgir à tout instant et Rogue préférait de loin éviter ce genre de confrontations ces temps-ci.
avatar
Severus Snape

Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 31
Alignement : Tu veux vraiment le savoir?
Métier : Mmmh?
Age : C'est bien ce que je pensais.
Date d'inscription : 24/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'East End... Un soir, une silhouette...

Message par Ethelredhea Hétairnail le Dim 20 Avr - 13:07

Ethel se détendit un peu en constatant qu'elle ne s'était pas trompée. Elle étendit le bras entre Remus et Severus pour désamorcer la situation.

ça va. Il est avec moi, rien à craindre.

Elle sourit pour donner un peu plus de poids à sa réponse et refit glisser sa baguette dans sa manche.

Pour répondre à ta première question, je suis en vadrouille, direction Aurea Magica. Je ne suis pour ainsi dire pas sortie depuis King's Cross. Lestrange a peut-être passé quatorze ans sans baguette, mais je peux te dire qu'elle n'a pas perdu la main et qu'elle a dû s'entraîner depuis sa sortie, la garce ! J'en ai encore mal partout.

Elle eut un geste instinctif pour tâter son épaule - dernière sequelle de son duel avec la mangemorte - et, une idée en amenant une autre, demanda :

En parlant de ça, comment ça s'est passé avec John, après ? Comment va-t-il ? Je n'ai pas pu vous rejoindre, Zephyrus jouait les héros et j'ai dû le ramener à l'imprimerie pour le sermonner avant de repartir...

_________________
Mon loisir favori ? Casser du Mangemort.
On me dit folle
Ne vous y fiez pas...
I am... a... DEATH DEALER !
avatar
Ethelredhea Hétairnail
Directrice de l'imprimerie illégale

Féminin
Nombre de messages : 116
Age : 28
Alignement : Résistante et fière de l'être !
Métier : Il en faut ?
Age : 40 ans. Et alors ? On n'a que l'âge qu'on pense avoir !
Date d'inscription : 20/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'East End... Un soir, une silhouette...

Message par Invité le Sam 26 Avr - 13:39

Signe de son agacement, Remus leva un sourcil tout en toisant celui qui venait de le répondre. Il ne s’adressait pas à lui, il s’adressait à Ethel. Qui était-ce et qu’est-ce qu’il faisait avec elle, d’ailleurs ? Il n’eut guère le temps de lui faire une quelconque remarque que la résistante s’interposa entre les deux hommes, en faisant une barrière de son bras, afin de calmer les esprits. Remus se montra légèrement surprit par son geste. Il n’avait pas réellement l’intention de sauter à la gorge de l’homme, et n’avait pas non plus la réputation d’être particulièrement agressif au sein de l’Ordre… Néanmoins le geste d’Ethel, accompagné de son sourire, le rassura. Il lâcha sa baguette, laissant tout de même traîner sa main au fond de sa poche.

Ethel lui répondit. King Cross restait encore bel et bien planté dans l’esprit de Remus. Bien que lui n’est subit aucun dommage physique, les retrouvailles avec Stenford, le tourmentaient encore et encore. Quoi qu’il en soit, cela n’avait visiblement pas été le cas d’Ethel. La résistante souffrait encore de son duel. Elle en vint à parler de John. Le souvenir de l’état dans lequel se trouvait le médicomage revint à l’esprit de Remus.

« Nous sommes retournés… »

Remus jeta un coup d’œil en direction de l’homme qui accompagnait Ethel. Toujours méfiant, il continua finalement :

« Nous sommes rentrés. Physiquement, il n’allait pas très bien, mais c’est surtout son moral qui m’inquiète. Apparemment, John connaissait bien la mangemorte qui l’a… Enfin, avec qui il s’est battu. Et il en était un peu déboussolé. Il tient à elle. »

Il était inutile de se montrer plus explicite. L’histoire de John serait probablement expliquée plus en détail plus tard. Au lieu de ça, Remus préféra revenir sur les propos d’Ethel. Le Zephyrus dont elle parlait, était probablement l’homme qui avait aidé John. Mais Remus ne le connaissait pas. Il n’avait pas eu l’occasion d’en savoir plus sur lui depuis King Cross. Il demanda :

« Qui est ce Zephyrus ? Je l’ai aperçu à King Cross. D’ailleurs, tu vas rire, mais il m’a fait penser à… » Remus revit le visage de l’homme dans sa mémoire. Il eut un sourire un peu crispé signe que lui, non, ça ne le faisait pas du tout rire avant de murmurer « … Rogue. Severus Rogue ».

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'East End... Un soir, une silhouette...

Message par Severus Snape le Ven 30 Mai - 17:54

Lupin… Qu’est-ce que ce type miteux faisait encore dans le coin? Severus écouta d’une oreille presque distraite la discussion entre Remus et Ethel.
Il n’en avait pas grand-chose à faire pour le moment. Ce qui l’énervait au plus haut point, c’était qu’il ne comprenait pas encore tous les éléments dont il était question. Pour éclairer sa lanterne, rien de tel qu’une question, me direz-vous… Mais Mr Rogue a toujours été doté d’une certaine fierté. Or, sa fierté lui dictait d’essayer de comprendre avant de passer pour un con.


"Et qui est ce John, Ethel ?
Je n’ai pas encore été mis au courant de tout ce qui s’était passé depuis… la dernière fois."


On demanda des nouvelles dudit John, puis on parla d’un certain Zephyrus. C’est ce qu’en dit l’ancien Gryffondor qui éveilla en Severus une boule de rage et de rancœur présente au creux de son ventre depuis bien des années, une rancœur contre les Maraudeurs, contre le monde injuste, contre tout ce qui avait fait de sa jeunesse quelque chose de pas très réjouissant.

"Il te fait penser à Rogue, Lupin ?
Tu vas vouloir te faire les griffes dessus, alors, je suppose…"


Saloperie d’hybride ! Avec son petit sourire bizarre, Remus avait réussi à faire parler Sev. Et ce qu’il avait dit, peu de personnes l’auraient dit à l’ex-Maraudeur…
Rogue sentait sa tempe battre. Ça y était, cette andouille de Moony l’avait énervé.
Il se tourna vers Ethel.


"Bon, je pensais qu’il ne fallait pas traîner ici…
On y fait parfois de mauvaises rencontres, n’est-ce pas ? Comme des hybrides, par exemple…"
avatar
Severus Snape

Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 31
Alignement : Tu veux vraiment le savoir?
Métier : Mmmh?
Age : C'est bien ce que je pensais.
Date d'inscription : 24/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'East End... Un soir, une silhouette...

Message par Ethelredhea Hétairnail le Jeu 5 Juin - 23:10

Gérer deux conversations en même temps n'est jamais facile. Mais Ethel était passée maître dans ce genre d'exercice dès l'âge de onze ans, en s'exerçant à suivre les cours d'une oreille et à discuter en même temps. Ce qui irritait ses professeurs au plus haut point, puisqu'elle était capable de donner la bonne réponse ou de répéter exactement ce que l'enseignant venait de dire, tout en ayant raconté sa vie à sa voisine.
C'est pourquoi, elle put répondre à Severus, tout en préparant sa réponse pour Remus.

John est l'un des nôtres. Un jeune, vingt-deux ou vingt-trois ans, médicomage. Pour faire short, on a eu une altercation à King's Cross. Bellatrix, Galwen Stenford, plus une jeunette que je ne connais pas. Chacun la sienne, ça s'est fini dans le sang, on a dû battre en retraite.

Pas la peine de s'étendre plus avant, les détails viendraient plus tard. elle passa immédiatement d'une question à une autre :

Pour te répondre, Remus, Zephyrus est un petit Français qui possède une langue extrêmement acérée et une plume au vitriol comme j'en ai rarement vue.

Elle n'eut pas le temps de finir cequ'elle voulait dire, que Severus lui coupait la parole. Cette fois-ci, il avait fait une boulette - lui-même ne l'admettrait sûrement pas, mais c'était un fait. Ethel se raidit et ne put s'empêcher de lâcher un juron en russe. Elle savait qu'elle ne pourrait pas arrondir les angles. Elle fit un pas en avant, prête à s'interposer au cas où ça tournerait au vinaigre. Mais elle n'en laissa pas moins tomber à l'attention de Severus :

ça va aller comme ça. Les insultes ne sont pas préves au programme de la soirée et la bagarre non plus. Les règlements de compte, on verra ça une autre fois, tu veux ?

Elle jeta un regard désolé à Remus et souffla :

Ecoute, désolée. Je te jure que je t'expliquerai ça plus tard, mais là, il vaut mieux qu'on s'en aille.

Elle se doutait que Lupin ne laisserait pas passer l'incident si facilement. Mais elle était décidée à rompre les chiens, de gré ou de force. Et même si elle se doutait qu'un savon de la part d'une femme ne ferait ni chaud ni froid à Severus - surtout un savon venant d'elle - elle se promettait fermement de lui en passer un dès qu'ils se seraient éloignés...

_________________
Mon loisir favori ? Casser du Mangemort.
On me dit folle
Ne vous y fiez pas...
I am... a... DEATH DEALER !
avatar
Ethelredhea Hétairnail
Directrice de l'imprimerie illégale

Féminin
Nombre de messages : 116
Age : 28
Alignement : Résistante et fière de l'être !
Métier : Il en faut ?
Age : 40 ans. Et alors ? On n'a que l'âge qu'on pense avoir !
Date d'inscription : 20/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'East End... Un soir, une silhouette...

Message par Invité le Lun 7 Juil - 12:29

Etait-ce l’un des leurs ? Apparemment, oui, puisqu’Ethel expliqua calmement à l’Inconnu, qui était John et lui fit un récit accéléré de ce qui c’était passé à King Cross. Au souvenir de cette étrange soirée, Remus se crispa légèrement. Ça c’était fini dans le sang… Mouais. Si on veut. Remus ne s’était franchement pas battu, lui. Il avait seulement discuté. Ce qui n’était pas exactement le cas des deux autres. Ethel s’était battue bec et ongles et John… John ne s’était même pas défendu. Un vrai fiasco pour l’Ordre. Remus n’eut guère le temps de se morfondre sur ses souvenirs, qu’Ethel lui faisait une brève –très brève- description de Zephyrus. Elle n’eut guère le temps d’en expliquer plus, que celui qui l’accompagnait, se permettait de l’interrompre en agressant verbalement Remus.

Celui-ci resta muet de stupéfaction. Il rêvait où il venait d’être appelé par son nom de famille ? Ethel ne l’avait pas glissé dans la discussion, pourtant… Il le connaissait. La remarque sur les griffes était une allusion directe à sa condition de lycanthrope. Il le connaissait bien. Il venait d’employer les mots que Rogue aurait pu employer. Sur le ton que Rogue, aurait employé. Il le connaissait très bien. Un juron s’échappa des lèvres d’Ethel. Il n’y avait plus aucun doute. Le visage défait par la surprise et la colère, Remus s’approcha de l’inconnu en s’exclamant :

« Rogue ?! »

Il n’eut malheureusement pas le loisir de lui faire sentir la rancune qu’il éprouvait à son encontre, qu’Ethel s’interposait entre eux, exigeant à Rogue de se taire. Puis, elle se tourna vers Remus et lui adressa de brèves excuses avant de lui proposer de quitter les lieux. Remus la regarda d’un air surprit, interloqué parce qu’elle disait. Elle se fichait de lui, hein ? Il venait de retrouver Severus Rogue, l’homme qu’il avait parfois prit en pitié –terme que Rogue aurait fort peu apprécié- devant les insultes et les actes de James et Sirius, lors de leurs études à Poudlard, et qui avait tué Dumbledore, alors que celui-ci ne cessait de répéter qu’il avait totalement confiance en lui. Et Ethel qui bavardait tranquillement avec lui ! C’était un comble. Il rêvait. Oui, ça devait être ça. Il n’y avait pas d’autre solution, sinon. Brièvement, il cligna des yeux. Hm. Rogue était toujours prêt lui, sous son déguisement ridicule, avec Ethel placée devant lui, comme si elle souhaitait le défendre.

« Ethel… C’est une blague ?! Par les couilles de Merlin ! Il a tué Dumbledore et tu lui parles comme si c’était un vieil ami ?! »

Remus jeta un regard hargneux en direction de Severus. Il regrettait parfois que James est eu ‘la gentillesse’ de tiré Rogue de ses griffes, justement, à la fin de leur cinquième année. Tout ceci ne se serait probablement pas produit. Dumbledore serait encore en vie. Il se détourna de cette vision d’épouvante [xD], et regarda de nouveau Ethel, avant de murmurer sur un ton trop calme pour l’être réellement :

« Qu’est-ce qu’il t’a dit, pour que tu le considères ainsi ? »


Il voulait des explications. Et il les voulait immédiatement. Il se fichait totalement de savoir qu’ils pourraient, à tout moment, être vus par des Mangemorts. Ce n’était pas vraiment sa préoccupation première. Il voulait savoir comment Ethel en était venue à pactiser avec l’ennemi…

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'East End... Un soir, une silhouette...

Message par Severus Snape le Sam 16 Aoû - 18:53

Ok pour John, pas besoin d'en savoir plus. D'ailleurs, Snape n'en avait aucune envie. Ce Zephyrus dont il était question n'était pas plus digne d'attention, d'ailleurs. Ce devait être une sorte de Rita Skeeter au masculin, certainement doté en outre d'un accent franchouillard des plus horripilants.
A quoi bon s'intéresser au commun des mortels quand on est soi-même une mine d'intérêts?

Severus avait peut-être commis une erreur en se découvrant de la sorte, mais il ne pouvait supporter sans réagir l'idée que cette sale bête de loup-garou se trouve si près de lui. Il était en accord avec lui-même et c'était ce qui importait le plus. Fi de ce lycanthrope de malheur et de ses grosses pattes souillées.


"Ça t'étonne, Lupin? Je pensais que ton flair te permettrait de me reconnaître facilement...
Décidément, même les grosses bébêtes ne sont plus ce qu'elles étaient!"


Pouvoir faire sentir à Remus tout le mépris qu'il lui inspirait, c'était véritablement un grand moment!

"Pas la peine d'invoquer l'appareil génital de Merlin, Lupin, tu ne pourrais pas comprendre..."

Et Snape jubilait intérieurement. Aaaaah, que c'était bon de pouvoir reprendre les bonnes vieilles habitudes en inversant les rôles! Bon, Mus n'avait pas été le plus abominable de la bande des quatre scroutts à pétard de Gryffondor lors de leur scolarité, mais on faisait avec les moyens du bord.

Malheureusement, Ethel avait les pieds bien sur terre et le rappel à l'ordre ne tarda pas. Elle s'était vite interposée, mais la langue de Sev avait dû retenir sa harangue durant tellement longtemps qu'il n'avait pas prêté attention à cela.
Maintenant, elle disait qu'il fallait partir. Snape se dégagea de là et dit sur le ton le plus badin qui soit :


"Elle a dit "Plus tard", Lupin. Alors, on bouge et tu auras l'occasion d'entendre ce que tu n'auras pas la sagacité de comprendre."
avatar
Severus Snape

Féminin
Nombre de messages : 27
Age : 31
Alignement : Tu veux vraiment le savoir?
Métier : Mmmh?
Age : C'est bien ce que je pensais.
Date d'inscription : 24/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'East End... Un soir, une silhouette...

Message par Ethelredhea Hétairnail le Dim 17 Aoû - 13:33

Mais c'était pas vrai ! Mais elle allait finir par le frapper, s'il continuait comme ça !
Ethel n'avait pas eu le temps d'en placer une pour expliquer la situation, même dans les grandes lignes, à Remus, que Severus en remettait une couche. Ethel était rarement, très rarement mal à l'aise. Elle avait généralement sufisamment d'humour et de détachement pour se sortir de toute sorte de situations gênantes. Mais là... non. Alors bon, aux grands maux les grands remèdes...
Pour commencer, elle tiré sa baguette. Un sortilège de mutisme pour Severus, histoire d'éviter que Môssieur ne continue son petit discours. Puis elle se tourna vers Remus.

Désolée... Promis, les explications, tu les auras toutes, en temps et en heure. Oubliettes !

Le sortilège atteignit Lupin de plein fouet. Et, avant même que l'éclair ne se soit éteint, elle avait transplané avec Severus, laissant Remus seul dans la ruelle.

(Sev : Arrow Aurea Magica)

(dsl mumus, mais il fallait vraiment clore ce sujet, il commençait à être un peu dépassé. Rassure-toi, tu pourras reprendre ton coup de rogne au procès Wink )

_________________
Mon loisir favori ? Casser du Mangemort.
On me dit folle
Ne vous y fiez pas...
I am... a... DEATH DEALER !
avatar
Ethelredhea Hétairnail
Directrice de l'imprimerie illégale

Féminin
Nombre de messages : 116
Age : 28
Alignement : Résistante et fière de l'être !
Métier : Il en faut ?
Age : 40 ans. Et alors ? On n'a que l'âge qu'on pense avoir !
Date d'inscription : 20/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'East End... Un soir, une silhouette...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum