Roucoulette et Chabala

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Roucoulette et Chabala

Message par Anna Valerious le Jeu 15 Mai - 11:46

Il commençait déjà à faire nuit. Anna ne s'expliquait pas comment le soleil avait pu céder la place si rapidement à la lune. Mais elle n'en avait cure. Elle s'ennuyait... Ses journées se résumaient au chemin de traverse et au chaudron baveur. Elle n'engageait pas la conversation avec les inconnus et eux n'engageait rien du tout avec une donzelle encapuchonnée de la tête aux pieds... Il y a peu (le matin même) elle s'était rendu compte de l'existence d'une allée transversale au chemin de traverse et s'était vue fort intriguée. Souris des champs, les dangers de la ville lui étaient inconnus et elle ne savait pas ce qu'elle risquait en entrant dans cette rue. Elle risquait de ne jamais en ressortir. Mais bon, comment voulez faire peur à une ignorante? C'est comme d'essayer de faire manger de la viande, une bonne bavette, à un édenté. C'est impossible.
Somme toute, elle trouva sa traversée des plus intéressantes. Elle qui se demandait toujours où son père avait pu trouver certains objets qu'il rangeait soigneusement dans sa bibliothèque... Par exemple... Son père possédait (elle le savait pour l'avoir entr'aperçu quand il l'avait ramené) un tableau qui lui avait fait froid dans le dos. Il était très ancien, datait du XIe siècle. Il représentait une vierge à l'enfant bien particulière. Elle était démoniaque. La posture de l'enfant et de la vierge était identique à celle qu'ils adoptent sur les icônes chrétiennes mais les couleurs utilisées ainsi que les expressions changeaient radicalement, de même que le décor... Rien que de se rappeler ce tableau elle en frissonnait encore, et elle n'y aurait pas pensé si elle n'avait pas vu en vitrine d'un magasin, aussi lugubre que les autres, les deux parties manquantes de ce qu'elle comprit alors comme étant un tryptique. La question qu'elle se posait à présent était pourquoi son père était-il entré en possession d'un tel objet? C'était assez irréel... Si elle avait su son propre tableau entier, elle aurait acheté les deux autres parties collatérales, plus petites, qui formaient les rabats afin de protéger la partie centrale, brûlée avec son Manoir... Elle soupira et continua son chemin.
Alors, toute jeune fille qu'elle est, elle s'arrêta pour une durée indéterminée devant la joaillerie du chemin de traverse. Toutes les pièces de ce magasins étaient magnifiques. Anna voulait s'en imprégner les yeux, de chacune d'elles. Elle se demanda alors si elle avait assez dans son coffre pour racheter la totalité des bijoux... Sûrement peut-être mais qu'en ferait-elle...? Quelques personnes la bousculaient légèrement, elle ne doutait pas que c'étaient des pikpockets à la recherche de ses galions ou de sa baguette mais elle n'avait rien à craindre de ce côté là. Baguette et argent étaient soigneusement dissimulés, rendant impossible tout rackets. Mais revenons-en aux bijoux. Si elle ne pouvait tout acheter, peut-être pourrait-elle s'en offrir au moins un...? Mais lequel... Lequel...?
avatar
Anna Valerious
Glaciale Libertine

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 30/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roucoulette et Chabala

Message par Carmilla Von Gefahr le Jeu 5 Juin - 23:48

Carmilla avait été jeune, elle aussi, en son temps. Physiquement, elle faisait encore très jeune. Au point de vue goût, à quelques exceptions près (la torture, le sang, par exemple ) elle avait encore des goûts de gamine : les bijoux en faisaient partie. Et à plus forte raison les bijoux maléfiques, comme ceux qui se trouvaient dans la vitrine dont elle s'approchait. Pie voleuse dans l'âme, ayant grandi à uneépoque où seuls les nobles pouvaient posséder des objets précieux, elle avait toujours convoité tout ce qui brillait.
Les siècles n'avaient pas plus altéré ce goût que ses traits, et Carmilla vint près de la vitrine presque à la toucher, comme hypnotisée par l'éclat des pierres et des métaux ouvragés. Elle rêvait. Elle avait envie de tout. Prise dans ses pensées, elle ne remarqua pas tout de suite la jeune fille à son côté. Ce n'est que quand elles se télescopèrent que la Dame Blanche, surprise, s'aperçut de sa présence.
Un regard lui suffit pour jauger la gamine. Jeune. Seule. Visiblement, peu d'expérience de la ville. Ne connaissant pas Londres, vu qu'elle se trouvait dans cette rue mal famée alors qu'elle respirait l'innocence. Bref, le contraire parfait de Carmilla.
Un sourire ambigu vint étirer les lèvres fines et délicates de la Midian. Elle aimait bien ce qu'elle devinait. Il serait tellement amusant de détruire cette innocence qu'elle percevait...

C'est beau, n'est-ce pas ? murmura-t-elle de sa belle voix, que des siècles passés à vagabonder de par le monde n'avaient pu entièrement débarasser de son léger accent germanique.

_________________
avatar
Carmilla Von Gefahr
Beauté du Diable

Féminin
Nombre de messages : 24
Age : 51
Alignement : Je n'aime que le Mal absolu
Age : 556 ans (non, je ne plaisante pas !)
Date d'inscription : 09/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roucoulette et Chabala

Message par Anna Valerious le Ven 6 Juin - 0:09

Au bout d'une durée x indéterminée, une femme vint observer de concert avec elle les magnifiques bijoux de la vitrine. Tout en elle respirait la suffisance. Est-ce que tous les gens de Londres étaient-ils comme cette mystérieuse femme, à l'allure si distinguée et pourtant si hautaine. Anna décida de ne pas l'ignorer, mais juste de garder ses distances. Seulement, "manque de chance", elle lui adressa la parole. Oui c'était beau? Etait-elle autiste? Croyait-elle qu'elle restait ainsi, collée à la vitrine comme une mouche, pour de la camelot? Mais passons... La jeune fille se contenta se hocher la tête, un seul hochement, et encore, à peine perceptible. Elle n'avait pas envie de lui parler, bien qu'elle aurait aimé étaler sa science en allemand face à cette femme qui, elle s'en rendait compte, la regardait de haut, car elle discerna les teintes de l'accent si particulier... Un de ses enseignants avait le même, en plus marqué toutefois. Elle n'aimait pas ces sons. C'était... Contre-nature. Enfin brefons... Les mains d'Anna se resserrèrent autour de son cou, pour relever le col de sa cape sensée la protéger du froid qui lui mordait déjà les joues. Inutiles de lui offrir d'autres prises... Elle se passa une main dans ses cheveux emmêlés et coula un oeil vers la femme, avant d'observer de nouveaux les bijoux. Elle ferait son choix tranquillement dans sa chambre tout à l'heure parce que oui, décidément, elle en voulait vraiment un...
avatar
Anna Valerious
Glaciale Libertine

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 30/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roucoulette et Chabala

Message par Carmilla Von Gefahr le Mer 25 Juin - 20:10

Carmilla détourna le regard, le reporta sur la vitrine. Pas besoin d'être devineresse pour savoir ce que la jeune fille pensait d'elle. Mais Carmilla n'était ni hautaine, ni suffisante. Elle était simplement consciente de sa valeur, et avait des manières d'une époque révolue.
Puis elle restait là, près de cette gamine, plus elle ressentait le fort potentiel qui se cachait derrière ce visage d'ange. Et plus elle se disait qu'il serait vraiment dommage de laisser passer ça. Carmilla manquait de distractions, et rien ne l'avait jamais plus amusée que de former quelqu'un. Elle avait aimé s'occuper de Tom, lui apprendre ce qu'elle savait, achever de le transformer en monstre. Elle savait qu'elle adorerait recommencer. Et elle se disait que cette petite, près d'elle, serait l'élève idéale.

Tout d'un coup, Carmilla prit sa décision. Elle tentait un quitte ou double. Elle entra dans la boutique, salua la propriétaire du magasin, et choisit parmi les plus beaux bijoux. Colliers, bracelets, amulettes, bagues... vinrent s'amonceler sur le comptoir. Négligeamment, elle déposa sur le comptoir une somme plus que largement suffisante pour régler ses achats, et sortit. Passant derrière la jeune fille, elle laissa tomber une bague. Un anneau d'argent, finement ciselé, délicat entrelacs de courbes et de volutes. C'était là que se jouait la partie. Suivant la réaction de la gamine (que le tintement du métal sur le pavé avait dû alerter), Carmilla saurait comment ajuster sa conduite...

_________________
avatar
Carmilla Von Gefahr
Beauté du Diable

Féminin
Nombre de messages : 24
Age : 51
Alignement : Je n'aime que le Mal absolu
Age : 556 ans (non, je ne plaisante pas !)
Date d'inscription : 09/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roucoulette et Chabala

Message par Anna Valerious le Mer 25 Juin - 20:33

La femme, elle le sentait, la regardait souvent. Mais Anna ne se laisserait pas démonter comme cela... Enfin, elle n'eut pas à le faire puisqu'elle s'en alla. La clochette de la boutique lui indiqua qu'elle était entrée à l'intérieur. La jeune fille haussa les épaules. Elle la voyait acheter des choses et manque de bol, l'anneau sur lequel elle songeait fixer son choix échoua dans les mains de cette jolie dâme... Un tantinet déçue, Anna tenta de repérer un autre bijou éveillant sa convoitise. Le tintement de la cloche se fit de nouveau entendre et... Tiens curieux... Le bruit du métal sur le pavé? Tiens donc... Anna se retourna et découvrit à ses pieds le dit anneau. Mon précieux... Il est à nous!! (Hem hem je m'égare...)
Elle le rammassa et l'observa de plus près. Oui, il était tout bonnement magnifique. Aucun loupé, fin... Elle le passa à son majeur... Comme de par magie il lui allait à la perfection... Hum... Dilemne. Le rendre à la jolie dâme qui était encore visible ou le garder pour elle? Bah... Si cette dâme avait eu assez d'argent pour s'offrir plusieurs bijoux, et vu son allure, elle n'était pas à pleindre. Elle ne remarquerait donc que peu la disparition du précieux... Anna ôta donc l'anneau de son doigt et le glissa dans sa poche. Elle retourna son regard vers les bijoux, à la recherche d'un potentiel deuxième qui irait avec la bague...
avatar
Anna Valerious
Glaciale Libertine

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 30/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roucoulette et Chabala

Message par Carmilla Von Gefahr le Jeu 14 Aoû - 11:54

Carmilla passa le coin de la rue, sans se retourner. Mais un sourire errait sur son visage. La gamine ne lui avait pas couru après, elle n'était donc pas d'une droiture morale à toute épreuve. Bien, très bien. Une morale élastique, vraissemblablement pas de principes tenaces - du moins pas en ce qui concernait la valeur du bien et du mal... Carmilla rit doucement. Oui, ça s'annonçait intéressant...

Alors que la Dame Blanche s'éloignait de l'Allée des Embrumes et continuait son errance de boutique en boutique, son ombre, comme animée d'une volonté propre, rebroussa chemin, se fondant dans les ombres des maisons et les recoins. La faible luminosité lui permettait de se mouvoir sans attirer l'attention. Ben oui ! une ombre qui va et vient toute seule, même pour des sorciers, ça surprend !
Arrivée dans l'Allée des Embrumes, elle se coula sur le sol, comme un ruisseau, et rampa jusqu'à la jeune fille. Silencieuse, légère comme le vent qui soufflait en raffales dans l'étroit passage, elle se dressa soudain derrière elle et raffla dans sa poche l'anneau, avant de s'enfuir comme elle était venue. Restait maintenant à savoir si la jeune fille réagirait...

(hj : oui, je sais, c'est pourri, mais j'ai jamais été bonne au chat et à la souris^^)

_________________
avatar
Carmilla Von Gefahr
Beauté du Diable

Féminin
Nombre de messages : 24
Age : 51
Alignement : Je n'aime que le Mal absolu
Age : 556 ans (non, je ne plaisante pas !)
Date d'inscription : 09/11/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roucoulette et Chabala

Message par Anna Valerious le Ven 22 Aoû - 17:37

(Moi non plus c'est pas ma tasse de thé ^^ T'en fais pas, on n'est pas trop dures l'une envers l'autre alors ça passe XD)

Perdue dans sa contemplation, Anna ne releva la tête qu'au dernier moment, quand l'anneau en mouvement tira légèrement sur sa poche alors que l'ombre s'enfuyait avec le dit bijou. Curieuse technique... De celles qui ne s'apprennent pas dans les livres! Incroyable! Envoyer son ombre commettre des forfaits à sa place! Oh il fallait absolument qu'elle en sâche d'avantage! Laissant tomber la vitrine et ses bijoux fabuleux, Anna se mit à courir après l'ombre. Ce qui n'était pas une mince affaire... Comment faire la distinction entre l'ombre des passants et celle qui avait une volonté propre? ... Il suffit de remarquer celle qui avance à contre-courant... Plus facile à dire qu'à faire... Le temps de la poursuite, Anna manqua de se décourager et de laisser tomber mais alors, comme si l'ombre le pressentait et refusait qu'elle abandonne la poursuite, elle se montrait à ses yeux, rien qu'une fraction de seconde, fraction qui suffisait à remotiver Anna et la faisait reprendre ses recherches. Enfin, alors que l'ombre s'engageait dans une ruelle, elle se fondit derrière une silhouette. Sans doute le propriétaire... Et à y bien regarder...

*Elle!*

Anna ouvrit des yeux ronds. C'était ce qui s'appelle un flagrant délit. Bien que sur le coup, elle ouvrit des yeux ronds comme des soucoupes et ne trouva mot à piper (ça encore...), elle tenta de se redonner une contenance et haussa les épaules. Elle ne comptait pas se débiner et fuir à toutes jambes. L'ombre la rattraperait sans peine, ou bien sachant que la jolie dame connaissait des techniques pareilles, Dieu seul savait ce qu'elle pourrait faire d'autre. Anna n'y couperait pas si elle avait envie de lui faire payer. Alors à quoi bon? Elle s'appuya non-chalamment contre le mur le plus proche et attendit, dévisageant le beau visage de la riche madame de ses grands yeux bleus opalescents.
avatar
Anna Valerious
Glaciale Libertine

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 30/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Roucoulette et Chabala

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum