Devant le manoir (PV : Théodore Nott)

Aller en bas

Devant le manoir (PV : Théodore Nott)

Message par Le Cobra le Mer 30 Juil - 11:26

[HRP : ça se passe après la réunion, Théo sort suivit par Le Cobra]

La réunion était terminée et Nott avait bien voulu avoir un entretien avec lui, il l'avait suivit quand celui-ci avait quitté le manoir. Il souriait d'avoir réussit à échapper à la colère des jumeaux, et peut-être d'autres encore. Une fois dehors il retrouva un visage neutre, Théo s'était arrêté un peu à l'écart de l'allée centrale, il s'en rapprocha beaucoup. C'était une simple précaution qu'il prenait toujours avec les sorciers, a fortiori avec ses collègues, de façon à toujours avoir l'avantage en cas de pépin.

En sortant du manoir il avait eu le plaisir de sentir sur lui les rayons de lune venir se perdre sur son visage, contrairement à la majorité de ses semblables, il ne rejetait pas son côté bestial. Comme il avait prit plus tôt dans la soirée une potion Tue-Loup, rien ne s'était passé.

Il regardait Théodore dans le blanc des yeux et, alors qu'il commença à parler d'un ton banal, croisa les bras.


"Tu as des choses à me dire je crois ?"

Tous les Mangemorts cachaient quelque chose, et s'ils le détestaient tous ils avaient tous aussi peur qu'il découvre leur secret pour aller les balancer au Maître. Théodore n'échappait pas à la règle, aussi sa réaction lisible sur son visage ne le surpris guère et il enchaina aussitôt, toujours sur le même ton :


"Pourquoi ne m'as-tu pas dénoncé ? Et pourquoi avoir accepté, ce faisant, de me parler ?"


C'était assez sous-entendu "tu me cache un truc vraiment important" mais Kruu entendait bien avoir des réponses. Ce n'était pas un interrogatoire qu'il entendait mener, une simple discussion où l'un et l'autre pourraient s'informer.

_________________
Le temps c'est de l'argent, et l'argent c'est des morts
avatar
Le Cobra
Barman à La Gueule Rouge

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 02/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devant le manoir (PV : Théodore Nott)

Message par Invité le Mer 30 Juil - 18:46

A peine sorti du manoir, Théodore fit quelques pas à l’extérieur, jetant quelques regards derrière lui pour vérifier que Le Cobra le suivait bien. La réunion venait tout juste de prendre fin, et Théodore était assez pressé d’aller apprendre aux membres de la Résistance ce qu’il avait vu et entendu, ce soir. Au lieu de ça, Le Cobra l’avait interpellé pour lui parler brièvement. Après mûre réflexion, Théodore avait accepté. Et là, il cherchait simplement un endroit assez calme pour éviter les autres Mangemorts. Il trouva finalement un compromis en s’écartant de quelques pas de l’allée centrale, tout prêt du portail des Malefoy. Il se retourna enfin, tentant de cacher l’irritation ressentie en voyant son interlocuteur s’approcher aussi près. Croisant les bras, le Cobra lui demanda ce qu’il lui cachait. Devant autant d’audace, Théodore resta muet un instant, ne pouvant empêcher son visage de tressaillir légèrement. Savait-il pour la Résistance ? Théodore esquissa un léger froncement de sourcil avant de reprendre un visage impassible. Non. Il ne pouvait pas le savoir. Le Cobra voulait seulement le tester. Malheureusement, il n’eut pas le temps de lui faire sèchement comprendre qu’il n’avait aucune envie de lui raconter sa vie, que Le Cobra lui posait une nouvelle question. Nullement décontenancé, Théodore lui répondit d’un ton sec :

« Le Seigneur des Ténèbres t’a déjà en petit toutou personnel, il n’en a pas besoin d’un deuxième. Et quoi que tu puisses penser, je ne suis pas certain qu’il aurait apprécié que je lui parle de nos querelles. Il n’a pas besoin de s’occuper de tes gamineries, je m’en charge pour Lui. »

Théodore s’écarta légèrement de son interlocuteur, comme si son odeur empestait ou sa présence l’importunait. Il prit sa baguette entre ses mains, et mit quelques secondes avant de répondre à la précédente question du Cobra : Pourquoi avait-il accepté de lui parler ?

« Tu me l’as demandé, non ? Maintenant, si tu n’as rien à me dire, je peux te laisser. Voilà justement les jumeaux qui arrivent, tu voudrais peut-être leur parler, à eux ? »

Un léger sourire ironique trônait sur les lèvres de Théodore. Il venait d’apercevoir les silhouettes de Rigor et Mortis. Il y avait peu de chance pour que les jumeaux daignent faire quelques pas à l’extérieur de l’Allée centrale, pour venir les rejoindre. Théodore voulait juste montrer à son interlocuteur qu’il n’était pas un gamin totalement innocent, ne sachant pas avec qui il parlait. Il avait ses secrets, certes. Mais Le Cobra avait ses faiblesses. Et celles-ci prenaient la forme de la totalité des Mangemorts. Peu de personnes l’appréciaient. Et les jumeaux ne devaient probablement pas avoir apprécié son intervention…

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devant le manoir (PV : Théodore Nott)

Message par Le Cobra le Mer 30 Juil - 19:16

Plutôt que de paraître choquer, Kruu se contenta de lever les yeux au ciel comme s'il trouvait les réponses pathétiques. Lorsque Théodore lui signala la présence des jumeaux il tourna légèrement la tête dans leur direction, ils ne semblaient pas avoir décolérés mais leur attention étaient sur autre chose visiblement que sur l'envie de l'étriper. Il reporta son regard sur Théodore, qui avait prit un peu de distance et sortit sa baguette.

"Tu compte m'attaquer ? Ou tu veux juste faire bonne impression ?"

Décroisant les bras, Kruu se déplaça un peu dans le jardin à l'allure de la promenade.

"Tu ne semble pas autant affecté que les autres vis à vis de moi. Je ne t'avais jamais vu avant en réunion, on te confie une mission, et tu t'en vas sans poser de questions ? Tu sais que si tu échoue, les autres te considéreront encore plus bas que moi et tout te seras reproché ?"

Il se dirigea vers un banc qui ne semblait pas avoir reçu d'entretien depuis un petit moment et posa une main gantée sur la place libre à côté de lui.

"Viens donc t'assoir un peu, tu ne compte pas te mettre en châsse immédiatement, ça m'étonnerait fortement. Je pense que tu n'as pour le moment aucune information concernant ta cible, moi j'en ai. Alors soit tu fais comme les deux idiots et tu dénigre mon aide, soit tu gagne du temps en écoutant ce que j'ai à te dire."

Théodore ne semblait guère emballer à l'idée de rester en sa compagnie, aussi ajouta-t-il :


"Vu mon taux de fréquentation avec Enzelta, il y a aussi la possibilité que je fasse le boulot à ta place et que je magouille pour te ridiculiser. Je ne suis qu'un moldu, mais je reste Mangemort et je sais me montrer aussi fourbe et malin que vous."

_________________
Le temps c'est de l'argent, et l'argent c'est des morts
avatar
Le Cobra
Barman à La Gueule Rouge

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 02/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devant le manoir (PV : Théodore Nott)

Message par Invité le Mer 30 Juil - 20:45

[Hj : Ah oui. Petit détail, même si je n’ai pas posté à la dernière Réunion – j’étais pas sur le forum – Théodore y a participé. Enfin, j’fais comme si il y avait participé xD. Mais c’est pas grave pour ton post, j’vais m’arranger avec ! ^^]

Un sourire moqueur aux lèvres, Théodore fit glisser de nouveau sa baguette entre ses mains, comme s’il jouait. Le Cobra venait tout juste de lui demander s’il comptait ou non l’attaquer, en le voyant ainsi sortir sa baguette. Répondant du tac-au-tac, Théodore lui déclara :

« Si tu te sens menacé à chaque fois qu’un sorcier sort sa baguette, je ne vois pas ce que tu fais ici. »

Ce n’est certainement pas la réflexion du Cobra qui allait lui faire cesser son petit jeu. Théodore continua donc à faire bouger sa baguette entre ses doigts, regardant Kruu se déplacer légèrement. Le Mangemort s’écartant toujours de lui, Théodore crut un instant qu’il était en train de le quitter. Sans geste d’au revoir, c’était fort impoli. Bref, ce n’est pas ça qui froissait le jeune homme, c’est surtout qu’il avait l’impression de voir une source d’information lui filer entre les doigts. Il devrait tenter d’agir différemment avec lui. Comment ? Il ne le savait pas encore. Comme tout Mangemort, Le Cobra se méfierait de lui s’il tentait une approche amicale. En même temps, ce n’est pas en restant constamment sur ses gardes et assez sec avec l’hybride, qu’il parviendrait à obtenir des informations. Et… Hein ? De quoi parlait-il ? Perdu dans ses pensées, Théodore venait tout juste d’entendre les derniers propos du Cobra – qui n’était apparemment pas parti, d’ailleurs.

« On peut être considéré plus bas que toi ? Tiens dont. Permets-moi d’en douter. »

Non mais, pour qui il se prenait ? D’accord, Théodore était jeune. C’était probablement pour ça qu’on ne le respectait pas à sa juste valeur. En attendant, contrairement à Kruu, il était non seulement un sorcier mais venait d’une grande famille respectable. Et qui plus est, c’était un humain ordinaire, et non l’un de ces loups-garous. Alors non, Théodore se voyait mal être considéré plus bas que Le Cobra, même si sa mission échouait. Afin de clore le sujet, il reprit d’un ton sec :

« Bien que je ne vois pas en quoi mon sort te concerne, je te ferais remarquer que je ne suis pas seul sur cette mission. Deux têtes tomberont si elle échoue, celle de Narcissa et la mienne. Et je ne vois pas d’ailleurs, pourquoi elle devrait échouer. »

Mais Le Cobra ne comptait pas en rester là. Désormais installé sur un banc, où il invita d’ailleurs Théo à s’asseoir, chose que le Mangemort refusa, préférant marcher de long en large devant le banc, plutôt que de s’asseoir aux côtés du Moldu, Kruu prétexta connaître des informations sur Enzelta. Théodore hésita. Il connaissait tout ce qu’il y a avait à savoir sur Enzelta. Ou du moins, tout ce que Le Seigneur des Ténèbres souhaitait. Maintenant, demandé à Kruu ce qu’il savait, pourrait permettre d’aider la Chef de la Résistance. A l’inverse, se montrer trop avide des informations qu’il pourrait lui fournir ferait de lui un ‘suspect’, pour les autres mangemorts, et il serait moins ‘apprécié’. Le Cobra mit fin à son dilemme en ajoutant quelques mots que Théodore trouva arrogants. Ce fut néanmoins l’excuse qu’il se trouva pour rester. D’un ton acerbe, il engagea :

« Tiens. Alors pourquoi ne demandes-tu pas au Maître de réaliser toutes les missions qu’il nous donne, étant donné que tu te vantes de pouvoir parvenir à réussir la mienne et celle des jumeaux ? Quant est-il de la tienne, d’ailleurs ? C’est amusant mais je ne crois pas avoir vu Drago, à la réunion. Et je t’assure que j’aurais pourtant pu le reconnaître… »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devant le manoir (PV : Théodore Nott)

Message par Le Cobra le Mer 30 Juil - 21:53

[HJ : ah W.W]

Ca ne fit qu'un tour dans sa tête, et il cessa aussitôt ses tentatives désastreuses pour attirer Nott à lui. Un rictus se fit sur son visage et il joignit les mains sur ses cuisses.

"Ah oui ? Qu'est-ce qui te fait croire que tu aurais pu facilement le reconnaitre ? Qu'en sais-tu s'il n'a pas changé de visage ?"


Il se leva, tout en parlant il faisait de grands gestes avec ses bras, plus pour se donner de la superbe que pour appuyer ses propos.

"Tu n'as pas vu Drago à la réunion, en effet, à vrai dire ce soir j'avais d'autres occupations..."

Il se tourna vers Théodore et de son bras droit désigna la lune.

"Tu vois, c'est pleine lune ce soir."

Il marcha lentement vers le Mangemort, en gardant un sourire sadique, ses yeux brillaient.

"Tu connais Drago ? Tu ne m'as pas l'air d'avoir un âge lointain de lui, même si les récents évènements l'ont fait prendre un coup de vieux. Qu'est-ce que tu sais de lui ? Comment l'as-tu connu ?"

A part la famille, Kruu n'avait pas connaissance de Mangemorts connaissants personnellements sa proie, aussi avait-il sauter sur l'occasion sans se demander si ses doutes étaient fondés. Se rapprochant toujours de Nott, il accéléra subitement pour pouvoir lui chuchoter à l'oreille :

"Si je ne réalise pas toutes les missions c'est parce qu'après vous ne serriez plus d'aucune utilité à Sa personne et que ça rajouterait encore des missions qui vous concernerez, d'ailleurs puisqu'on parle de çà, plus que le fait que tu ne m'ais pas dénoncer tantôt, c'est le fait que tu ne m'ais pas encore tuer face aux menaces qui j'ai proféré sur l'ensemble des Mangemorts qui m'intrigue, tu ne tiens donc pas tant que çà à tes chers collègues ?"

Il était très proche de lui, de façon qu'il sentait sa respiration, calme toujours, sur le côté de son cou. Si proche que si Théodore tentait de lancer un sort il se retrouverait avec une lame dans le coeur avant d'avoir finit l'incantation : il ne voulait prendre aucun risque avec des pseudo-supérieurs hiérarchiques qu'il ne connaissait pas ou trop peu.

_________________
Le temps c'est de l'argent, et l'argent c'est des morts
avatar
Le Cobra
Barman à La Gueule Rouge

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 02/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devant le manoir (PV : Théodore Nott)

Message par Invité le Jeu 31 Juil - 11:49

Touché. Drago aurait pu changer de visage. En même temps, s’il n’avait pas changé de mentalité depuis Poudlard - ce qui, après l’avoir brièvement revu à la réunion de la Résistance était fort peu probable - même avec un autre visage, Drago n’aurait pas remit les pieds dans une Réunion de Mangemorts. Trop dangereux. Et sur ce point, Théodore était bien de son avis. Si sa couverture, un jour, était par malheur mise à jour, il ne tenterait pas de retourner auprès du Maître, même avec un nouveau visage, et même sous un ordre d’Enzelta. Résistant, oui, fou, non. Théodore préféra garder le silence et ne rien répondre au Cobra. Trop d’informations sur Drago faciliteraient la tâche de son interlocuteur. Et il n’avait pas l’intention d’en distribuer trop facilement. Puis l’hybride se leva. A l’entendre il avait d’autres préoccupations. C’est ça, oui. Tout le monde savait, ou tout du moins, tous les Mangemorts savaient que leur première préoccupation devait et était leur mission donnée par le Maître. La crainte de se voir sévèrement punie était tellement présente, qu’ils ne vivaient que pour réussir à faire ce que le Maître ordonnait. Et le Moldu prétendait le contraire. Théodore ne put s’empêcher de sourire, prouvant qu’il ne pensait pas un mot de ce qu’il disait.

Son sourire se figea, lorsqu’il entendit Le Cobra lui déclarer que nous étions dans un soir de pleine lune. C’est à ce moment là qu’il commença à s’inquiéter et à comprendre qu’il n’était pas dans une position des plus agréables. C’était un Moldu, certes, mais un moldu doté d’une paire de dents non négligeables, qui pourrait lui transmettre la pire des choses, selon Théodore, s’il le souhaitait. Il essaya de rester impassible face et cette menace mais ne put s’empêcher de se crisper lorsqu’il vit Le Cobra approchait. Lui demandant quelques renseignements sur sa relation avec Drago, Théodore répondit simplement, d’une manière évasive :


« Nous étions à Poudlard, ensemble. »

Il ne sut si sa réponse plut ou non au Cobra, quoi qu’il en soit, celui-ci fit quelques pas de plus près de lui et se retrouva soudain collé à lui. Détestant cette proximité, Théodore fit tout pour que ses sentiments ne transparaissent pas. Néanmoins, lorsque le souffle chaud du Mangemort se posa sur son cou, avant qu’il ne lui murmure quelques mots à l’oreille. Le visage de Théodore affichait désormais un air de profond dégoût. Décidé à ne pas paraître stupide, il ne fit pas un geste pour bouger, se contentant de lui répondre :

« Je ne suis pas ici pour plaire aux autres. Je suis ici pour plaire au Maître, lui obéir et le servir. Je suis désolé de fausser des illusions, mais les autres Mangemorts pensent de la même manière. Un Mangemort en moins, c’est une chance en plus de se faire bien voir auprès du Seigneur des Ténèbres. Alors non, je ne tiens pas plus que ça à mes chers collègues, comme tu le dis. Mais je les supporte et les respecte plus que toi. »

Théodore n’avait aucune crainte de se montrer franc. Seul Drago aurait pu le faire changer d’avis. Ils n’étaient pas très proches, mais deux personnes du même âge, dans la même galère, ça liait tout de même une certaine relation. Il ne semblait pas plus effrayé d’avoir clairement dit à son interlocuteur qu’il ne l’appréciait guère. Quoi qu’il en soit, celui-ci pouvait tout de même l’aider. C’est ainsi que, après quelques secondes de profonde réflexion, Théodora rangea sa baguette et s’écarta légèrement du Cobra, pour lui faire face. Plantant son regard dans le sien, il lui dit :

« Tu as des informations sur Enzelta, j’en ai sur Drago. On pourrait peut-être s’entendre sur ce point ? Tu retrouveras Drago, je retrouverais Enzelta, nous serons tous deux félicités par le Maître. Aucun de nous deux est perdant. »

Il lui proposait un marché, mais craignait un peu que Le Cobra refuse. Il était assez solitaire, et prétexterait probablement pouvoir se passer aisément de son aide. Dans ce cas-là, Théodore n’aurait rien apprit. Afin de le convaincre et de lui prouver qu’il ne parlait pas dans le vide, il ajouta :

« Je peux commencer, si tu crains que je ne te trompe. Drago et moi sommes du même âge, nous étions dans la même maison à Poudlard. Je le connais donc depuis mes onze ans. Nous sommes entrés ensemble au service du Seigneur des Ténèbres. Je le connais assez bien pour pouvoir envisager quel doit être son état d’esprit à ce moment précis. » Théodore regarda un point fixe au-dessus de l’épaule de son interlocuteur et rajouta finalement : « Quelles informations as-tu sur lui ? Je pourrais te dire si ce sont ou non des leurres pour te faire perdre sa trace… »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devant le manoir (PV : Théodore Nott)

Message par Le Cobra le Jeu 31 Juil - 13:55

Il avait les nerfs solides celui-la. Les autres l'auraient déjà tuer, ou au moins essayer de le tuer, face à sa façon de parler. Et il avait confirmer une chose : les Mangemorts étaient soudaient en présence du Maître, dehors ils n'étaient rien d'autre qu'une bande d'ennemis au sein d'un même camp, aveuglés par une puissance qu'ils n'ont pas.

Théodore avait reculé et il proposait maintenant un marché avec lui, voila qui rentrait déjà plus dans ses cordes. Mais l'attitude du Mangemort dérangeait un peu le chasseur de prime, aussi se méfia-t-il, un tel changement d'humeur était louche. Kruu plia légèrement une jambe et écouta blablater le Mangemort en face de lui.


"Considère que je ne sais rien sur lui, comme çà tu me diras tout. Par contre, des informations concernant Drago sur son passée à Poudlard ne sont pas très utile à moins de me révéler le nom de personnes ayant été avec vous à cette époque et susceptibles de le cacher. Comme je l'ai dit à la réunion, je pense que Drago a rejoint les rangs du Phénix ou de la Résistance pour se planquer. Je pense déjà avoir une idée de la façon dont je vais me prendre pour l'attirer jusqu'à moi."


En effet Kruu n'avait pas l'intention d'aller à la rencontre de sa cible, mais plutôt de forcer celui-ci à venir le voir, avec un appât par exemple... son regard se posa sur le manoir des Malefoy. Oui, un appât, le meilleur appât qu'il soit ! Il ria intérieurement, persuadé de l'efficacité de son plan.

Il attendit que Théo poursuive. Il lui donnerait des informations sur Enzelta... ou pas, ça dépendrait du genre d'infos que lui donnerait.

_________________
Le temps c'est de l'argent, et l'argent c'est des morts
avatar
Le Cobra
Barman à La Gueule Rouge

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 02/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devant le manoir (PV : Théodore Nott)

Message par Invité le Jeu 31 Juil - 15:24

Décidément, ce n’était pas son jour de chance. Le Cobra ne réagissait pas du tout comme il l’avait prévu. Au lieu de lui parler de ce qu’il savait sur Drago, il lui demanda de plus amples informations. Théodore ne laissa rien paraître du désarroi qui commençait peu à peu à l’envahir. Comment allait-il pouvoir faire parler Kruu sans trop en dire sur Drago ? La tâche allait être plus délicate qu’il ne l’avait escompté. Ce furent les dernières paroles du Cobra qui attirèrent l’attention de Théodore. Kruu avait déjà un plan. S’il connaissait ce plan, il pourrait le déjouer. Ou tout du moins, en parler à Drago pour qu’il se méfie. D’un ton qui se voulait volontairement ironique, Théodore lui rétorqua :

« Drago n’est pas un crétin. Ce n’est pas en lui envoyant un hibou, enfin, en l’appelant, qu’il viendra. Et connaissant sa vision des choses sur les Moldus et les Sang-de-Bourbe, je ne suis pas certain qu’il t’appréciait. Alors je doute qu’il vienne vraiment à toi… »

Sauf si Le Cobra avait en sa possession quelque chose auquel tenait particulièrement Drago. A quoi tenait-il ? Sa vie. Mais pour ça, il aurait fallut que Kruu l’ait attrapé. Donc c’était une mauvaise piste. A part ça… Drago n’avait plus personne de très proche. Outre les membres de la Résistance, bien sûr. Et ses parents également. Mais Théodore voyait mal Kruu kidnappé l’une ou l’autre de ces personnes pour attraper Drago. S’il ne parvenait pas à arrêter le jeune homme, déjà, il le voyait mal arrêter Ethel, par exemple. Ou même Narcissa ou Lucius. Un profond soupir s’échappa des lèvres de Théodore. Le Cobra attendait qu’il en dise plus long sur Drago. Par où commencer ? Son regard se posa sur son interlocuteur, pensif. Il murmura simplement :

« La plupart des personnes côtoyées par Drago à Poudlard étaient les élèves de Serpentard, devenues Mangemorts. Ce n’était pas un élève particulièrement apprécié par les autres maisons. Je doute que des anciens élèves l’aient caché. »

En même temps, Drago était un sale petit crétin arrogant et prétentieux à Poudlard. Et peu de personnes, à part les Serpentards, aurait pu le supporter. Maintenant, comme l’avait fait remarquer Kruu, ce n’est pas des histoires de gamins de Poudlard, qui allaient l’aider à retrouver Drago. Théodore ajouta simplement :

« Que veux-tu savoir sur lui ? »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devant le manoir (PV : Théodore Nott)

Message par Le Cobra le Jeu 31 Juil - 15:35

Parce qu'il pensait qu'il allait tout simplement lui lancer une invitation ? Voyons c'était plus vicieux que çà ! Il écouta la petite explication de Théodore sur les fréquentations, la réputation et les manies de Drago à Poudlard, en gros des choses facilement déductibles. Kruu ne s'était pas vraiment attendu à ce qu'il lui fournisse des infos importantes.

"Rogue aussi n'était pas très aimé."

Une phrase courte qui répondait à l'anti-thèse de Théodore sur la planque de Drago, et lourde de sous-entendus. Lorsqu'il lui demanda ce qu'il voulait savoir exactement, il cru qu'il le prenait pour un idiot, de ce fait il lui fit une réponse complètement stupide :


"Dis-moi où il se cache. Donne moi sa nouvelle identité s'il en a une. Dit-moi le nom de ses complices."

Pour faire comprendre à Théodore que ces demandes étaient une simple réponse à sa question, il fit un geste de la main gauche au-dessus de son épaule, avant d'ajouter plus sérieusement :

"Je t'ai dit ce que je voulais savoir : tout. Tout ce que tu sais, et le nom des gens qui peuvent en savoir aussi."

Puis il leva un sourcil avant de sourire et de regarder plus profondément des les yeux encore son interlocuteurs.

"Quelles relations avais-tu avec lui ?"

_________________
Le temps c'est de l'argent, et l'argent c'est des morts
avatar
Le Cobra
Barman à La Gueule Rouge

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 02/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devant le manoir (PV : Théodore Nott)

Message par Invité le Jeu 31 Juil - 17:23

Théodore esquissa une grimace douteuse lorsque Le Cobra lui lança que Rogue n’était pas très aimé. Quoi qu’il puisse en penser, Théodore ainsi qu’une majorité des Serpentards, avaient apprécié leur Professeur de Potions durant leurs années d’études. De la avouer que sa cote était plus élevée que celle de Drago, au sein de l’établissement… Il y a un grand pas à franchir. Il est vrai que la gente féminine appréciait également Drago pour son physique. On n’aurait pas pu dire la même chose pour Rogue. Et niveau caractère… L’un comme l’autre était un enfoiré en puissance. Alors. Quel était le plus apprécié ? Ce n’était pas la question du jour.

Au lieu de s’étendre sur Rogue, Le Cobra lui donna finalement une réponse des plus étranges. Il voulait connaître où se cachait Drago, sa nouvelle identité, et ses complices. Théodore du se retenir pour ne pas tout lui révéler, afin de calmer un peu l’arrogance de ce Moldu. Au lieu de ça, ses lèvres s’étirèrent en un rictus méprisant, tandis qu’il lui rétorquait :


« Ce serait trop simple. Et contrairement à certains, je n’ai pas l’habitude de remplir les missions des autres… »

Sale porc. C’est fou comme il pouvait le détester. Il lui montra d’ailleurs clairement en le privant d’une réponse lorsqu’il lui fit savoir qu’il voulait tout connaître de lui. Le Cobra ne s’avoua visiblement pas vaincu en lui demandant quelles relations il entretenait avec Drago. Théodore mit quelques secondes avant de répondre, cherchant si oui ou non il devait dire la vérité, si oui ou non, il devait mentir. Il y avait aussi le nom des gens qui pouvaient en savoir sur Drago. Quel nom pouvait-il donner sans crainte ? S’il n’en donnait pas, ça paraitrait peut-être suspect, pour une personne qui connaissait Drago… A part Narcissa et Lucius qu’il donnerait sans crainte de représailles, ainsi que les jumeaux, d'ailleurs, il lui restait Alwina, la tante de Drago. Mais en y réfléchissant, il y avait de fortes probabilités pour que Drago séjourne là-bas, et si Kruu s’y pointait… Hors de question. Il y avait Ethel. Mais elle n’avait pas de lien concret avec Drago, ou du moins, pas à sa connaissance. S’il réfléchissait du côté des membres de l’Ordre, il lui restait Vyktorija. Elle était avec eux à Serpentard et Kruu serait probablement intéressé de parler avec elle. Mais il subirait sans aucun doute les foudres d’Ethel et d’Alwina s’il en parlait. Déjà qu’ils ne s’étaient pas quittés en très bons termes… Autant rester évasif, ou tout du moins, repousser l'échéance. Il fini par répondre tranquillement :

« On était… Amis. A Poudlard du moins. Sa traîtrise m’a fait changer mon point de vue. Il s’était comporté comme un crétin pour sa mission… »

Inutile de s’attarder sur des sujets sans importance. Théodore fit un léger mouvement de tête, sous-entendant que ce n’était que de l’histoire ancienne, et reprit d’une voix plus dure :

« Je connais quelques noms de personnes qui pourraient t’intéresser… Mais il est hors de question que je te les transmette sans garantie. Je veux que tu me parles d’Enzelta de Rocan. Je veux savoir ce que tu sais sur elle. Si tes informations me semblent importantes, je te donnerais les noms. Pour certains, je pourrais même te dire où les trouver… »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devant le manoir (PV : Théodore Nott)

Message par Le Cobra le Jeu 31 Juil - 17:41

"Tu en as trop dit ou pas assez."

Il décroisa les bras et foudroya des yeux Théodore.

"Tu sais plus de choses que tu ne le laisse paraître, tu viens de te trahir toi-même. Ce serait trop simple, hein ? Hé bien si ce serait trop simple pour toi de me dire où il est, avec qui, et comment, je t'en prie, ne me force pas à t'arracher les vers du nez. En échange tu auras toutes les informations que tu veux."


Il avait parlé en même temps que les dernières phrases de Théodore où celui-ci lui proposait de déballer SES informations sur Enzelta.


"Tu as dit que tu commencerais, et jusque maintenant je n'ai rien que de la tchatche ! La seule chose que je peux te dire, pour l'instant, c'est que j'ai travaillé avec Enzy."

Il avait appelé Enzelta par son diminutif dans le but de confondre le Mangemort, si celui-ci reprenait cette appélation qu'Enzelta réservait à ses relations intimes (pourquoi dirait-il autre chose que Enzelta s'il ne la connait pas ?) Kruu n'hésiterait plus à le forcer à parler. Lorsqu'il avait demandé au Lord s'il pouvait enquêter, celui-ci n'avait rien dit, et qui ne dit mot consent...

_________________
Le temps c'est de l'argent, et l'argent c'est des morts
avatar
Le Cobra
Barman à La Gueule Rouge

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 02/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devant le manoir (PV : Théodore Nott)

Message par Invité le Jeu 31 Juil - 18:36

Enzy. Il l’appelait Enzy. Ils avaient gardés les hippogriffes, ensemble, peut-être ? Bref. De toute façon, il s’en fichait. Tout comme il se fichait de savoir qu’il avait travaillé avec. Ça, il le savait déjà. Pour le moment c’est l’air supérieur et les menaces que lui avaient proféré Kruu, qui le mettait hors de lui. Comment osait-il sous-entendre qu’il le torturerait pour avoir ses réponses ? Théodore était plus qu’énervé par le comportement de son interlocuteur. Au lieu de craindre d’avoir été découvert, sachant pertinemment que c’est en toute connaissance de cause qu’il avait ainsi parler, il se demandait comment rabattre sèchement le caquet du Cobra.

« Je comprends désormais pourquoi tu es le toutou du Maître. On te lance un petit os et tu plonges dessus comme un crétin, même si l’os en question est un leurre. Crois-bien que si je savais où se trouve Drago, c’est moi qui l’aurait ramené devant le Maître. Je sais juste comment Drago réagit, comment il se comporte. Et avec qui il traîne. Ou du moins, il devrait traîner… »

Il se tut, ruminant ses sombres pensées. Visiblement, Kruu n’était pas enchanté à l’idée de lui transmettre ainsi des informations sur Enzelta. S’il voulait en connaître plus sur elle, il fallait déjà qu’il en lâche plus sur Drago. Très bien. Il voulait des noms, il en aurait. S’il ne voulait pas subir les… Menaces de Kruu, Théodore allait parler. Croisant les bras, il mordilla sa lèvre inférieure, comme s’il hésitait ou non à formuler des propos importants. Il se décida enfin à murmurer :

« Il y a Lucius et Narcissa. J’aurais commencé par leur posé des questions, si j’avais eu ta mission… Drago tient à ses parents et il est peut-être rentré en contact avec eux. » Espérons que non. Il ne fallait surtout pas qu’il mette Drago en danger. En attendant ce n’est pas sa réponse qui allait aider Kruu. En même temps, la révélation qu’il lui avait offerte n’était pas non plus exceptionnelle. Théodore reprit néanmoins la parole avec un sourire légèrement moqueur : « Les deux autres, tu les connais. Ce sont les jumeaux. Nous étions dans la même maison à Poudlard et ils ont le même âge que moi et Drago. Eux pourraient te renseigner. Mais curieusement, je doute que tu le feras… Tu as trop peur d’eux. » Théodore leva légèrement les yeux, faisant mine de réfléchir, avant d’ajouter d’une voix légèrement pensive : « Il y a aussi ceux qui ont côtoyé Drago sans trop le connaître… Comme ses professeurs. Rogue, McGonagall, Lupin… Tiens. Si les jumeaux mettent la main sur Lupin et Stenford, t’auras qu’à leur demandé de parler un peu avec lui. Entre hybride, on doit se comprendre, non ? Ah. J’oubliais. Tu as peur des jumeaux, tu n’auras pas le courage de leur demander. » C’est avec un visage plus sérieux que Théodore conclut : « Je peux m’enfuir en claquant des doigts, et t’éviter aussi aisément qu’une anguille. Si Drago y arrive, je le peux aussi. Je veux des informations plus amples sur Enzelta de Rocan ou je ne te donne pas mes deux derniers noms. Mes plus précieux, d’ailleurs… »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devant le manoir (PV : Théodore Nott)

Message par Le Cobra le Jeu 31 Juil - 19:03

Les jumeaux, les jumeaux, les jumeaux... blablabla ! Il avait peur d'eux ? Non, pas d'eux...

"J'ai peur de leur magie, sans magie vous n'êtes rien, pas même capable de faire le ménage. Vous ne vous rendez même pas compte que si un jour vous êtes privés de magie, vous êtes pire que des légumes."


Le nom de Lupin résonna dans la tête de Kruu, un autre loup-garou comme lui, oui... ça pouvait être une piste à suivre. Théodore était en train de placer des jalons et menaçait maintenant Kruu de partir.


"Tes deux derniers noms ? Et ce serait qui ? Aneliese de Bofrand, par exemple ?"


Il avait lui-même dénoncé sa patronne au Maître lors de sa précédente réunion, aussi se doutait-il bien que par conséquent de son rôle jouée par le passé et présentement en collaboration des résistants elle avait sans doute un rapport avec la disparition de Drago... ou pas, mais il s'en fichait, Aneliese il pouvait la voir presque tout le temps.


"Si je te donne mes informations, tu me donne les tiennent ? C'est à dire où Drago est, et avec qui."

Il se planta à cinq mètres du Mangemort avant de reprendre.


"Je peux même t'apporter Enzelta si tu veux. Mais là il faudra me rendre un petit service. Ca ne te plairais pas de ridiculiser un peu plus Narcissa ? Après tout tu m'as avoué te ficher totalement de tes collègues, et comme çà tu n'aurais à t'embarasser. Enzelta est chanteuse au Live House de Aneliese où je travaille avec Olive Bocéliand dont le frère travaille au ministère avec Galwen, Enzy avait un coéquipier qu'on ne voit plus en ce moment du nom d'Oshor, je sais aussi qu'elle ne vient plus trop depuis que celui-ci est parti. Si tu veux je peux m'arranger pour te donner son adresse via Aneliese, ou alors comme dit plus tôt, aller directement chez elle et te la ramener, après tu pourras faire ce que tu veux."

_________________
Le temps c'est de l'argent, et l'argent c'est des morts
avatar
Le Cobra
Barman à La Gueule Rouge

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 02/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devant le manoir (PV : Théodore Nott)

Message par Invité le Ven 1 Aoû - 12:47

Sans magie ils n’étaient rien ? Qu’en savait-il ? Il ne pouvait pas connaître la différence puisqu’il n’avait pas de pouvoirs. Et Théodore savait parfaitement se défendre sans baguette. Pour le ménage… Euh… On va dire qu’il était plus habitué à avoir un elfe de maison sous ses ordres, que d’avoir un balai dans les mains. Même seul dans son appartement, il faisait régulièrement appel à l’elfe de ses parents pour ses tâches ménagères. Ce n’est pas pour autant que si ses pouvoirs disparaissaient, il ressemblerait à un légume. Il arriverait probablement à retomber sur ses pieds.

Mais Kruu reprenait déjà la parole en prononçant le nom d’Aneliese de Bofrand. Où avait-il déjà entendu ce nom ? A Poudlard, oui. Elle y étudiait également. Par contre, il doutait qu’elle connaisse bien Drago. Aussi bien que les jumeaux, par exemple. Pour toute réponse, il murmura :


« Non, je ne voulais pas parler d’elle. Je ne la connais pas assez, mais pour le peu que je sache d’elle, je ne suis pas certain qu’elle se préoccupe d’autre chose que de son Live House… »

Il accompagna ses propos d’une moue suggestive, montrant le dégoût qu’un tel comportement lui apportait. Au fond de lui, il ne savait même pas si elle agissait réellement ainsi, comme il l’avait justement fait remarquer à Kruu, il ne la connaissait pas assez pour juger si oui ou non, elle pourrait être un indice pour retrouver Drago. Il faudrait qu’il en parle au jeune homme, d’ailleurs. On ne sait jamais… S’il la connaissait, il devrait se montrer prudent avec elle pour ne pas qu’elle révèle des informations au Cobra.

Le marché qu’il avait lancé au Cobra semblait en tout cas porter ses fruits. Une nouvelle fois, son interlocuteur prit la parole pour lui demander s’il lui donnerait ses informations concernant Drago, s’il donnait celles concernant Enzelta. Théodore fit uniquement un léger signe de tête légèrement hésitant. Il ne lui dirait pas où et avec qui était Drago. Il lui donnerait seulement deux noms, comme il l’avait auparavant promis. Fort heureusement, ce fut Kruu qui lâcha le premier quelques informations sur Enzelta.

Théodore fut surprit d’en apprendre autant sur elle en si peu de temps. Les noms d’Oshor, et surtout, celui d’Olive, furent prononcé par Le Cobra. Il fut surprit de voir que son interlocuteur en savait autant sur Celyan. Décidément, Kruu parvenait à récupérer plus d’informations qu’on aurait pu le penser… La proposition du Cobra sembla, en attendant, faire hésiter Théodore. Fronçant les sourcils, il fit semblant de réfléchir. Si le Cobra ramenait lui-même Enzelta, il la mettait en danger. Elle ne mourrait pas, mais Kruu pourrait la torturer. S’il ne lui demandait pas, il protégeait ainsi Narcissa, dans un certain sens, et Kruu pourrait trouver ça suspect. Il hésitait. Finalement, il trancha :


« Non. Tu m’en as assez dit. Je me débrouillerais pour le reste. J’irais voir cet Oshor ou cette Olive. Je suis sûr qu’avec des arguments convaincants, ils m’en diront plus que tu m’en dis, toi. Et j’arriverais seul à écraser Narcissa. »

Il aimait bien montrer son indépendance. Savoir qu’il serait redevable à Kruu ne lui plaisait guère alors il préférait néanmoins se débrouiller seul. Curieux, il ne put s’empêcher de lui demander :

« Quel service voulais-tu que je te rende ? A part te donner les noms de ceux qui peuvent t’aider à retrouver Drago, bien sûr. »

Le ton de sa voix montrait clairement qu’il ne souhaitait pas lui rendre ce service. Il voulait simplement se renseigner. Peut-être qu’il en apprendrait plus sur Le Cobra…

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devant le manoir (PV : Théodore Nott)

Message par Le Cobra le Ven 1 Aoû - 13:22

Il foudroya Théodore du regard comme s'il allait le tuer sur place sans autre forme de procès.

"Des arguments convaincants ? De la torture tu veux dire ? Olive est arrivée au Live House peu avant les absences du groupe, essaies plutôt du côté d'Oshor, par contre, je te conseille de ne pas trop lui montrer une certaine partie de ton anatomie supérieure."

Kruu éclata de rire, il avait eu un frisson dans le dos la première fois qu'il avait vu la dentition d'Oshor, ça lui rappelait son côté hybride. De toute façon il n'aimait pas ce musicien à l'attitude détachée de tout.


Lorsque Théo lui reparla du service, Kruu comprit qu'il ne lui rendrait sans doute pas. Soit, il en dirait le moins possible dans ce cas.


"Commence déjà par me filer tes deux superbes noms, je te dirais le service après."


En tout cas, Nott ne connaissait pas plus que çà Anie, au moins de ce côté là il pourrait se renseigner tout seul.

_________________
Le temps c'est de l'argent, et l'argent c'est des morts
avatar
Le Cobra
Barman à La Gueule Rouge

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 02/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devant le manoir (PV : Théodore Nott)

Message par Invité le Ven 1 Aoû - 19:19

« Depuis quand tu es contre la torture ? Je ne pensais pas que ça te peinerais autant que je m’en prenne à tes collègues… »

Théodore était encore stupéfait par la remarque faite par Kruu. Il ne semblait pas avoir apprécié son sous-entendu. Des deux, c’était pourtant Le Cobra qui s’amusait le plus à torturer les autres… Peut-être un moyen pour montrer qu’il était aussi supérieur que les autres Mangemorts. Bref. Théodore n’eut pas l’occasion de réfléchir plus sur l’étrange comportement de son interlocuteur que celui-ci lui demandait ses deux noms. Enfin ceux des personnes susceptibles de donner quelques renseignements à Kruu. Théodore commença :

« Drago a une Tante. Alwina d'Andhyvoir. Il aurait pu aller la voir… En même temps, c’est assez risqué. Je me souviens qu’il m’a confié que c’est cette Tante qui donnait de temps en temps des renseignements à Lucius, pour qu’il les confie au Maître. Elle aurait probablement été capable de vendre son propre neveu. Drago tient à sa vie et il n’est pas stupide au point d’aller la voir. Enfin. Etant donné qu’elle est de sa famille, elle doit le connaître assez pour savoir où il pourrait se trouver…»

Il fallait à tout prix qu’il aille prévenir Malwen à la fin de cette discussion. Ou au moins passer par Enzelta pour qu’elle lui transmette. Elle savait les risques encourus en faisant partie de la Résistance, mais elle serait probablement plus heureuse d’être avertie de l’imminente venue d’un Mangemort. Théodore cligna des yeux, semblant se souvenir du lieu où il se trouvait, et avec qui. Faisant un signe de tête en direction de Kruu, il lui demanda :

« Ton service… C’était en lien avec ta mission ? Tu veux que je t’aide à piéger Drago ? »

Les yeux de Théodore se mirent à briller. De plaisir à l’idée de réaliser ce piège ? Ou de dégoût de voir que le Cobra ne pouvait se débrouiller tout seul ? C’était impossible de le discerner. Une chose était sûre, pour lui, c’était donnant-donnant. Il donnait un nom, il voulait une information.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devant le manoir (PV : Théodore Nott)

Message par Le Cobra le Ven 1 Aoû - 21:27

"Si tu l'abime trop, je vais devoir faire son boulot en plus, et j'ai pas que çà à fiche, tu vois ?"

La véritable raison était toute autre, il avait agi plus par pulsion que par autonomie sur ce coup-là, et il avait faillit s'en mordre les doigts. Il écouta Théodore parler de la tante de Drago, il en avait entendu parler mais jamais il n'avait pensé à aller la voir. Il irait lui rendre une petite visite un de ces jours... ou plutôt un de ces soirs. Son interlocuteur fit une légère pause avant de demander à nouveau le service. Ceci fit sourire Kruu.


"Tu m'as filé un nom, j'en veux deux. Je t'ai dit : les noms, après le service. Et ça ne concerne pas Drago, là-dessus je me débrouillerais seul."

Cet entretien commençait à devenir très pesant, entre Mangemort c'aurait dû être plus rapide et plus simple. Il commençait à avoir l'impression que Théodore avait accepté de le voir pour obtenir lui aussi des infos. Mais dans ce cas, pourquoi faire autant le difficile ? S'ils étaient du même bord... il continua de réfléchir tout en écoutant Théodore qui s'était remis à parler.

_________________
Le temps c'est de l'argent, et l'argent c'est des morts
avatar
Le Cobra
Barman à La Gueule Rouge

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 02/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devant le manoir (PV : Théodore Nott)

Message par Invité le Ven 1 Aoû - 22:45

Il se méfiait. Comment être sûr que Kruu lui donnerait toutes les informations qu’il souhaitait, une fois qu’il aurait dévoilé sa dernière carte ? Après tout, entre Mangemorts… Théodore baissa finalement la tête, hésitant entre la marche à suivre. Couper des têtes pour en sauver d’autres. Faire des sacrifices pour sauver des vies. Il lui fallut prendre quelques secondes et une bouffée de courage avant de finalement, répondre :

« Il existe une seule personne que Drago aurait pu aller voir. Vyktorija Stoneheart. » Il releva les yeux et les planta dans ceux du Cobra, avant d’expliquer, sur un ton plus assuré : « Elle était aussi à Poudlard, avec nous. Mais Drago la connaît depuis son enfance, il m’en parlait de temps en temps. Il m’est impossible de te décrire leur relation. Tout ce que je sais, c’est que c’est probablement la personne qui connaît le mieux Drago. Et je pense qu’il aurait pu se tourner vers elle s’il était revenu à Londres. » Son regard se fit vide tandis qu’il plongeait dans ses pensées. Poudlard semblait se reformer autour de lui. Il avait l’impression d’y revoir ses anciens ‘amis’ tourner autour de lui. Il eut un genre de sourire qui ressemblait plus à une grimace moqueuse vis-à-vis de lui-même qu’à autre chose, puis reprit la parole, pour enchaîner d’un ton légèrement moqueur : « J’me souviens qu’elle faisait partie d’une bande de Serpentard. Le Dark Gang. Et c’est grâce à lui que tu pourras retrouver son adresse. Ou du moins, grâce à ses anciens membres. » Les yeux de Théodore se mirent à briller de ruse tandis qu’il murmurait : « Les jumeaux faisaient partis de ce gang. Je suis persuadé qu’ils doivent en savoir plus que moi sur Vyktorija. » Un air de défi se peignait sur son visage. Le Cobra aurait-il le cran d’aller les voir pour parvenir à en savoir plus sur celle qui pourrait le mener à Drago ? Il en doutait. Après quelques secondes où il laissa le silence s’installer, il fini par conclure :

« Je pourrais te donner de plus amples informations pour te permettre de les trouver. Mais avant tout, il faudra que tu sois près, à ton tour, à me rendre un petit service… »

Théodore affichait désormais un sourire carnassier. Il voulait jouer ? Très bien. Ils allaient jouer. Il était peut-être plus jeune mais le fait de faire parti de deux camps lui permettait de mieux gérer ce type de situation. Il y avait toujours le risque que Kruu refuse, prétextant aller demander de l'aide aux jumeaux. Mais Théodore ne pensait franchement pas qu'il ait le courage d'agir ainsi. Alors non, il n'avait pas peur de le mettre devant un tel dilemme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devant le manoir (PV : Théodore Nott)

Message par Le Cobra le Ven 1 Aoû - 23:21

Voila ce qu'il voulait entendre, une bonne information. En l'ayant dit, Théo avait vécu son récit, ce n'était pas un mensonge. Kruu sentit l'excitation montée en lui et se surpris même à grogner, se laissant légèrement débordé par son côté bestial, il fit un pas vers Théodore qui ressemblait plus à un saut, il lui agrippa l'épaule gauche d'une main ferme et planta son regard dans le sien.

"J'irais vendre mon âme aux jumeaux, qu'ils la torturent pour l'éternité et la donne au diable lui-même quand ils seront morts, je ferais çà, pour réussir..."

Sa respiration était sacadée, essouflé par un excès de pulsions en tout genre. Ses yeux brillèrent d'un éclat incandessent, puis il reprit d'une voix roque :

"Tu veux marchander les services ? Je ne fais rien sans paiement..."

Il fit une pause pour approcher sa... tête ou sa gueule ? De Théodore.

"... et je déteste, me faire arnaquer."

Il se recula brutalement, lachant violemment Théodore.


"Bien, je t'écoute, que veux-tu ?"


En proie à la follie, prit entre sa malédiction de loup-garou et sa maitrise forcée par la marque, Kruu sortit un petit couteau avant de se remonter la manche de sa veste. Il attendit la réponse du Mangemort avant de préciser ses intentions.

_________________
Le temps c'est de l'argent, et l'argent c'est des morts
avatar
Le Cobra
Barman à La Gueule Rouge

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 02/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devant le manoir (PV : Théodore Nott)

Message par Invité le Lun 4 Aoû - 13:05

Un frisson de dégoût parcourut le corps de Théo devant le contact tactile de Kruu. Il ne fit rien pour le cacher, se contentant de le regarder avec assurance, tandis qu’il assurait qu’il irait voir les jumeaux. Et ce sur un ton si mélodramatique que le jeune mangemort ne put retenir un sourire moqueur. Hm. Moui. C’est ça. T’iras les voir. Et tu crois vraiment qu’ils se montreront cléments que moi ? Qu’ils te donneront tout ce que tu veux savoir sans broncher ? Utopiste à la noix. Désormais habitué par la proximité du Cobra, Théodore ne broncha pas lorsque celui-ci rapprocha son visage du sien, tout en parlant du service qu’il lui demandait. Lorsqu’il l’eut enfin lâché, Théodore, d’une voix légère, lui expliqua :

« Je ne te demande pas grand-chose. J’irais au Live-House où tu travailles. Et lorsque j’y serais je veux que tu te comportes comme un… ‘Ami’ avec moi. Et que tu me présentes ta collègue et ce Oshor, s’il est là, ainsi que ta patronne. Je n’ai pas envie qu’ils se méfient de moi. S’ils ne veulent pas entendre raison, j’emploierais une autre méthode… »

Les yeux brillants d’impatience, Théodore semblait jauger son interlocuteur. Accepterait-il ? N’accepterait-il pas ? Peu importe. Dans les deux cas, de toute manière, il se rendrait au Live House. Mais la méthode employée différerait officiellement, si oui ou non, Le Cobra l’aidait. Officieusement… Il passerait un moment assez long avec Olive pour que ce soit convaincant. L’heure n’était pas aux suppositions, il lui fallait déjà convaincre Kruu. C’est pour cela, qu’il enchaîna aussitôt :

« Tu me promets de me rendre ce service, et je te donnerais d’autres informations qui te permettront de trouver Alwina d'Andhyvoir et Vyktorija Stoneheart. »

Un sourire intelligent éclaira ses traits, tandis qu’il continuait :

« Bien entendu, si jamais tu ne tiens pas ta promesse, je ne viendrais pas seul au Live House… Et je ne suis pas certain que ta patronne apprécie de voir son bien détruit par ta faute. » Son ton devint moqueur, tandis qu’il concluait : « Quoi que. Lorsque nous serons passé, elle ne sera plus là pour t’en vouloir… »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devant le manoir (PV : Théodore Nott)

Message par Le Cobra le Mar 12 Aoû - 22:59

Kruu renifla de dédain au vue du service que lui demandait Théodore. Relevant légèrement la tête et serrant toujours les poings, s'auto-griffant par la-même sous l'excitation, il lui répondit d'une voix transpirante de mépris.

"Je n'ai pas besoin qu'on me dise où les trouver."


Ne tenant pas en place il commença à faire les cent pas devant Nott, respirant fort.


"Ceci dit je veux bien te rendre ce petit service si tu fais le mien."

Tenant toujours le couteau qu'il avait sortit, Kruu se tourna vers son interlocuteur et eut un sourire malin avant de poursuivre :


"Mais pour être sûr que tu le feras on va conclure un petit pacte toi et moi, ok ?"


Tout en regardant Théodore, il se mutila le bras, laissant couler son sang à terre, puis il tendit le couteau à Nott, lui faisant comprendre qu'il devait faire de même. Pour patienter il continua de parler, toujours sur le même ton, quoi qu'un peu plus calme déjà.


"Mon service est simple : tu vas faire croire quelque chose à quelqu'un pour l'emmener quelque part à un instant précis."

Il préférait rester évasif tant que Théodore n'aurait pas accomplit le même acte que lui, pour l'inviter à se dépêcher il lui lança un sourire sadique.

_________________
Le temps c'est de l'argent, et l'argent c'est des morts
avatar
Le Cobra
Barman à La Gueule Rouge

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 02/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Devant le manoir (PV : Théodore Nott)

Message par Invité le Dim 31 Aoû - 19:35

Un léger sourire s’afficha sur les traits sereins du visage de Théodore, lorsqu’il entendit Kruu affirmer qu’il n’avait pas besoin d’informations pour trouver Alwina et Vyktorija. Savait-il réellement à qui il avait à faire ? Elles ne se laisseraient pas attraper ainsi. Mais il était plutôt amusant de le laisser dans ses illusions. Quoi qu’il en soit, la discussion promettait de prendre un tournant intéressant, puisque Kruu affirma qu’il lui rendrait son service, si, en échange, Théo lui en rendait un. Les choses ne se passèrent pas exactement comme il aurait pu le prévoir. Théodore vit avec surprise, Kruu se mutiler le bras, tout en lui expliquant qu’ils devaient, avant tout, passer un pacte. Le jeune Mangemort prit le couteau que lui tendait le loup-garou, s’en faire un geste qui puisse prétendre qu’il ferait la même chose.

Kruu reprenait, de toute manière, déjà la parole, expliquant assez évasivement la ‘mission’ que devrait accomplir Théo pour lui. Dans l’ensemble, c’était assez simple. Ce n’est pas pour autant que Théo était tenté de s’abimer le bras pour un pacte qu’il trouvait des plus stupides. Esquissant une moue méprisante, il le fit clairement comprendre à Kruu, en jouant à avec le couteau et en lui expliquant :


« Il faut m’en dire un peu plus. Qui veux-tu que j’emmène où ? Et c’est quoi cette histoire de pacte ? On est obligé de s’ouvrir les veines chez les moldus ? T’as jamais entendu parler de serment inviolable ? »

Autant dire que Théodore n’était franchement pas très heureux de se blesser. La méthode sorcière, bien que probablement plus dangereuse lui semblait soudainement plus accueillante. Finalement, il jeta le couteau sur le sol et s’exclama :

« Ecoute : j’ai accepté un seul pacte dans ma vie et c’est celui que j’ai forgé avec le Seigneur des Ténèbres. Je refuse d’en faire un autre avec un de ses sous-fifres. Soit tu me fais confiance et j’agirais comme tu me le demanderas vis-à-vis de cette personne et en échange, tu m’aideras à rentrer en contact avec les employés du Live-house, soit tu refuses de me faire confiance, et dans ce cas là, c’est chacun pour soi. »

Il planta son regard dans celui de Kruu, montrant qu’il ne plaisantait pas avec ça, puis se détourna finalement et commença à se diriger vers la grille du manoir Malefoy, prêt à quitter les lieux si le Cobra refusait ce qu’il lui proposait.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Devant le manoir (PV : Théodore Nott)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum