Retour au pays

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Retour au pays

Message par Arsenius Morfinn le Sam 16 Aoû - 23:21

Il faisait nuit et un peu froid. La brume était épaisse. La nuit était triste . Un homme mùarchait seul ce soir là, seul au dessus de la mère mais cela ne le dérangeait guère. Tout en marchant il lui vint un coup de blouse car depuis l'avennement de ce soidisant Lord il ne reconnaissait plus son Angleterre. Il se revoyait enfant lorsque dans Londres et ses ruelles il y avait des "troubadours" des artistes de la rue il y a de sa plus d'une centaine d'anné. Il reconnaissait ce paysage pour y avoir médité avec son mentor. Arsenius s'arréta il venais de trouver l'adresse que lui avait donné il y a de sa pas mal de temps justaprès la mort de sa douce. Son nom était... Kintfour... voila Eos kintefour. Il entrouvit la porte sachant que derrière il allait rencontrer des gens qui pourrait l'aider dans sa quête de vangeance envers son cousin et l'un de ses soufifre.

Il ouvrit :

" Y a-t-il quelqun " demanda-t-il d'une voix roque
avatar
Arsenius Morfinn

Masculin
Nombre de messages : 62
Alignement : résistant
Métier : emerdeur de première^^
Age : environ 137 ans^^
Date d'inscription : 23/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au pays

Message par Ethelredhea Hétairnail le Dim 17 Aoû - 0:02

Ethel avait choisi de quitter Londres quelques jours. Elle voulait travailler en paix à la mise en page et à l'agencement de l'édition de Janvier du journal clandestin. Et puis, elle avait parfois besoin de quitter la capitale et son ambiance un peu étouffante pour le calme et l'air un rien plus vivifiant (surtout fin janvier) de la Crique et de la mer.
Il y avait donc deux jours qu'elle était là, seule, avec quelques provisions - assez pour tenir encore trois-quatre jours - et les articles de ses différents journalistes. Il fallait aussi qu'elle composât son édito. Un passage obligé qui lui prenait la tête presque au sens littéral. Elle n'avait jamais été douée pour les rédactions, déjà à l'école, c'était pour ça que ses notes avaient été si catastrophiques aux BUSE ! S'il n'y avait eu que la pratique, elle aurait pu... Enfin, bref, ne revenons pas sur cette période peu glorieuse de sa vie, surtout que si elle avait eu ses BUSE (un peu de justesse, d'ailleurs), elle n'avait jamais pu passer ses ASPIC.
Mais pourquoi pensait-elle à ça ? ça n'avait rien à voir avec le sujet de son édito, alors... Oh et puis merde pour cette fichue page blanche (page "Aaargh" comme diraient les gobelins... raaaah Naheulbeuk, sors de ma têêêête !), elle avait la migraine.

Ethel envoya balancer le tas de feuilles manuscrites qui s'empilaient sur la table et alla s'affaler sur le lit de camp qu'elle avait dressé dans un coin de la vaste salle. Bras croisés sous la nuque, regard rivé au plafond, elle songeait. A quoi ? Bonne question. A tout. A sa vie, pour le moins mouvementée. A Durmstrang et à ses élèves qu'elle avait plaqués pour revenir dare-dare en Angleterre. A Londres. Aux Mangemorts. A Eos. A la dernière réunion. A Malwen. A Théodore. A Enzelta. A tous les jeunes qui voyaient leur vie gâchée par la folie d'un type qui se voulait le Maître du monde. A Lucius, qu'elle se surprenait à avoir seulement (sic!) envie d'étrangler. Bizarre, d'habitude, elle voulait l'étriper, puis l'étrangler. Elle devait être fatiguée.
Elle pensait à Severus, aussi. Qu'allait-on faire de lui ? L'Ordre voulait sa tête. La Résistance... Pourquoi pas... Fallait pas qu'il soit avec Lupin, de toutes façons, ils allaient finir par s'entretuer. Elle pensait...

Une voix rauque la tira de sa réflexion et du demi-sommeil dans lequel ele était en train de s'enfoncer. Elle se redressa d'un bond et fit glisser sa baguette de sa manche à sa main. Elle était dans un coin invisible depuis la porte, c'était sa chance... Elle se coula le long du mur et surgit brutalement, tous les muscles tendus, baguette dissimulée au creux de la main, prête à agir...

Qui va là ?

La voix lui avait semblé vaguement familière. Mais dans son cas, ce n'était pas forcément rassurant. Méfiante, elle observa l'homme qui se tenait à la porte. Grand, brun, une dégaine qui lui rappelait quelque chose... Mais quoi ?

_________________
Mon loisir favori ? Casser du Mangemort.
On me dit folle
Ne vous y fiez pas...
I am... a... DEATH DEALER !
avatar
Ethelredhea Hétairnail
Directrice de l'imprimerie illégale

Féminin
Nombre de messages : 116
Age : 28
Alignement : Résistante et fière de l'être !
Métier : Il en faut ?
Age : 40 ans. Et alors ? On n'a que l'âge qu'on pense avoir !
Date d'inscription : 20/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au pays

Message par Arsenius Morfinn le Dim 17 Aoû - 13:57

Arsenius fût surpris (surpris enfin dans la mesure où il est peu impressionable c'est une bonne perf cheers ) de voir surgir, telle une bête sauvage, une silhouette pas vraiment nette. Mais qui se précisa très vite. Il ne tira pas sa baguette car il ne sentait pas de grand danger ; plus de la surprise que de l'angoisse. Il avait devant lui une femme, assez belle au premier coup d'oeil, mais lorsqu'il remonta son regard au niveau de la tête il eut un petit sourire (rare aussi eh ben ethel t'es forte) car les cheveux bleus de son adversaire lui rappelaient cette femme qu'il avait souvent vue a Dumstrang. Cette femme s'appelait Ethelredhea Hétairnail. Il se risqua a appeler cette apparition de la sorte il avait une chance sur deux de se tromper et il aimait bien jouer :

"Bien le bonjour! Enfin si on peut appler ça un bon jour... euh Miss Ethelredhea, je me trompe?" Demanda-t-il sur un ton assuré déconcertant pour ce genre de situation.

"Je me présente : je suis Lord Arsenius Cyanor Morfinn, fils de Cyanor Pégasus Morfinn et de Azgarn Lestrange ; donc par la même occasion cousin de ce fou vaniteux et imbu de lui même, connu sous le nom de lord voldemort.... Je suis venu en ces lieu non pas pour vous attaquer mais de mon propre chef pour assouvir ma vengeance sur un de mes parents, ce freluquet de Malfoy : j'ai nommé lucius. C'est l'ancien chef qui m'a donné cette adresse son nom était Eos Kintefour"

Il regarda la femme et pour s'assurer de ne pas se faire attaquer, provoquant ainsi une bataille inutile, il prononça :

"Tenez voici ma baguette. Je la pose devant vous en gage de bonne volonté."

Il le faisait car, du fait de son rang dans les creatures magiques, il ne risquait guère que quelques égratignures, et surtout, par son passé, il avait des choses très étonantes. Tout a coup il entendit gratter derrière lui.

"Ah j'oubliais. Mon animal de compagnie, Spoke ; c'est un loup un peu spécial. Cela ne vous dérange pas qu'il rentre?"
avatar
Arsenius Morfinn

Masculin
Nombre de messages : 62
Alignement : résistant
Métier : emerdeur de première^^
Age : environ 137 ans^^
Date d'inscription : 23/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au pays

Message par Ethelredhea Hétairnail le Dim 17 Aoû - 15:15

Quand l'homme se présenta, Ethel se détendit un peu et fit reglisser sa baguette dans sa manche. Arsenius Morfinn, professeur de Magie noire et sous-directeur de l'école allemande de Magie Zauber-und-Hexerei. Une école peu influente, mais qui comptait de bons éléments, et avec laquelle Durmstrang était en partenariat. Bien sûr, Ethel savait qu'on ne pouvait pas faire une confiance aveugle à un vampire, et encore moins à un vampire apparenté à Face-d'Alien. Mais il y avait de ces mots, comme ça... "assouvir ma vengeance" accolé avec le nom de Lucius Malefoy... Tilt ! Comment ranger Ethel de votre côté en quelques mots ? réponse : lui dire que vous voulez taper Lucius ! Et puis Morfinn se réclamait d'Eos, ce qu'il n'aurait pas fait si celui-ci ne l'y avait pas autorisé. RIP...
Bref. La résistante ramassa la baguette, sans quitter Morfinn des yeux. Folle ok, imprudente parfois, décérébrée, jamais ! En entendant le grattement à la porte, elle tomba aussitôt en position d'attaque, baguette tendue en direction de la porte... et ne rompit la formation qu'à contrecoeur face à l'explication de Morfinn. Elle se co,ntenta d'un signe de tête et d'un geste du poignet, ouvrit la porte à l'animal, pourla refermer sogneusement une fois que celui-ci fut entré.
Alors, seulement, elle parla. Car, pour une fois, Ethel était restée parfaitement silencieuse !

Nous savons que Lucius est revenu de mission dans l'Est. Mais nous ignorons en quoi consistait cette mission. Elle aurait un rapport avec la raison pour laquelle vous voulez en faire de la charpie ?

Infos d'abord... propositions d'aide ensuite !

_________________
Mon loisir favori ? Casser du Mangemort.
On me dit folle
Ne vous y fiez pas...
I am... a... DEATH DEALER !
avatar
Ethelredhea Hétairnail
Directrice de l'imprimerie illégale

Féminin
Nombre de messages : 116
Age : 28
Alignement : Résistante et fière de l'être !
Métier : Il en faut ?
Age : 40 ans. Et alors ? On n'a que l'âge qu'on pense avoir !
Date d'inscription : 20/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au pays

Message par Arsenius Morfinn le Dim 17 Aoû - 15:31

En entendant cette question Ars eut un rictus des plus effrayants, montrant ses dents. Il eut quand même le courage de repondre :

"La raison pour laquelle je veux le réduire en charpie, comme vous le dites, ce maraud, ce traître a son sang..."
Un vent glacial se leva dans la pièce, bien que la porte fût fermé.

"Voyez-vous cette loque, ce gibier de potence... (soupir) C'est que cet homme m'a pris ce qui m'était le plus cher, à savoir le seul être capable de me contrôler : ma femme. Lady Elisabeth Von Weissdame. Et c'est pour cela que j'irais jusque dans les profondeurs les plus obscures pour le retrouver et l'occir pour cet acte sans nom. Car lorsque l'on touche au clan Morfinn, il faut être prêt à en subir les conséquences."

Le vent s'intensifia bien que Ars gardât son air serein et calme. La seule chose qui pouvait le trahir était son regard qui changea d'un bleu limpide à un noir a faire palir le flasque. (Voldy Chou, quoi ^^)

"Estce que cette raison vous satisfait Miss ?" Dit-il sur un ton très glacial.
avatar
Arsenius Morfinn

Masculin
Nombre de messages : 62
Alignement : résistant
Métier : emerdeur de première^^
Age : environ 137 ans^^
Date d'inscription : 23/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au pays

Message par Ethelredhea Hétairnail le Dim 17 Aoû - 15:56

Le vampire espérait-il impressionner Ethel par ce déploiement de charisme ? Si tel était le cas, il se trompait radicalement de méthode : Ethel n'était absolument pas impressionnée. Elle eut seulement un geste du poignet pour fixer les papiers qui se trouvaient dans la pièce, éviter que les feuilles ne se mettent à danser dans le vent. Parce qu'après, pour les rattraper, bonjour la galère !
Elle écouta attentivement ce que lui disait Morfinn, et son esprit travaillait activement. Si Lucius avait osé s'en prendre ainsi à Frau Elisabeth - comme on appelait la défunte - ce n'était certainement pas sans raison. Le tout était de découvrir cette raison. mais au moins, ça réduisait le champ des possibilités.
Enfin, elle réalisa que le vampire lui avait posé une question. Estimant que le petit cirque venteux d'Arsenius avait assez duré, elle éleva sa baguette et laissa tomber :

Arresto Momentum !

Le vent, comme brutalement stoppé, se figea, et avec lui les objets qu'il avait commencé à emporter. Un froid glacial, bien pire que celui qui règnait à l'extérieur, avait pris possession de la vaste salle. Dans le silence minéral qui s'était à présent installé, Ethel remarqua :

Vous seriez gentil d'arrêter ça et de me laisser remettre tout en place. Et pour répondre à votre question, j'ai pour ma part des raisons bien moindres de vouloir étrangler Lucius Malefoy avec ses propres tripes. Cela dit, vous avez répondu à côté de la question : savez-vous ce qu'il était venu chercher à zauber, qui justifie de prendre tant de risques et de s'attaquer à plus fort que lui ?

Ethel était incroyablement calme. Elle se retrouvait face à un vampire de cent ans son aîné, certainement près de dix fois plus puissant qu'elle, et elle se permettait de s'adresser à lui comme elle s'adresserait à n'importe quel sorcier qui aurait ainsi fait intrusion dans la Crique en se proclamant désireux de se venger d'un Mangemort. Ben oui. Ethel était comme ça. un peu cinglée. mais elle savait que si elle parvenait à obtenir ces informations, elle apporterait quelque chose de très important à la Résistance. Et puis, tout le monde était dans le même bateau, face au Squelette ambulant. du moins à ses yeux.

_________________
Mon loisir favori ? Casser du Mangemort.
On me dit folle
Ne vous y fiez pas...
I am... a... DEATH DEALER !
avatar
Ethelredhea Hétairnail
Directrice de l'imprimerie illégale

Féminin
Nombre de messages : 116
Age : 28
Alignement : Résistante et fière de l'être !
Métier : Il en faut ?
Age : 40 ans. Et alors ? On n'a que l'âge qu'on pense avoir !
Date d'inscription : 20/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au pays

Message par Arsenius Morfinn le Dim 17 Aoû - 16:09

Ars se sentitun peu decontenacé par le calme de cette femme.

"Excusez moi de cet enervement mais rien qu'a y repenser.... Sinon la vraie raison était de savoir si on pouvait tuer un vampire par le sortilège de mort. Je suppose que c'est cela car le fourbe est parti sans prendre quoi que se soit."

*tu texcuses ! bien maître.
Tait toi un peu spoke.
Oui maître.*

Il avait un goût amer dans la bouche car il venait de s'excuser mais bon cela n'est pas l'important. Il aimait bien le cran de cette femme et il se mit a espérer que tous les résistant fussent de la même trempe.

"J'aime votre cran. S'adresser comme cela a un inconnu qui peut être plus puissant que cela? C'est déroutant, bravo. Sur ce pourriez vous me dire ce que vous faites dans la résistance Miss."
avatar
Arsenius Morfinn

Masculin
Nombre de messages : 62
Alignement : résistant
Métier : emerdeur de première^^
Age : environ 137 ans^^
Date d'inscription : 23/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au pays

Message par Ethelredhea Hétairnail le Dim 17 Aoû - 16:37

Ethel constatant que son interlocuteur s'était un peu calmé, rangea sa baguette et entreprit de redresser tables et chaises mises à mal par le souffle de la colère du vampire. Elle accepta ses excuses d'un signe de tête et se fendit d'un discret sourire quand il la complimenta, tout en s'agenouillant pour ramasser les papiers qu'elle avait elle-même envoyés valser quelques minutes plus tôt. Elle prit le temps de se relever avant de répondre, en agitant les manuscrits qu'elle avait à la main :

Moi ? Je suis la Directrice de l'Imprimerie Illégale, et, accessoirement, l'une des adversaires les plus détestées des Mangemorts.

Elle rit. Comme pour souligner la véracité de ce qu'elle venait d'avancer, sa manche gauche avait glissé sur son avant-bras, pour dévoiler les cicatrices qui le marquaient encore, séquelles de son combat face à Lestrange.

J'énerve beaucoup les Mangemorts, parce que je n'ai pas de couverture, tout le monde connaît mon nom et mon visage, je suis repérable à cent yards... et pourtant, aucun n'a encore réussi à me metre la main dessus !

Aucune fanfaronnade, jamais. Ethel se contentait d'énoncer la vérité toute crue, en s'en amusant. Et c'était un fait : elle agaçait prodigieusement les Mangemorts, parce qu'elle les narguait ouvertement et en toute impunité !

_________________
Mon loisir favori ? Casser du Mangemort.
On me dit folle
Ne vous y fiez pas...
I am... a... DEATH DEALER !
avatar
Ethelredhea Hétairnail
Directrice de l'imprimerie illégale

Féminin
Nombre de messages : 116
Age : 28
Alignement : Résistante et fière de l'être !
Métier : Il en faut ?
Age : 40 ans. Et alors ? On n'a que l'âge qu'on pense avoir !
Date d'inscription : 20/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au pays

Message par Arsenius Morfinn le Dim 17 Aoû - 16:49

Ars était de plus en plus étonné de voir a quel point elle avait du cran.

"Pour ma part, je suis détesté des mangemorts par le fait que mon cousin me déteste et par le fait que j'ai fait échouer nombre de leurs plans. De même je n'ai aucune couverture et ils ne se sont jamais attaqués directement à moi. Euh excusez moi, puis-je reprendre ma baguette ainsi que m'asseoir s'il vous plait."

Il ne se vanterait pas de pouvoir se faire repérer a cent yards car lorsque les mangemorts tombaient sur lui c'etait loin de leur volonté. Mais bon décidément cette femme lui plaisait bien. Il envisageait même de bien s'entendre avec elle pour dire.

"Trêve de bavardage. Dites m'en plus sur la résistance je vous en saurais gré."
avatar
Arsenius Morfinn

Masculin
Nombre de messages : 62
Alignement : résistant
Métier : emerdeur de première^^
Age : environ 137 ans^^
Date d'inscription : 23/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au pays

Message par Ethelredhea Hétairnail le Dim 17 Aoû - 17:04

Ethel déposa le paquet de feuilles sur la table et d'un mouvement de main déplaça une chaise pour Morfinn. Elle-même s'assit sur le bord de la table, dans une pose très adolescente. La baguette... Bah ! Si le vampire avait voulu l'attaquer, il n'en aurait pas eu besoin. Elle la tira donc de sa poche et l'envoya à son propriétaire d'un geste nonchalant. Puis elle sortit de cette même poche un étui à cigarettes et tira une cigarette qu'elle alluma du bout de sa baguette.

La résistance... Que vous dire ? d'ailleurs, que voulez-vous savoir ? Ce sera plus simple... Il y a tant et si peu à dire en même temps...

Ethel observait son interlocuteur avec calme. A quoi bon se stresser ? Ils étaient seuls dans la pièce, et la crique était isolée de tout. Rien ne les pressaient. Etdéjà, Ethel avait le sentiment que leur discussion allait prendre le chemin d'un bavardage presque amical...

_________________
Mon loisir favori ? Casser du Mangemort.
On me dit folle
Ne vous y fiez pas...
I am... a... DEATH DEALER !
avatar
Ethelredhea Hétairnail
Directrice de l'imprimerie illégale

Féminin
Nombre de messages : 116
Age : 28
Alignement : Résistante et fière de l'être !
Métier : Il en faut ?
Age : 40 ans. Et alors ? On n'a que l'âge qu'on pense avoir !
Date d'inscription : 20/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au pays

Message par Arsenius Morfinn le Dim 17 Aoû - 17:25

Ars réfléchit un instant puis se laissa parler.

"J'aimerais tout savoir : les actions en cours, que se passe-t-il a l'exterieur, les mouvement, le nouveau chef, combien ètes vous dans ce clan. Et surtout si vous m'acceptez. Car je ne vais pas vous cacher que si je suis ici c'est pour aller plus vite dans mes démarche et aussi pour me retrouver face a Lady Van Guefarh qui est une loigtaine parente contre qui vous aurez du mal. Mais bon je pense donc vous être utile."

Il regarda aurour de lui et eu le plaisir de voir que la pièce était sobre il allait s'y plaire vraicemblablement.

"Puis-je vous autoriser a m'appeller par mon prénom et me tutoyer. Cela je pense détendrait l'atmosphère."
avatar
Arsenius Morfinn

Masculin
Nombre de messages : 62
Alignement : résistant
Métier : emerdeur de première^^
Age : environ 137 ans^^
Date d'inscription : 23/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au pays

Message par Ethelredhea Hétairnail le Dim 17 Aoû - 19:18

Ethel émit un petit sifflement.

Quelle curiosité ! Bon, pour faire court : nous sommes un organisme qui agit en parallèle à l'Ordre, indépendamment d'eux, mais parfois en collaboration. Nous somme une dizaine, de 18 ans pour la plus jeune à quarante ans pour moi. Nous avons deux agents infiltrés chez les Mangemorts, un autre chez les collabos, un troisième au Ministère. Nous venons de recueillir un jeune Mangemort en fuite et nous sommes trois sans couverture, dont une depuis peu. Enfin, nous avons deux "neutres". Depuis la mort d'Eos, il y a maintenant presque une semaine, nous n'avons pas lancé de nouvelle action. Il faut dire que notre dernière réunion s'est achevée en queue de poisson.

Elle soupira et exhala un panache de fumée.

Pour ce qui est de dire si vous êtes accepté, je n'en ai pas le pouvoir. Mais je suppose, puisque c'est Eos qui vous a parlé de nous, que ça ne devrait pas poser de problème.

Un temps.

Enfin, t'a parlé de nous. Et si tu tiens à ce que l'atmosphère se détende, moi, c'est Ethel, pas miss. Et tu aussi.
Carmilla Von Gefahr... la Non-morte...j'en ai entendu parler. Une pointure de la Magie noire à ce qu'on dit. Mais ce n'est pas elle qui m'inquiète le plus personellement.

_________________
Mon loisir favori ? Casser du Mangemort.
On me dit folle
Ne vous y fiez pas...
I am... a... DEATH DEALER !
avatar
Ethelredhea Hétairnail
Directrice de l'imprimerie illégale

Féminin
Nombre de messages : 116
Age : 28
Alignement : Résistante et fière de l'être !
Métier : Il en faut ?
Age : 40 ans. Et alors ? On n'a que l'âge qu'on pense avoir !
Date d'inscription : 20/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au pays

Message par Arsenius Morfinn le Jeu 21 Aoû - 19:18

Il souria lorsque ethel débala tout ce qu'il lui avait demadé, mais ce qui le fit réellement sourire c'est le tutoiement.

"Merci pour ces info mais je te le conseil prend garde a cette femme quand même. Elle de la même race que moi."

Il leva la tête la regarda dans les yeux et se mit a rire.

"Je vois que sur se coup-ci j'ai eu de la chance. Je suis tombé sur la femme qui a autant de folie que moi. Comme disait mon mentor : "Un grain de bravour pour trois grain de folie.". Je suis content de t'avoir rencontrée mais a qui m'adresser pour me accepter et quand pourrais la voir."

Il n'y avait aucune impatience dans sa voix juste de l'ammusement. Car cette femme lui rappelait sa fille qu'il a laissé en Allemagne. Il se tourna et regarda son compagnon de route, il tendit la main et le carressa laissant ses inquiétudes de côté pour un instant de sérénité. Et surtout pour profiter pleinement de la compagnie d'Ethel et aussi d'une pièce sèche.
avatar
Arsenius Morfinn

Masculin
Nombre de messages : 62
Alignement : résistant
Métier : emerdeur de première^^
Age : environ 137 ans^^
Date d'inscription : 23/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au pays

Message par Ethelredhea Hétairnail le Jeu 21 Aoû - 21:00

Rencontrer notre nouveau chef ne sera pas chose facile, mais je pense qu'on peut arranger ça. Si tu n'es pas à un ou deux jours près...

Ethel se renversa un peu en arrière, s'appuyant d'une main à la table. Elle se mit à songer à voix haute :

Carmilla Von Gefahr est la personne dont le potentiel magique est le plus fort. En théorie, on pourrait donc croire qu'elle est la plus dangereuse. En pratique, ce n'est pas le cas, car elle n'a jamais l'occasion de déployer toutes ses forces et en aurait-elle l'occasion qu'elle ne le ferait certainement pas. Elle est avec les Mangemorts parce que ceux-ci l'amusent. Quand ils auront cessé de l'amuser, alors ton cousin aura beaucoup de souci à se faire.
Elle prit le temps de réfléchir, tout en achevant sa cigarette.

Elle n'est pas avec lui, ni contre nous. Elle veut juste trouver un moyen de rendre son éternité moins fastidieuse.
Une fanatique comme Bellatrix Lestrange ou Lempicka Ledermann, voilà le vrai danger : elles sont puissantes, et toutes dévouées à la cause de leur Maître voire - ce qui est plus grave - à la personne de leur Maître. Et là, ça fait vraiment peur !


Elle rit et écrasa le mégot contre sa semelle avant de l'envoyer se faire désintégrer par un coup de baguette nonchalant.

Pour répondre à ta remarque, je cultive mon côté "folle". C'est très utile, parce que quand les gens te croient fous, ils ne te prennent pas au sérieux, et tu n'en es que plus fort. Il n'y a que les "anciens" chez les Mangemorts à savoir ce que je vaux réellement. Les autres me sous-estiment, et c'est ce qui fait ma plus grande force.

Elle eut un sourire en coin, qui laissait entrevoir tout ce que cette femme pouvait avoir en elle de rouerie, de ruse et, peut-être aussi, de perversion. Oui, Ethel, si elle l'avait voulu, aurait fort bien pu devenir une vraie Mangemorte, et elle serait alors haïe des Résistants au moins autant qu'elle l'était des Mangemorts. Mais les évènements en avaient décidé autrement.

_________________
Mon loisir favori ? Casser du Mangemort.
On me dit folle
Ne vous y fiez pas...
I am... a... DEATH DEALER !
avatar
Ethelredhea Hétairnail
Directrice de l'imprimerie illégale

Féminin
Nombre de messages : 116
Age : 28
Alignement : Résistante et fière de l'être !
Métier : Il en faut ?
Age : 40 ans. Et alors ? On n'a que l'âge qu'on pense avoir !
Date d'inscription : 20/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au pays

Message par Arsenius Morfinn le Jeu 21 Aoû - 23:20

Il s'arrêta de carresser spok en apprenant la chose. Arsy fût surpris que sa cousine ne prenne pas par au combat étant donné que la cruautté est son deuxième non, et que la résistance craigne des sorcière de seconde zone. Mais il est vrai qu'il ne jouait pas dans la même cour et que lui il craint plus Carmila que son cousin, pour dire.

"Je vois que tu sais tirer parti de ton tempérament. Et pour l'attente ne t'en fais pas j'en profiterais pour me refaire une santé cela fait longtemps que je n'ai pas fait de duel.
Par contre pourrais-tu être plus précise sur la sitation de Carmila S'il te plais. Cela m'interaisse car tel que je la connais elle pourrait bien venir me voir et si c'est le cas peut être pourais-je la rammener dans les rangs."


Ilrecommença a carresser son loup.

"Au fait je vous aider dans le domaine de la magie noir surtout celle qu'utilise mon cher cousin."
avatar
Arsenius Morfinn

Masculin
Nombre de messages : 62
Alignement : résistant
Métier : emerdeur de première^^
Age : environ 137 ans^^
Date d'inscription : 23/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au pays

Message par Erik de Valmont le Ven 22 Aoû - 11:59

A moins d'y être obligé, Erik quittait rarement la capitale. Il était de ces hommes qui se contentent du fief qu'ils se sont construits. Le sien s'étendait sur quelques ruelles autour de Covent Garden, son QG et sa demeure, et surtout sur le sous-sol Londonien, dont il avait su faire une arme redoutable, en le truffant de chausses-trappes et de pièges en tous genres. Erik de Valmont s'était donc approprié Londres comme avant lui le Fantôme de l'Opéra s'était approprié Paris.

Pourtant, il arrivait parfois - rarement - que le jeune Français désertât son royaume souterrain. Le plus souvent, c'était pour répondre aux nécessités inhérentes à l'appartenance à un groupe tel que la Résistance - réunions, actions programmées ici ou là en Angleterre...
Mais, de temps en temps, c'était simplement pour lui-même. Le mal du pays se faisait parfois cruellement ressentir, et Erik avait alors besoin de se "rapprocher" de sa France natale. Il quittait donc Londres pour les falaises de la Manche et y passait quelques jours, sans rien faire de particulier, logeant précairement à la Crique et pouvant passer de longues heures à contempler la mer, en direction du continent.
Là-bas, il y avait toute son enfance, son adolescence, sa famille... et, à Paris, dans les caves de l'Opéra Garnier, au bord du lac, il y avait la tombe de Samarcande. Elle y reposait à jamais, auprès de son ancêtre.
A cette seule pensée, Erik sentait monter des vagues de haine et de colère, et une intolérable douleur qui lui tirait des larmes. Et il se jurait inlassablement qu'il tuerait Lempicka Ledermann.

Ce soir de janvier n'échappa pas à la règle. Erik avait transplané tôt le matin depuis Londres et s'était installé tout au bord de la falaise, là où elle faisait un monstrueux à-pic dans les flots furieux de la mer. Il avait ôté son masque, laissant le vent et les embruns lui gifler le visage. Et depuis, il n'avait pas bougé, ruminant sans cesse les mêmes pensées, les mêmes souvenirs. Il s'était efforcé de se concentrer sur les souvenirs heureux, les bons moments passés entre son frère et sa soeur, ses années à Beauxbâtons, les moments de pur bonheur auprès de Samarcande. Mais, toujours, son esprit le ramenait à ce matin de février 95. Quand les Aurors de Jersey étaient venus frapper à la porte de l'hôtel particulier.

~#Flask-Back#~
    Il est encore très tôt ce matin. Pourtant, mon père, mon oncle, ma tante et moi sommes déjà sur le pied de guerre. C'est que je dois partir dans le courant de la matinée, si je veux être à l'heure pour la cérémonie !
    Oncle François parcourt distraitement le journal tout en finissant sa troisième tasse de café, tandis que Père récupère le courrier. Quant à Tante Elisabeth, elle arrive tout juste dans la salle à manger. Elle a ce regard et ce sourire un peu flou de quand elle a mal dormi. Je me lève et je vais l'embrasser.
  • Bonjour, Tante Elisabeth. Comment allez-vous ?
    Elle me baise au front, selon son habitude et s'asseoit.
  • Pas si bien, je le crains. J'ai fait d'horribles cauchemars toute la nuit !
    Père et Oncle François relèvent la tête, échangent un regard inquiet, et moi-même je ne me sens plus aussi tranquille. Car Tante Elisabeth est douée pour la divination, et ses rêves et ses cauchemars sont bien souvent prémonitoires... Mais je m'efforce de sourire et je tends à Tante Elisabeth une tasse de thé. Elle a l'air soucieuse, et fixe le fond de sa tasse comme si elle cherchait à y lire les évènements de la journée. Je me rassieds et commence à décacheter mon courrier que Père a déposé près de mon assiette. Parmi les lettres, je reconnais l'écriture de Christine et celle de Raoul.
    Je m'apprête à lire leurs lettres... quand on frappe à la porte. Trois coups secs, presque violents. Nous nous regardons. Qui cela peut-il être, si tôt le matin ? Je me lève, mais Tante Elisabeth me devance et va voir. Sherpa, l'un de nos elfes de maison, ouvre la porte...
    Ils sont trois. Ils paraissent tellement Anglais qu'à côté d'eux la Reine Elisabeth II a l'air d'une étrangère. Ils sont visiblement embarassés. Ils avisent Tante Elisabeth, et le plus petit des trois, qui se tient au milieu, demande :
  • Madame de Valmont ?
  • Mademoiselle, répond Tante Elisabeth un peu sèchement. Je suis la soeur du vicomte de Valmont.
    L'autre s'excuse. Il dit vouloir nous voir, Père et moi. Tante Elisabeth les conduit au salon, où nous les rejoignons, suivis d'Oncle François. Père leur fait signe de s'asseoir. Lui même prend place dans son fauteuil. Je me juche sur l'accoudoir, Tante Elisabeth et Oncle François nous encadrent. Alors, le plus petit se met à parler.
  • Comprenez, nous aurions préféré... Enfin... Nous avons une terrible nouvelle à vous annoncer...
    Même si je refuse d'y croire tant qu'il n'aura pas prononcé les mots fatidiques, quelque chose, au fond de moi, a déjà compris. Les mots ne me parviennent qu'à travers une sorte de brouillard épais et cotonneux. Aurors... Jersey... A l'aube... Terrible découverte... château... Aucun survivant.
    Je me dresse.
  • Aucun survivant ? Comment ça aucun survivant ?
    L'Auror semble encore plus embarassé, mais je m'en moque. Je veux ma réponse. Là encore, je n'entends que des mots isolés de son discours.
  • Une attaque de sorciers... Marque noire... Sortilèges impardonnables... Marquis... épouse... Tiernvael... Ludowika... Stefan... Blodwan... Seize ans... Samarcande... Morts.
    Ces deux derniers mots sont comme un coup de poignard. Je sens que je perds l'équilibre. Le sol s'ouvre sous mes pieds. Qui a installé une trappe ici ? Il fait noir, tout à coup...

~#Fin du Flash-Back#~

Erik secoua la tête. Il posa les yeux sur ses mains, posées sur ses genoux. Comme toujours, sa main droite tremblait. Il ne parviendrait pas à se débarasser de ce tic.
Il commençait à se faire tard. Erik se releva, essuya son visage et remit son masque. Puis d'un pas lent, un peu traînant, il se dirigea vers l'entrée de la Crique. Il poussa la porte... et fut surpris de voir de la lumière. Il pensait qu'il serait seul... Dans la vaste salle, deux personnes discutaient. La première, il la connaissait. Ethelredhea Hetairnail, dite Ethel, une résistante, comme lui, et parmi les plus anciens. L'autre... inconnue au bataillon. Un homme. Mais visiblement, Ethel semblait en confiance. Erik s'avança et toussa légèrement pour signaler sa présence.

_________________
avatar
Erik de Valmont
Fantôme de Covent Garden

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 13/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au pays

Message par Ethelredhea Hétairnail le Ven 22 Aoû - 19:26

Ethel sourit.

Carmilla... Que dire ? Difficile d'être claire à son sujet, sa situation n'étant apparemment pas des plus définies. Je crois qu'elle est là plus ou moins en conseillère de ton cousin, et comme "joker" en cas de besoin, vu sa puissance magique...

Elle n'eut pas le temps d'en dire plus : la porte de la Crique venait de s'ouvrir. Tendue, elle reprit sa baguette pour guetter le nouvel arrivant. Une toux discrète l'aida à le localiser... Et à sa détendre. Elle reconnut le visage masqué d'Erik de Valmont, un jeune résistant venu de France voilà plusieurs années, mû par un désir de vengeance terrifiant.
Ethel n'avait jamais vu Erik sans son masque. Mais elle connaissait son histoire, elle connaissait son ascendance. Elle devinait donc ce que devait dissimuler la blancheur de porcelaine de ce masque. Elle se leva et rangea sa baguette, souriant à l'adresse du jeune homme.

Erik. Contente de te revoir.

_________________
Mon loisir favori ? Casser du Mangemort.
On me dit folle
Ne vous y fiez pas...
I am... a... DEATH DEALER !
avatar
Ethelredhea Hétairnail
Directrice de l'imprimerie illégale

Féminin
Nombre de messages : 116
Age : 28
Alignement : Résistante et fière de l'être !
Métier : Il en faut ?
Age : 40 ans. Et alors ? On n'a que l'âge qu'on pense avoir !
Date d'inscription : 20/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au pays

Message par Arsenius Morfinn le Ven 22 Aoû - 19:43

Ars se mit a sourire en pensant à la situation de son ancètre. Lorsqu'une toux le fit se retourner et se lever à une vitesse alarmente. Il tira sa baguette près à se défendre. Mais lorsqu'il vit Ethel lui dire bonjour il se détendit un peu.

"Bien le bonjour."Il examina le personnage et vit qu'il portais un masque. Surement pour ce donner un genre ce dit-il avec moquerie. Mais se masque lui rappelait quelque chose ou plutôt quelqu'un qu'il avait connu à Paris qui se faisait appler le Fantome de L'Opéra. Arsenius un peu tendu par la venue soudaine de cet Erik.

"Excusez moi Mr mais pourriez-vous présenter et serait-il que vous enleviez se masque pour le faire. J'aimerais voir le visage de mon nouvel interlocuteur. Sans vouloir offencer, bien sur, loin de moi l'idée de le faire. Pour ma part je Lord Arsenius Cyanor Morfinn, vampire depuis 98 ans. Et excusez moi par ailleur de mon accueil un peu cavalier."Il lui tendit la main et attendit.
avatar
Arsenius Morfinn

Masculin
Nombre de messages : 62
Alignement : résistant
Métier : emerdeur de première^^
Age : environ 137 ans^^
Date d'inscription : 23/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au pays

Message par Erik de Valmont le Ven 22 Aoû - 20:27

Erik avait fait quelques pas dans la salle pour aller saluer Ethel... mais s'était arrêté net face à la réaction de l'homme. Lui même méfiant, il tira sa baguette de sa poche... mais ne la brandit pas, en constatant que son interlocuteur se calmait.
D'un regard, il l'évalua comme potentiellement dangereux car sans doute puissant. en tous cas, il avait de sacrés réflexes... Erik répondit à son salut par un signe de tête et sans doute se serait-il montré plus poli - sa bonne éducation jouant -, allant même peut-être jusqu'à serrer cette main tendue, si l'homme, qui se présenta comme étant un Lord, d'une part, et un vampire de l'ère victorienne d'autre part, ne s'était permis une exigence qui le blessa.

  • Monsieur ! Apprenez que si je porte ce masque, c'est pour une raison bien précise, et que je n'entends pas m'en défaire !

Les dents et les poings serrés, il s'était redressé de toute sa hauteur, guère impressionné par la qualité vampirique de ce Lord Morfinn. Il ajouta :

  • Je trouve d'ailleurs, monsieur, que cette exigence est tout à fait déplacée. Je pensais pourtant que l'éducation de la noblesse victorienne était meilleure que cela !

Il sentait de nouveau sa main trembler, et il s'efforça de la dissimuler sous sa cape. Enfin, il laissa tomber :

  • Et, si vous souhaitez vraiment connaître mon nom, apprenez que je suis Erik de Valmont-Chagny.


(HJ : en français dans le texte )

_________________
avatar
Erik de Valmont
Fantôme de Covent Garden

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 13/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au pays

Message par Ethelredhea Hétairnail le Ven 22 Aoû - 20:48

Pourquoi Ethel se trouvait-elle toujours dans ce genre de situations ? Pourquoi fallait-il toujours que les personnes avec qui elle discutaient soient aussi peu délicates ? Quelqu'un pouvait-il lui répondre ? C'était la deuxième fois en peu de temps qu'elle se retrouvait dans cette position inconfortable de médiatrice, et, si elle avait réussi à s'en tirer par une pirouette la dernière fois, il ne saurait pas être question de réitérer son "exploit" cette fois-ci.
Elle n'eut pas le temps d'expliquer à Arsenius le pourquoi du comment de ce masque, qu'Erik réagissait déjà de façon épidermique. Trop épidermique pour être facilement acceptée par le vampire.
Elle eut un soupir désabusé et s'approcha d'Erik.

Erik, s'il te plaît... je sais que ce n'est pas plaisant, mais il serait judicieux de ne pas réchigner... Et je te promets de ne pas regarder.

Elle ne savait pas comment convaincre le jeune Français.

Crwois-moi, Erwik. En l'occourwence, ce serwait plous prwoudent... Je veux dirwe... hem... Il ne faut pas te mettrwe cet homme à dos. Dans ton intérwêt et aussi dans celoui de la Rwesistance. Tou me comprwends ?

Oui, son accent français était déplorable ! et alors ? au moins, elle parlait Français ! Elle avait parlé à voix basse, presque à l'oreille d'Erik.

_________________
Mon loisir favori ? Casser du Mangemort.
On me dit folle
Ne vous y fiez pas...
I am... a... DEATH DEALER !
avatar
Ethelredhea Hétairnail
Directrice de l'imprimerie illégale

Féminin
Nombre de messages : 116
Age : 28
Alignement : Résistante et fière de l'être !
Métier : Il en faut ?
Age : 40 ans. Et alors ? On n'a que l'âge qu'on pense avoir !
Date d'inscription : 20/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au pays

Message par Arsenius Morfinn le Ven 22 Aoû - 21:12

Ars le va le sourcil droit d'étonnement. Décidément il faisait la connaissance de personne pour le moins déroutante. Il ne se laissa nullement impressioné par le manque de respect et aussi par une leçon de moral mal venue

"Ecoutez jeune homme je ne l'exigais pas mais si vous y tenez je peu le fair."

Le vent se releva et son regard retomba dans sa noiceur.

"Si vous portez un masque c'est qu'il y a une raison et j'aimerai, ou plutôt si vous le voulez j'exige que ce masqu soit enlevé car le fait de resté masquer est une marque d'irrespect total monsieur je donne des leçons sans intérai. Alors saché que moi aussi je porte et je cache des choses"

Un craquement sourd se fit entendre et Ars perdit son aspect humain pour le troquer contre sa vrai apparence. Ses main min blanche place à des main noir et se doigt devenues des griffes. Sa tête pris une horrible forme : son nez se retroussa jusqu'à ne laisser que la forme du crane, ses joues se creusère et ses yeux devinrent rouge sang qui brillait dans la pénombre de la pièce. Ses cheveux s'allongère jusqu'a la taille et ondulait tel des flemmes. Et enfin dans son dos deux ailes immense en sortir arrachant ses vètement, des ailes noir du même aspect que les chauves sourit. Et sa voix devint caverneuse et aurait fait palir voldy.

"Voila ma véritable apparence sous cette forme je suis plus puissant que vous ne puissiez l'imginer mais je ne l'utilise plus car elle me vaut le souvenir douloureux qu'était ma femme. Alors je vous d'hoter ce masque ridicule."

Le vent se renforsa et le noir tomba dans la pice ne laissant que ses yeux de visible. Et un halo rouge inquiétant entoura Arsénius le vampire malheureux.
avatar
Arsenius Morfinn

Masculin
Nombre de messages : 62
Alignement : résistant
Métier : emerdeur de première^^
Age : environ 137 ans^^
Date d'inscription : 23/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au pays

Message par Erik de Valmont le Ven 22 Aoû - 22:56

Ce n'est pas la démonstration de force certes impressionnante du vampire qui fit le plus d'effet sur Erik. Oh, bien sûr, le fait de voir Morfinn sous sa forme vampirique ne manquait pas d'être... effrayant. Mais Erik était chaque jour confronté à une vision d'horreur dans son miroir.
Non, ce qui décida Erik a obtempérer, ce furent ces quelques phrases en Français, murmurées à son oreille par une Ethel embarassée.
Le jeune homme fit taire les battements affolés de son coeur. Dans la pénombre qui s'était installée dans la salle, on pouvait distinguer le regard de braise de ses yeux, derrière le masque. ils les gardait fixés sur le vampire, mais ses lèvres, visibles sous le masque, n'exprimaient rien. Il porta la main au masque, ferma les yeux et rejeta la tête en arrière. Le masque blanc resta dans sa main décharnée et blême alors qu'il redressait la tête.
Son visage décharné, squelettique, ses yeux profondément enfoncés dans leurs orbites, le cratère qui remplaçait son nez... tout cela apparut dans la faible lumière. Le jeune homme se redressa de toute sa taille et laissa tomber :

  • Voilà. Vous êtes heureux ? Vous avez eu ce que vous vouliez ? Et maintenant considérez-vous toujours que ce soit de l'irrespect que de soustraire aux yeux du monde une vue qui l'offense ? Ce visage que même une mère ne pouvait aimer, ni même supporter ?

Erik sentait sa machoîre gonfler sous l'effet de la colère, et sa main droite, qui tenait le masque, trembler de plus en plus.

  • Vous me parlez d'une épouse décédée, je vous réponds par une fiancée assassinée. Une jeune femme qui n'avait pas vingt ans. Croyez-vous détenir l'exclusivité du deuil ? de la douleur ?

Sa voix, sa voix de ténor, enflait de plus en plus à mesure que sa colère montait. Il parvint pourtant à se maîtriser et prit son masque dans sa main gauche pour dissimuler sa main tremblante dans sa poche.

_________________
avatar
Erik de Valmont
Fantôme de Covent Garden

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 13/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au pays

Message par Ethelredhea Hétairnail le Ven 22 Aoû - 23:21

Ethel avait gardé le silence tout au long du court entretien entre Arsenius et le jeune Erik. Elle avait blêmi quand Arsenius s'était transformé, et pourtant il lui en fallait beaucoup pour être impressionnée. Elle posa une main sur le bras d'Erik pour l'apaiser, mais détourna la tête comme elle l'avait promis quand Erik dévoila son visage. Elle garda la tête basse,mais laissa sa main sur le bras du jeune Français. Une manière de lui faire comprendre qu'elle était là "au cas où". Elle se sentait de plus en plus mal à l'aise.

_________________
Mon loisir favori ? Casser du Mangemort.
On me dit folle
Ne vous y fiez pas...
I am... a... DEATH DEALER !
avatar
Ethelredhea Hétairnail
Directrice de l'imprimerie illégale

Féminin
Nombre de messages : 116
Age : 28
Alignement : Résistante et fière de l'être !
Métier : Il en faut ?
Age : 40 ans. Et alors ? On n'a que l'âge qu'on pense avoir !
Date d'inscription : 20/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au pays

Message par Arsenius Morfinn le Ven 22 Aoû - 23:32

Ars vit enfinle visage de son interlocuteur mais il n'avait pas en face de lui son ami de L'Opéra. Mais bel et bien son décendant. Etant satisfait Ars repri en parti sa forme première car les ailes, les mains et les yeux mètent du temps avant de revenir ce qu'ilsétaient.

"Je vous en remerci car je sais enfin. Ne seriez vous pas le décendant d'Erik le fameux fantome de l'opéra? Et sachez que cette différence me convient au plus haut point étant donné que cela me donne une raison de vous traiter avec respect. Et cela n'est pas une raison pour vous braquer de la sorte. Votre mère vous repoussait? Les miens voulurent me tuer. On est quite. "

Ses ailes commencèrent à se rétracter.

"Pour votre fiancée soyez sûr que je comprend votre douleur et que cela me désole et j'espère que vous trouverez vangeance. Soyez sûr que si je me retrouve devant son assassin je vous laisserait l'abattre comme il vous semblera."

Ars retrouva presque son apparence naturelle sauf ses yeux au stade noir.

"Et je vous pris humblement de m'excuser pour cela. Il est vrai que je m'emporte vite mais sans elle je ne puis me crontroler qu'avec moultes difficultées."

Arsénius baissa la tête et retourna s'assoir. Non pas pour s'éloigner d'Erik mais parceque prendre son apparence de vampire lui renvoie des souvenir au combien douloureux de cette journée là où ses rêve s'effacèrent. Une larme se mit a couler sur sa joue, fait rare mais ce genre de souvenir vous affaiblissent même le plus dure des hommes. Il s'en voulait d'avoir reagit comme cela. Spoke pausa sa tête sur ses genoux.

*T'en fait pas maître ta fille et moi on est toujours là.
-Merci...
-De rien maître.*

Ars se tourna vers les deux autres et vit Ethel collée aux bras d'Erik et il sourit en y repensant sa a commencé comme ça aussi.

"Excusez moi." Un noeud dans la gorge même s'il essayait de le contenir. "Excusez moi. J'essairais de ne plus le refaire."

Il se tourna a nouveau et posa sa tête dans ces mains et se mit a entoner un chant funèbre. Un léger sourire au lèvres. Se rememorant son passer.

"Venez-vous assoir que l'on puisse discuter. Ce n'est pas une bête dispute qui pourra me faire tenir rancune."

Il avait retrouvé son apparence de la tête au pied mais il restait fragile. S'être emporté comme ça et s'avoir qu'une autre puisse avoir connue le même destin que lui le rendait malade.
avatar
Arsenius Morfinn

Masculin
Nombre de messages : 62
Alignement : résistant
Métier : emerdeur de première^^
Age : environ 137 ans^^
Date d'inscription : 23/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au pays

Message par Erik de Valmont le Sam 23 Aoû - 12:32

Erik sentait que sa main tremblait un peu moins. En face de lui, le vampire semblait se calmer peu à peu.. Mais lui demeurait encore plein de colère et de rancoeur. Il avait apprécié qu'Ethel tienne sa promesse et détournât le regard quand il s'était démasqué. Mais il n'aurait jamais eu à le faire si son interlocuteur avait fait preuve d'un tant soit peu de délicatesse et n'avait pas considéré le fait qu'il ait environ 125 ans de plus que lui comme étant un passe-droit.
Au creux de sa gorge, une boule de rancune et de peine lui interdisait tout son un tant soit peu humain. Erik avait été blessé par l'attitude de Morfinn, et l'était encore. Et la main d'Ethel sur son bras était un bien piètre réconfort. Il se contenta de répondre d'un hochement de tête sec et raide à la question du vampire. Oui, il descendait du Fantôme de l'Opéra.
La remarque d'Arsenius l'atteignit de nouveau comme une gifle. "Votre mère vous repoussait ? Les miens voulurent me tuer. Nous sommes quittes". Erik parvint toutefois à garder suffisamment d'empire sur lui-même pour se contenter d'une sorte de rictus plein d'ironie douloureuse, tandis qu'il détaillait son interlocuteur. Cet homme ne pourrait jamais comprendre.
L'évocation de Samarcande lui fut plus douloureuse encore et Erik sentit que le tremblement, qui commençait tout juste à s'apaiser, recommençait de plus belle. Pour soustraire au regard de Morfinn les larmes qu'il sentait affluer, il remit son masque. A ses excuses, qui n'apportèrent d'ailleurs aucun soulagement aux blessures - sans doute involontaires - qu'il lui avait infligées, Erik ne put, là encore, répondre que par un signe de tête, peut-être un peu moins brusque que le précédent.
Il commençait à se calmer. A dépasser sa propre peine pour mesurer à présent mieux celle de son interlocuteur. Ils partageaient au moins cela : la perte d'un être cher - indispensable même. Le discours de Morfinn était assez clair : Son épouse avait été aussi nécessaire à son équilibre que Samarcande l'avait été pour Erik.
Le chant funèbre entonné par Morfinn était un traditionnel anglais. Erik le connaissait et en connaissait le contrechant ténor. Qu'il reprit en s'adaptant à la voix de Morfinn. Tout en chantant, il regarda enfin Ethel, toujours là. Il lui prit la main et la serra en remerciement. C'était peut-être peu, mais un peu de chaleur humaine était toujours appréciable dans sa situation.
Il était calmé. A preuve, sa main ne tremblait plus. Mais il gardait une sourde rancune envers le vampire. Une rancune qu'il faudrait quelques temps pour effacer complètement. Il vint néanmoins s'asseoir, attirant une chaise à lui d'un coup de baguette. Il dégrafa sa cape et l'envoya s'accrocher à une poutre, dans un coin de la salle et s'assit. Il n'avait pas ôté son écharpe blanche.

_________________
avatar
Erik de Valmont
Fantôme de Covent Garden

Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 13/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au pays

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum