rencontre du troisième type

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

rencontre du troisième type

Message par Arsenius Morfinn le Ven 29 Aoû - 20:32

Petit matin gris de février. La brume flotte à ras de terre. L'allée des Embrumes est déserte - ce qui n'a rien d'étonnant au vu de l'heure matinale. Aucun magasin n'est encore ouvert. Et derrière les stores baissés, bien peu sont les commerçants qui sont déjà descendus.
Un bruit de pas réveille de sinistres échos dans le silence glacé de la rue. Ils se répercutent dans toute la rue. Au bout de cette rue un store commence à se lever, c'est le store de l'Aurea Magica. L'ombre provoquant ces échos s'en approche. Elle s'arrête devant la vitrine puis attend que le rideau de fer soit totalement levé...

Spoiler:
(dsl, c'est court... Embarassed )
avatar
Arsenius Morfinn

Masculin
Nombre de messages : 62
Alignement : résistant
Métier : emerdeur de première^^
Age : environ 137 ans^^
Date d'inscription : 23/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: rencontre du troisième type

Message par Drago Malefoy le Ven 29 Aoû - 23:35

Il y avait quelques semaines à présent que Drago travaillait chez sa tante. Elle ne lui confiait pas non plus de grandes tâches, mais il aidait - ouvrait la boutique, allait chercher des articles dans la réserve, regarnissait les présentoirs - et se rendait utile.
Il avait parfois quelques problèmes à coordoner ce corps qui n'était pas le sien. Le polynectar était efficace, mais l'un des inconvénients de son utilisation était une certaine gène. Malwen s'était lancée dans un mélange composite, pour lui donner l'apparence d'un homme qui lui ressemblait vaguement. Elle le faisait passer pour un lointain petit cousin du côté de sa mère. L'ennui était qu'il faisait 10cm et environ 30kgs de muscles de plus que d'ordinaire et il avait quelques difficultés à s'y habituer. Ainsi qu'à la crinière noire qui lui balayait les yeux, au début de barbe qui commençait à orner son menton, et à sa voix, deux octaves plus grave que normalement et marquée d'un léger accent slave.
Bref. Tout cela pour dire qu'il était descendu tôt ce matin-là pour ouvrir la bijouterie. Il avait pris le temps de réarranger avec précautions quelques objets, de réassortir un étalage et de sortir la caisse pour la ranger dans le tiroir. Malwen ne tarderait pas à descendre. Il alla donc ouvrir le rideau de fer.
La première vitrine ne posa aucun problème. La seconde, plus rétive, demanda qu'il y mît de l'huile de coude. A mesure que le store remontait, il distinguait une ombre qui approchait. Et à mesure qu'elle approchait, il sentait monter son inquiétude.
Peut-être était-ce la paranoïa inhérente à plus de deux ans de cavale. Ou bien sa nervosité naturelle qui s'éxacerbait avec le temps. En tous cas, il avait peur. Cette ombre qui venait droit sur lui ne lui disait rien qui vaille. il avait beau se raisonner, se dire qu'il était méconnaissable, il ne pouvait empêcher son coeur de battre la chamade et ses mains de trembler légèrement. Il s'efforça pourtant de reposer la perche calmement et d'ouvrir la porte normalement. L'homme était à présent tout près.

Monsieur...

_________________
Haï et rejeté de tous
J'ai payé cher mon erreur
Mais je suis prêt à me racheter
Et même à surmonter ma peur


Laissez-moi une chance !
avatar
Drago Malefoy

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 20/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: rencontre du troisième type

Message par Arsenius Morfinn le Ven 29 Aoû - 23:51

Arsenius fut agréablement surpris lorsqu'une armoire à glace lui ouvrit la porte afin qu'il puisse pénétrer dans la petite échoppe.

"Bien le bonjour Monsieur. Suis-je bien chez Madame d'Andhyvoir? Et si oui pourriez vous lui dire qu'un certain Morfinn, en l'occurence moi, aimerait allégrement la rencontrer."

Il parlait sur un ton jovial, faut dire aussi qu'il était content de rencontrer quelqu'un de sa famille, même très éloigné cela fait toujours plaisir.

"Ah! euh... excusez moi si j'arrive à cette heure si matinale mais j'ai hate de la rencontrer."

Il est décidément de bonne humeur notre Arsy, pour s'adresser à un employé de cette manière. Pour calmer sa hate il fit le tour de la pièce et s'arrêta devant une magnifique bague représentant un serpent se mordant la queue symbole de l'éternité. Il se rappela que la dernière fois qu'il avait vu se genre de bague c'était sa mère qui la portait. Cette boutique lui plaisait bien dans l'ensemble, surtout les bijoux.

*Maître c'est bon je surveille la rue, je vous préviens s'il y a un problème.
-Merci, mon petit mais je pense qu'il n'y a pas à s'inquiéter. Tu n'est pas obligé de le faire, tu peux te reposer.
-Mais... il le faut s'il vous arrivait quelque chose je ne pourrais le supporter.
-C'est bon va! Tu peux y aller... Vas y n'aies pas peur.
-Mais... bon d'accord.
-Merci quand même.
-De rien vieux fou.*

Arsenius sourit et regarda dehors. Il vit deux lueurs rouges, puis un loup sortir d'une ruelle. Il passa près du magasin et on pû entendre un léger pop. Le loup venait de disparaître.
avatar
Arsenius Morfinn

Masculin
Nombre de messages : 62
Alignement : résistant
Métier : emerdeur de première^^
Age : environ 137 ans^^
Date d'inscription : 23/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: rencontre du troisième type

Message par Alwina d'Andhyvoir le Sam 30 Aoû - 14:29

Malwen était debout depuis quelque chose comme cinq heures du matin. Elle avait avalé en vitesse son petit déjeuner, avait laissé sur la table le nécessaire pour que Drago se prépare le sien - c'était fou la vitesse à laquelle il avait progressé en matière de tâches ménagères, lui... A moins que la cavale ne l'ait amené à apprendre à se servir de ses mains... - et s'était installée à son bureau pour se plonger dans la paperasserie. Pas la comptabilité, qu'elle tenait à jour quotidiennement, mais le reste - à savoir faire un point précis de la situation de la Résistance, de l'Ordre et du réseau Requiem, faire le tri entre les informations sans importance qu'elle pouvait divulguer aux Mangemorts pour alimenter sa couverture de collaboratrice, et les informations plus importantes qu'elle devait absolument tenir secrètes...
A sept heures, Drago avait émergé - difficilement, d'ailleurs - sous son apparence normale. Ce n'était qu'après avoir mangé et avant de s'habiller qu'il avait pris le polynectar. Malwen était assez fière de son oeuvre : un habile mélange d'Ewann, mâtiné d'elle-même. L'important était qu'il fût méconnaissable. Et qui aurait pu reconnaître la haute, frèle et aristocratique silhouette de Drago, sous le mètre quatre-vingt-dix et les quelque cent kilos de muscles qui avaient pris sa place ?
D'Ewann, il avait la stature impressionnante, les traits généraux du visage et (détail important) la fossette à la joue droite. D'elle, il avait les cheveux noirs, les yeux d'un bleu sombre, le pli désabusé des lèvres. Sans doute, si elle avait eu un fils, aurait-il ressemblé à cela. Par contre, il devrait toujours faire très attention à ses expressions, qui risquaient de le trahir.

Sur les coups de neuf heures moins dix, il était descendu ouvrir la boutique, tandis que Malwen rangeait ses papiers. Elle avait entendu le grincement du store et n'allait pas tarder à descendre.
Tout à coup, un bruit de voix l'alerta. Un client ? Si tôt ? Elle s'empressa de descendre l'escalier. Elle s'efforçait de laisser le moins souvent possible Drago seul face à la clientèle. Elle apparut bientôt au tournant de l'escalier, surplombant la boutique.


Je suis Madame d'Andhyvoir, lança-t-elle à l'intention du visiteur.

Elle acheva sa descente, jeta un coup d'oeil à Drago et eut un hochement de tête. Un hochement de tête qui signifiait : "
tout va bien. Je prends les choses en main."
Elle laissa tomber :


Cпасибо, Ogard. Вы можете договариваться. *

Puis elle s'approcha de l'homme qui s'était annoncé sous le nom de Morfinn et demanda :

Que puis-je pour vous ?

Spoiler:
(HJ * "Merci, Ogard**. Tu peux disposer."
** prononcer "Ogarrrd(e)"***
*** non, je ne me suis pas foulée ^^)

_________________
avatar
Alwina d'Andhyvoir
Propriétaire d'Aurea Magica

Féminin
Nombre de messages : 39
Alignement : Résistante... mais faut pas le dire !
Métier : propriétaire de la bijouterie magique Aurea Magica
Age : 40 ans bientôt
Date d'inscription : 20/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: rencontre du troisième type

Message par Arsenius Morfinn le Sam 30 Aoû - 22:13

Arsenius se retourna et vit Alwina. Il sourit et tint le regard de sa décendante pendant un instant. Puis il détailla cette femme, malgrés sa minceur elle n'était point moche.

"Bien le bonjour ma chère. Je me présente Arsenius Morfinn. Si je suis venu ici c'est pour vous rencontrer personellement ainsi que vous annoncer une nouvelle bonne ou maivaise. En tout cas pour moi elle est très bonne cette nouvelle."

Il se tu et regarda attentivement l'attitude de sa parente. Il attendit un certain temps pendant lequelle il semblait creuser au plus profond de son interlocutrice. Enfin il rompit (?) le silence en prononçant de façon à ce que seul Alwina puisse entendre.

"le Col du Borgo est le plus bel endroit du monde, n'est-il pas?"

Puis il reprit plus fort pour effacer tout soupsons.

"Comme je l'ai précisé plutôt je suis ici pour vous voir en personne car j'ais une commande à passé."

Il termina cette phrase par un sourire ironique.

Spoiler:
court aussi^^n'est-il pas?
avatar
Arsenius Morfinn

Masculin
Nombre de messages : 62
Alignement : résistant
Métier : emerdeur de première^^
Age : environ 137 ans^^
Date d'inscription : 23/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: rencontre du troisième type

Message par Alwina d'Andhyvoir le Dim 31 Aoû - 10:33

Alwina, droite et presque impassible, arqua tout juste un sourcil à la première réplique de l'homme. Elle l'observa attentivement. A première vue, il ne payait pas de mine, et devait sans doute venir de loin. Après observation, elle reconnut pourtant que l'homme possédait une certaine distinction naturelle. "Aristocrate déclassé" le définit-elle par-devers elle.
Elle allait poser une question, quand il lui souffla le code. Elle reste la bouche entrouverte, coupée dans son élan, pendant encore quelques secondes. Puis elle se reprit.

Je vous demande quelques instants.
Ogard, ферма дверь. Установите группу «закрытый для инвентаря.» И останьтесь там. Я возвращаюсь в некоторое количество минут. Не волнуйтесь, все собирается случаться хорошо. *

C'était elle-même qui avait enseigné le russe à Drago, quand il était enfant, et qui l'avait amené à le travailler, plus tard. Toutes ses lettres à son neveu étaient rédigées en russe. Et le jeune homme avait toujours joué le jeu. Ce qui permettait aujourd'hui de donner le change.
Ces instructions données, elle se tourna vers ce monsieur Morfinn, et laissa tomber :

Si vous voulez bien me suivre...

Elle indiquait l'escalier de bois, qui menait à son appartement. Elle-même s'y engagea, sans regarder si l'homme la suivait.
Tout en montant, elle songeait : qui pouvait bien être cet homme qu'Ethel lui envoyait ? Car ce ne pouvait être qu'Ethel, le code qu'il avait utilisé n'était en vigueur qu'entre les deux anciennes condisciples.
Une fois à l'étage, elle laissa passer son visiteur et referma la porte derrière lui. Puis, silencieuse, les bras croisés, elle attendit qu'il s'expliquât, le regard fixé sur lui.

Spoiler:
(HJ : Mouarf, y a l'essentiel ! Moi non plus je n'ai pa fait un truc bien long... Mais y a pas besoin de faire un roman à chaque fois...
*"Ogard, ferme la porte. Installe le panneau "fermé pour inventaire". Et reste là. Je reviens dans quelques minutes.Ne t'inquiète pas, tout va bien se passer.")

_________________
avatar
Alwina d'Andhyvoir
Propriétaire d'Aurea Magica

Féminin
Nombre de messages : 39
Alignement : Résistante... mais faut pas le dire !
Métier : propriétaire de la bijouterie magique Aurea Magica
Age : 40 ans bientôt
Date d'inscription : 20/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: rencontre du troisième type

Message par Arsenius Morfinn le Dim 31 Aoû - 17:52

Arsenius entra dans la pièce sans demander son reste. Il attendit que la porte se ferme et seuleument quand se fut fait il se tourna vers son hotesse. Cette façon de croiser les bras lui rappelait les Malfoys. Au bout d'un momment notre homme se décida enfin à parler franchement.

"Voila je suis Morfinn Arsenius, mais tu peux m'appeler Arsenius. Donc ce n'est pas pour une commande que je suis venu en ces lieux mais bel et bien pour faire ta connaissance et celle du petit Drago."

Il s'arrêta et leva les yeux de surprises car il c'était présenté, certe, mais il venait de tutoyer une femme inconue et n'avait même pas expliqué les vrais raison de sa venue.

"Je vous pris d'excuser ma fougue mais je suis content. Alors tout d'abord je me suis rendu au Quartier Général de la résistance dont je connaissais l'adresse par Eos. De là j'ai rencontré votre sympatique amie Mme Ethelderea. Nous avons discuté et lorsque j'ai appris que Drago avait fui l'ennemie et qu'il vivait chez une de ses tantes alors j'ai voulu le tirez de là. Mais imaginez mon étonnement et ma joie lorsque j'apprend que cette tante était aussi de mon sang. Ce fut pour moi un coup derrière la nuque, certe mais quel coup. A la vue de mon contentement et de mon entousiasme Ethel m'a donné votre adresse et donc me voici."

Arsenius s'arrêta et se demanda si il pouvait demander à voir Drago. En fin il se décida.

"Me permetteriez-vous de vous dire le reste et mon histoire en présence de Drago car elle vous concerne tout les deux.... Euh... i cela ne met pas en dangers sa personne ainsi que la votre."

Il se permit cette requette car il tenait plus en place inquiet l'état de Drago et impatient de se voir réunie en "famille"."


Spoiler:
un peu plus long. Aller on s'accroche, on va y arriver.^^
avatar
Arsenius Morfinn

Masculin
Nombre de messages : 62
Alignement : résistant
Métier : emerdeur de première^^
Age : environ 137 ans^^
Date d'inscription : 23/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: rencontre du troisième type

Message par Alwina d'Andhyvoir le Dim 31 Aoû - 18:10

Spoiler:
(HJ : you can do it ! je crois en toi ! Si, si, c'est vrai !)

Pour étonner Malwen, il en faut beaucoup. Vraiment beaucoup. Presque autant que pour la mettre en colère. Mais là, elle en resta comme deux ronds de flan. Sans doute, si l'homme ne lui avait pas donné le code convenu entre Ethel et elle, l'aurait-elle fichu à la porte avec pertes et fracas, et un Doloris en prime.
Mais ses références garantissaient à priori son sérieux. Car Ethel n'était pas aussi inconsciente qu'elle voulait bien le faire croire, et jamais elle n'aurait donné l'information à quelqu'un dont elle n'aurait pas été sûre à 100%.
Sourcils froncés et lèvres pincées, dans une attitude parfaitement Malefoyesque, Alwina réfléchissait. D'où pouvait-il surgir, celui-ci ? de quel côté de la famille ? Morfinn était un nom anglais, et l'homme était sorcier. Il ne pouvait donc s'agir d'un parent de sa mère. De plus, il parlait de Drago comme étant un parent. C'était donc côté Malefoy qu'il fallait chercher. Chercher oui, mais où ? Abraxas Malefoy était fils unique, comme son père avant lui... Elle ne savait pas ce qu'il en était de l'arrière grand-père... A moins que ce Morfinn ne soit apparenté aux Lestrange... Auquel cas, Alwina elle-même n'aurait aucun trait commun avec lui, mais par contre Drago si...
Elle soupira, décroisa enfin les bras et alla à son bureau. Il y avait une petite boite à musique sur l'étagère au-dessus du meuble, qu'elle ouvrit. Une musique lente et entêtante s'en échappa, et elle sut qu'en bas, la même musique résonnait dans le magasin, s'échappant de la jumelle de la boîte. Elle ne prononça pas un mot, tant que la porte ne fût pas ouverte et son neveu, toujours sous polynectar, entré dans la pièce.
Quand il fut là, elle lui fit signe de s'asseoir et elle-même, après avoir jeté un rapide coup d'oeil à la pendule, vint s'asseoir sur le bras du fauteuil. Neuf heures et quart. dans quelques minutes, le polynectar cesserait de faire effet, à moins que Drago n'en reprenne une dose.


Nous pourrons parler d'ici...

Elle s'interrompit. Déjà, les cheveux noirs du jeune homme commençaient à retrouver leur habituelle couleur blond platine, ses yeux s'éclaircissaient, et il lui semblait moins grand et moins musclé. Petit à petit, il retrouvait son apparence normale. Elle lui posa une main rassurante sur l'épaule, afin d'éviter qu'il ne paniquât en constatant qu'il allait se retrouver "lui-même" face à un inconnu.

Rectification. Nous pouvons parler dès maintenant.

_________________
avatar
Alwina d'Andhyvoir
Propriétaire d'Aurea Magica

Féminin
Nombre de messages : 39
Alignement : Résistante... mais faut pas le dire !
Métier : propriétaire de la bijouterie magique Aurea Magica
Age : 40 ans bientôt
Date d'inscription : 20/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: rencontre du troisième type

Message par Arsenius Morfinn le Lun 1 Sep - 11:30

Arsenius fut interloquer puis content de voir la silhouette plus fin de Drago sortir du corp du bucheron séduisant. Il fit apparaître un fauteuille et s'y assit.

"Bien le bonjour Drago tu ne me reconnais certainement pas mais moi si. Je suis Arsenius Morfinn - dit-il en s'adreesant au jeune homme, puis pour les deux - je suis né en 1875 et j'ai donc 125 ans. Mes parents, tous deux sorcier, étaient Cyanor Morfinn et Azgarne Lestrange. Neveu de Marvolo Gaunt et donc par la même occasion cousin avec ce psychopate frustré de Voldemort et vampire par la même occasion. Vous ne me connaissez pas mais c'est normal. Je fut ennemie dans la première guerre et aujourd'hui je me rachète. Drago je t'ais connu tu portais des laillettes et vous je ne vous ai jamais. Mais étant la fille, illégitime peut-être, d'Abraxas Malfoy je vous concidère comme étant de ma famille."

Il s'arrêta et regarda leur réaction à la nouvelle.

"Par conséquent vous êtes de mon sang. Et moi je suis votre ailleul. En prenant compte de se faite : si il vous arrive quoique se soit ou si vous avez besoin de moi vous pourrez compter sur moi."

Il regarda l'assistance puis il reprit.

"De plus je suis venue aussi pour vous propposer de m'occuper de Drago lorsque cela vous semblera, je peux aussi le prendre sous mon aile afin de le rendre plus fort et plus confiant qu'il ne l'est maintenant en lui apprenant quelque truc. Il viendrait vivre chez moi ou il restera là ceci est a ta convenance ça va sans dire. C'est qui décide. Je vous proppose aussi : si un jour vous êtes obligé de quitter cette boutique je vous accueillerais dans ma demeure."

Il releva sa baguette et il fit apparaître tout le nécessaire au petit déjeuner.

"Me perméteriez-vous de vous inviter à petit déjeuner avec moi. Et pardon si je montre un certain sans-gène, mais j'ai beau être vampire lorsque la faim se présente je ne puis quémander."


Spoiler:
un peu nul mais eu du mal à trouver les idées et les coordonner dzl^^
avatar
Arsenius Morfinn

Masculin
Nombre de messages : 62
Alignement : résistant
Métier : emerdeur de première^^
Age : environ 137 ans^^
Date d'inscription : 23/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: rencontre du troisième type

Message par Drago Malefoy le Mer 3 Sep - 22:38

Comme toujours depuis qu'il était entre les mains de Malwen, Drago s'était laissé faire, avait obéi sans broncher. Il s'était ensuite assis quelques instants dans la boutique déserte. Pas longtemps : la musique de la boîte l'appelait à l'étage. Il ferma le couvercle de la boîte à musique et grimpa l'escalier - moins vite qu'il ne l'aurait voulu. On ne fait pas se mouvoir cent kilos de muscles comme on fait se mouvoir soixante-dix kilos de rien...
Le jeune homme, en découvrant l'homme face à sa tante, s'était raidi. Mais Malwen lui avait fait signe de s'asseoir, et, confiant, il avait obéi. Elle s'était assise auprès de lui. c'est alors qu'il avait pris conscience de l'heure. Il fallait qu'il reprenne du polynectar, et vite, avant que... Il avait jeté un regard paniqué à Malwen, Mais celle-ci ne le regardait pas et avait simplement posé sa main sur son épaule. Il avait donc dû se résigner à subir le changement d'apparence face à cet homme...

Son récit avait été comme un coup de massue derrière la tête blonde de Drago. Un vampire ? De la famille de son père ? Cousin avec... avec...
En prenant conscience de ce que venait de dire Morfinn, Drago vira au blanc crayeux. Toute goutte de sang avait déserté son visage, à tel point qu'on avait presque l'impression de voir à travers lui. Sa main chercha d'instinct celle de Malwen qui s'était posée sur son épaule quelques secondes auparavant et s'y cramponna avec l'énergie du désespoir.
Quoi ? Aller chez lui, en plus ? Ah non ! non ! nonononononononononononon ! Non mais c'était quoi cette histoire de fou ?
Il sentit alors quelque chose glisser dans sa paume. Il lâcha la main de Malwen et, du bout du pouce, il chercha à identifier ce dont il s'agissait. Une croix. Une croix de métal, grande comme son petit doigt... Le crucifix que Malwen gardait toujours autour du cou ! une protection, à tout hasard... il referma ses doigts dessus et se recroquevilla dans son fauteuil.

_________________
Haï et rejeté de tous
J'ai payé cher mon erreur
Mais je suis prêt à me racheter
Et même à surmonter ma peur


Laissez-moi une chance !
avatar
Drago Malefoy

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 20/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: rencontre du troisième type

Message par Alwina d'Andhyvoir le Mer 3 Sep - 23:33

Malwen avait tressailli quand l'homme avait annoncé qui il était et surtout ses liens de parenté. Fils d'Azgarne Lestrange, donc directement lié à Rodolphus Lestrange, le défunt mari de Bellatrix, et à Lucius, dont la mère, Carinthia, était la soeur du père de Rodolphus... Elle avait un peu étudié la généalogie de la famille de Lucius, mais surtout le côté Malefoy, le côté Lestrange ne l'intéressant que très peu. Et elle n'avait donc pas vu ce lien de parenté - tout relatif - avec l'Ennemi...
En réalisant tout cela, elle avait eu pour premier réflexe de porter la main à sa gorge et au crucifix qui ne la quittait jamais. D'un geste sec, elle avait cassé la chaine et avait glissé la croix dans son autre main par magie, avant de la faire passer dans celle de Drago. D'abord le protéger lui. Ensuite, s'occuper d'elle-même.
Et en plus il se permettait de la tutoyer ! Lui, le cousin de l'Ennemi ! Et cette proposition ! Malwen réalisait soudain quel risque elle avait pris. Après tout, cet homme qu'elle ne connaissait pas, il pouvait très bien être un espion, et peut-être avait-il eu et torturé Ethel pour obtenir le code... Même si Malwen savait son amie très résistante (dans tous les sens du terme), il y a des limites à la souffrance.
Calme en apparence, elle bouillait en réalité. Et, quand il fit apparaître la table du petit déjeuner, elle se dressa d'une détente, sa baguette à la main comme jaillie de nulle part.

Suffit !

Elle n'avait pas crié, mais sa voix était à ce point glaciale qu'on eut l'impression que la température de la pièce venait de chuter de dix degrés.

Premièrement, monsieur, j'entends être vouvoyée et appelée Madame. Nous ne nous connaissons pas ! Vous affirmez être de la famille de mon neveu et de mon frère, vous dites aussi être de celle du Seigneur des ténèbres. Qui me prouve alors que vous n'êtes pas des siens ? Qui me prouve qu'Ethelredhea est bien en vie ?

Relevant la tête et se redressant de toute sa taille, baguette pointée sur un point bien précis du cou de son adversaire, menton haut, elle laissa tomber en détachant bien ses mots :

Je veux des preuves.

_________________
avatar
Alwina d'Andhyvoir
Propriétaire d'Aurea Magica

Féminin
Nombre de messages : 39
Alignement : Résistante... mais faut pas le dire !
Métier : propriétaire de la bijouterie magique Aurea Magica
Age : 40 ans bientôt
Date d'inscription : 20/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: rencontre du troisième type

Message par Arsenius Morfinn le Jeu 4 Sep - 13:32

La réaction d'Alwi ne le supris en aucune manière, pour dire il serait un verre lorsque cela c'est produit et aucune goute ne tomba hors du verre. Il leva les yeux sur Alwina puis sur Drago, il souria et éclata bde rire. Ce rire était moins lugubre que les autres mais il aurait glacée le sang à pas mal de personnes.

"La preuve ? Tu veux une preuve ? Et bien la première c'est que quand je tu ou torture une personne je le fait savoire en deuxième si j'avais vraiment voulu vous tuer je l'aurais fait depuis lomgtemps et cela sans me présenter. Et enfin la troisième...- L'air d'Ars se fit plus sombre - C'est que notre cher Lucius a osé prendre la vie de ma femme, vois-tu."

Il ne sortit pas sa baguette, il releva simplement la tête pour bien dévoiler son coup, il n'avait pas peur, non putôt exité.

"Saches une chose c'est que j'ai fait une promesse à ma fille : celle de vanger sa mère. Donc si tu crois que je vais aider mes ennemis et en plus tu ne crois pas que si je veux assouvir ma vangeance ce n'est pas mieux pour moi d'être du côté des ennemis de mes ennemis. Alors il est vrai que je fut mangemort - il dévoila sa marque - mais vois-tu je le regrette amerrement."

Il but son verre et se leva, marcha vers les deux protagonistes. Il écarta le bras d'Alwi et se pencha vers son oreille.

"Vous ètes du sang Malfoy et on ne touche pas à ce sang. Estce que cela te sufit et je rajouterai aussi qu'on ne touche pas au sang des amis très prochent des Malfoys et Morfinns et j'applique cette règle depuis toujours, donc je ne trahirai pas ma famille comme un certain membre. Aussi je veux arrêter ce fou furieux qui fait honte à ses ancètres. Ah! et quatrième preuve si il le faut tu moi avec ton crucifit."

Il se releva et regarda Alwi droit dans les yeux d'un aire de dire : je ne vous ferais aucun mal même si tu m'attaque. Il regarda DRago et souria. Il lacha la femme et s'inclina.

"Fais ce que tu veux."

Spoiler:
yes une longueur plus respectable
avatar
Arsenius Morfinn

Masculin
Nombre de messages : 62
Alignement : résistant
Métier : emerdeur de première^^
Age : environ 137 ans^^
Date d'inscription : 23/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: rencontre du troisième type

Message par Alwina d'Andhyvoir le Mar 28 Oct - 15:58

Croyait-il l'impressionner par ce rire ? Il se trompait alors lourdement.

Je n'appelle pas cela des preuves, répliqua Alwina. Je dirais même que ce que vous venez de me dire, loin de me convaincre, m'a même persuadée du contraire. Je suis la soeur de celui qui a tué votre épouse, voici son fils, vous venez d'affirmer vouloir la venger. Que pensez-vous que n'importe quelle personne sensée comprendrait ? Croyez-vous sincèrement que votre seule parole me suffise ?

La sorcière savait que, face à un vampire, ses propres pouvoirs ne seraient pas d'une grande utilité. Mais elle savait également qu'elle ne pouvait se permettre de faire confiance aussi facilement qu'elle ne l'avait fait. Elle avait commis une erreur. Une grossière erreur, qui risquait de coûter la vie à Drago. Il fallait qu'elle la rattrape.
Dents serrées, visage fermé, elle n'en avait pas moins abaissé sa baguette. Ce n'était pas avec elle qu'elle parviendrait à se débarasser du vampire. Plutôt, comme il l'avait souligné, avec son crucifix, avec d'autres signes de conjuration. Il fallait qu'elle réfléchisse vite.

_________________
avatar
Alwina d'Andhyvoir
Propriétaire d'Aurea Magica

Féminin
Nombre de messages : 39
Alignement : Résistante... mais faut pas le dire !
Métier : propriétaire de la bijouterie magique Aurea Magica
Age : 40 ans bientôt
Date d'inscription : 20/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: rencontre du troisième type

Message par Drago Malefoy le Mar 28 Oct - 18:59

Malwen, calme-toi !

Pour la première fois depuis le début de l'entretien, Drago venait de parler. Et pour la première fois depuis qu'il connaissait Malwen, il s'était permis d'élever la voix contre elle. Le jeune homme n'était pas quelqu'un de courageux, dans tous les sens de ce terme. Malwen l'avait toujours impressionné, et - du moins dans sa famille - il avait trop le respect de la hiérarchie pour oser faire la moindre remarque à sa tante.
Mais là, la situation s'envenimait inutilement. Le jeune homme n'avait peut-être jamais brillé par son bon sens, mais sa cavale lui avait mis assez de plomb dans la tête pour lui permettre de savoir quand un interlocuteur était hostile, et quand il ne l'était pas. Et Morfinn n'était manifestement pas hostile.

S'il avait voulu nous vendre, il l'aurait fait dès l'instant où je suis apparu sous mes vrais traits. De même, s'il avait voulu nous tuer, il en aurait eu dix fois l'occasion depuis le début de l'entretien.

Le jeune homme se leva et vint se poster derrière sa tante. Il la dépassait d'une tête, mais se tenait maintenant si voûté qu'il paraissait avoir rapetissé, tandis qu'elle restait très droite. Retrouvant le même geste qu'elle quelques instants plus tôt, il posa sa main sur l'épaule d'Alwina. Il tenait toujours le crucifix, ce qui faisait que, par ce simple geste, il la protégeait autant qu'il se protégeait lui-même. Le jeune homme restait malgré tout prudent.

Si tu le permets, je voudrais en savoir plus. JE ne crois pas que nous courrions un grand risque.

Il eut un signe de tête en direction de Morfinn.

Mon père, dites-vous, a tué votre épouse. Vous dites voulirla venger. pourtant, vous continuez en précisant qu'on ne peut toucher au sang des Malefoy. C'est incohérent !

A présent qu'il avait retrouvé son sang froid, il se sentait mieux. Et bizarrement, le fait de prendre lui-même ses décisions lui plaisait assez. ça le changeait...

_________________
Haï et rejeté de tous
J'ai payé cher mon erreur
Mais je suis prêt à me racheter
Et même à surmonter ma peur


Laissez-moi une chance !
avatar
Drago Malefoy

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 20/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: rencontre du troisième type

Message par Arsenius Morfinn le Mer 29 Oct - 19:42

La réaction de lady D'Andhyvoir étonna notre vampire si particulié mais aussi celle de notre fugitif de service j'ai nommé Drago. A la demande de Drago Arsénius commença son récit...

"Vois-tu mon cher Drago c'est uniquement ton père qui est responsable de se qu'il a fait et non le reste de sa famille. C'est pour cela que je vous proppose de venir chez moi si l'ambiance devient trop opprécente pour vous. Je serais même ravi de vous accueillir à Morfinn's Mantions."

Il fit un temps de pause et vit que Drago avait toujours le crucifix en main.

"Je vois que vous ètes bien formé au sujet des vampires. Mais ne vous inquiété pas comme l'a si bien dit notre cher fugitif si j'avais ne serais-ce qu'une once d'envie de meurtre à vos égard je vous aurais abattu depuis longtemps et sans sommations."

Il sourit.

"Ma chére lady laissez ce jeune-homme prendre des décisions cela lui plait fortement."

Il sortit sa baguette et fit apparaître deux fauteuilles de plus et une table sur laquelle se trouvait une bouteille de wisky, porto bierre au beurre etc...
Arsenius fit signe aux deux personnes de venir s'assoir afin de prendre un verre et un bon moment en sa compagnie.

"Alors que vous est-il arrivé pour que vous finissiez ici?"
avatar
Arsenius Morfinn

Masculin
Nombre de messages : 62
Alignement : résistant
Métier : emerdeur de première^^
Age : environ 137 ans^^
Date d'inscription : 23/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: rencontre du troisième type

Message par Alwina d'Andhyvoir le Jeu 30 Oct - 1:05

Malwen resta muette face à l'intervention énergique de Drago. Il y avait pour une fois tant de détermination chez lui, que Malwen s'inclina. D'autant que, d'un point de vue strictement rationnel, il avait raison. Le vampire aurait eu plus d'une fois l'occasion de les tuer - de la tuer, notamment quand il l'avait prise par le bras.
Elle se rassit sur l'un de ses propres fauteuils, croisa les jambes et, d'un coup de baguette, relança la cafetière et mit de l'eau à bouillir. L'alcool, le matin à 9 heures, très peu pour elle. Silencieuse, elle écouta le court récit du vampire, puis se leva pour aller chercher le café et préparer un peu de thé. Elle étouffa dans son poing puis dans son mouchoir une quinte de toux qui laissa quelques points rouges sur la toile blanche, puis elle retourna dans la grande pièce et déposa sur la table le plateau chargé. Puis elle s'assit, toujours sans un mot. Elle n'entendait pas répondre à la question. Du moins pas tout de suite.

_________________
avatar
Alwina d'Andhyvoir
Propriétaire d'Aurea Magica

Féminin
Nombre de messages : 39
Alignement : Résistante... mais faut pas le dire !
Métier : propriétaire de la bijouterie magique Aurea Magica
Age : 40 ans bientôt
Date d'inscription : 20/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: rencontre du troisième type

Message par Drago Malefoy le Jeu 30 Oct - 14:45

Drago imita sa tante et prit un siège à son tour. Il eut un geste de refus poli face à l'apparition d'alcool. Ce genre de boisson n'avait jamais été à son goût, et il gardait un très mauvais souvenir de la seule fois où il en avait bu plus d'un verre. Il voulut se lever quand il entendit siffler la bouilloire, pour aller chercher le café et le thé que Malwen avait lancés, mais elle fut plus rapide que lui.
En l'entendant tousser, il fronça les sourcils. Depuis qu'il habitait ici, les quintes étaient devenues de plus en plus fréquentes, de plus en plus douloureuses. Le jeune homme était inquiet pour sa tante. Mais elle lui avait interdit d'en parler. Alors, il se taisait. Et pour éviter les questions de Morfinn à ce sujet, il répondit à celle qu'il venait de poser.

J'ignore ce que vous savez et ce que vous ignorez des évènements qui se sont déroulés depuis le retour de... du Seigneur des Ténèbres.

Drago ne pouvait se résoudre à prononcer le nom de son ancien Maître. Même cette appellation "Seigneur des ténèbres" l'effrayait. Mais il se força à continuer à peu près calmement :

Pour faire court, il y a cinq ans, mon père a été chargé d'une mission par... Lui... et ne l'a pas réussie. Il a été arrêté et envoyé à Azkaban.
A cause de cet échec, et puisqu'à l'époque j'étais désireux de me faire remarquer du Seigneur des Ténèbres, Il m'a confié une mission. Tuer Albus Dumbledore et faire infiltrer les Mangemorts à Poudlard. Si j'échouais, il me tuait et toute ma famille avec.


Le jeune homme eut un frisson rétrospectif. Cette année-là avait la pire année de sa vie. Il avait vêcu avec une peur indicible sans cesse au creux du ventre. Une peur qui ne l'avait plus quitté. Mais cette année-là, la menace était nouvelle, et peut-être avait-il la sensation qu'elle pesait plus lourd sur ses épaules...
Il prit une grande inspiration pour se calmer et continua :


Remplir cette mission m'a pris un an. Un an dont je ne suis vraiment pas fier. Et, en définitive, j'ai été incapable de tuer Dumbledore. C'est un autre homme qui a achevé ma mission, et nous avons pris la fuite. Nous sommes devenus des traîtres aux yeux du Seigneur des Ténèbres.
Nous n'avions pour ainsi dire personne à qui nous adresser. Me réfugier chez mes parents aurait été trop dangereux, tant pour eux que pour nous. Les seuls autres personnes qui auraient pu nous aider ne l'auraient sans doute pas voulu, puisque nous étions d'anciens Mangemorts.


Le visage de Drago se ferma un bref instant. Il y avait une autre personne à qui il aurait pu s'adresser, qui lui avait promis de l'aider quoiqu'il advienne. Mais à l'époque, il n'y avait même pas songé. Et puis, le temps passant, il n'avait plus osé. Il ne savait même pas si elle était vivante ou morte.

les années ont passé. Nous étions toujours en fuite. Cette situation nous a amenés à vivre dans des conditions parfois précaires. Quand nous avons appris... la mort de Potter, j'ai pris un coup de sang et je suis parti de mon côté. Après avoir erré pendant plusieurs mois, je suis revenu à la capitale pour m'adresser àla seule personne de ma famille qui pouvait m'aider.

Il s'était levé et avait servi une tasse de thé à sa tante et s'était servi une tasse de café, non sans en proposer à Morfinn, tout en parlant. Il posa la tasse de thé à portée de la main de Malwen et eut une inclinaison de la tête et un sourire affectueux pour elle. Puis il revint s'asseoir.

Voilà où nous en sommes.

_________________
Haï et rejeté de tous
J'ai payé cher mon erreur
Mais je suis prêt à me racheter
Et même à surmonter ma peur


Laissez-moi une chance !
avatar
Drago Malefoy

Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 20/07/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: rencontre du troisième type

Message par Arsenius Morfinn le Sam 27 Déc - 19:28

Arsenius se servit un verre, tout en écoutant les explications de Drago. Il en profita pour rappeler Rakwen auprès de lui. Dans un souffle et un craquement, le loup apparut et se mit aux pieds de son maître, la tête haute, en alerte. Il n'était pas en confiance.

*Êtes-vous bien sûr de ce que vous faites, Maître ?
-Il ne t'appartient pas de juger mes actes.
-Soit, Maître.*

Arsenius commençait à se détendre, voire même à prendre un peu ses aises... Dans la limite du raisonnable, tout de même. Il fit disparaître la table, lui-même n'en ayant pas l'usage et ses compagnons ayant décliné son offre. Il sortit de sa cape sa flasque de sang. Mais à peine l'eut-il saisie, qu'il s'arrêta net. Ses sens aiguisés lui avaient permis de flairer une odeur familière, salée et métallique... L'odeur du sang. Ce n'était assurément pas le même que celui qu'il s'apprêtait à boire... mais l'eau lui monta tout de même à la bouche : à l'odeur, il subodorait que le goût devait en être délectable. (Miaaaaam !) La question était : d'où pouvait-il provenir ? Ni Drago, ni Mrs d'Andhyvoir ne s'étaient coupés, et il n'avait remarqué aucune plaie en arrivant... Son regard se posa sur la femme qui lui faisait face. A ce visage émacié - il le remarquait pour la première fois - se superposèrent des images qui remontaient de fort loin dans sa mémoire - de l'époque où il était encore vivant, pour être exact.

"Tuberculose."

Non, ce n'était pas une question. Juste une constatation, basée sur l'observation. Arsenius se souvenait du temps - pour lui pas si lointain - où cette maladie était encore monnaie courante dans la bonne société londonienne.
Se renversant dans son fauteuil, il ajouta, touours sur le ton de la conversation :

"Et vous, ma chère ? Je meurs d'envie de connaître votre histoire..."
avatar
Arsenius Morfinn

Masculin
Nombre de messages : 62
Alignement : résistant
Métier : emerdeur de première^^
Age : environ 137 ans^^
Date d'inscription : 23/08/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: rencontre du troisième type

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum