Ingell Nielen

Aller en bas

Ingell Nielen

Message par Ingell Nielen le Dim 2 Nov - 0:52

Ingell tel que le connaissait Melle De Bofrand



Nom : Nielen

Prénoms : Ingell Dieter Erwin

Age : 17 ans

Année d'études : 6ème année

Ancien établissement: Durmstrang ! (Hagalaz !)

Origine : Il est allemand par la famille de son père et par sa mère mais, ses grands-parents maternels étaient Anglais.


Famille :
Son père : Josias Kurt Nielen. La cinquantaine, très grand et maigre, une peau pâle comme l’albâtre, des yeux bleu/gris et des cheveux noir entrecoupés de mèches grises. Son visage est anguleux et son nez aquilin.
Il est né en Allemagne mais n’y est pas resté très longtemps, seulement dix année, il est partit ensuite en Bulgarie ou il est arrivé dans un petit village non loin de Durmstrang. Depuis, il a toujours vécu la-bas. Il a d’ailleurs étudié à Durmstrang.
En ce moment, il est dessinateur de livres pour enfants.
Sa mère : Sandra Epson. Quarante trois ans, brune, presque rousse, petite et plutôt ronde, des yeux trop grand pour son visage, d’un bleu très clair. Elle paraît très chaleureuse et tout le monde dit qu’elle ressemble à son fils aîné. Elle est femme au foyer mais s’investit à fond dans les associations.
Elle a étudiée à Poudlard durant deux ans, ou elle a était dans la maison Poufsouffle mais, elle est partit accompagnée de toute sa famille en Bulgarie. Là, elle est entrée à l’école Durmstrang.
Son petit frère : Derrek Ahren Nielen. Treize ans, un petit monstre mais, aussi, le sosie de son grand-frère. Ils s’adorent tous les deux. Ils se ressemblent aussi mentalement même si, Derrek ne souffre pas des mêmes problèmes que son grand frère.
Lui par contre, sait parler le Français mais a des difficultés avec l’Anglais !




Apparence physique :

Visage : Stev a un visage ovale et fin. Sa peau est dorée, couleur miel. Cependant, il bronze facilement. Son nez est droit et fin. Ses lèvres sont charnues, brunes et sa bouche est plutôt petite. Il a des yeux toujours à demi fermés, d’une couleur étrange, oscillant entre le bleu et le vert. Il a les mêmes yeux que sa mère. Ses oreilles sont bien collés contre sa tête. Il a des sourcils fins, parfaitement épilés et clair. Son menton est pointu soulignés d’un creux.
Corpulence : Il est plutôt mince mais a tout de même une ossature musclée compte tenu des nombreux sports qu’il pratique. Il est plutôt grand pour son âge : 1 mètre 74 et n’a pas finit de grandir.
Style vestimentaire : Il s’habille toujours en noir et en blanc. Parce que ça fait classe. Il aime les chemise ouverte et les cravates pas serrées. Il a un look plutôt cool mais, en vérité, Mister Stevie est un gothique.
Autre : Il a des cheveux blanc, mi-long, ils lui arrivent aux épaules. Ils sont parsemés de mèches grise et sont souvent dépeignés. Il a des mains aux longs doigts et aux ongles courts, à cause de ses sports pratiqués il est obligés de ne pas les laisser pousser trop long. Ils sont souvent recouvert de vernis à ongle noir, parce que ça fait « classe ».
Signes particuliers : Il a trois percings à l’oreille gauche et un à l’oreille droite. De plus, il a une cicatrice qui lui traverse entièrement le dos. Il en a honte. Sinon, il a une autre cicatrice sur le biceps gauche mais, pas très grande. Il fume (j’adore les persos fumant c’est pas de ma faute T_T).


Caractère/Façon de penser ou d'agir + Qualités et Défauts :
Ingell est toujours de bonne humeur, enjoué et rigolard. Enfin, c’est l’impression qu’il tente de donner à la face du monde. Ainsi, pour les autres, élèves comme professeurs, il paraît comme un garçon un peu turbulent, souvent à côté de la plaque, faisant ce qu’il peut pour obtenir des bonnes notes, aimant s’amuser et se liant très facilement. Comme quelqu’un d’expansif, n’ayant pas honte de lui même, se fichant de l’opinion des autres mais, étant toujours à leur écoute.
En bref, il paraît un peu comme le copain que l’on voudrait tous avoir. Pourtant, il ne l’est pas.
Tout d’abord, il ne se lie jamais, oui, il a des copains, ou plutôt des personnes qu’il apprécie, mais, personne ne pourra dire le connaître vraiment, savoir ce à quoi il pense ou ce qu’il fait de ses journées durant les vacances, ou même, de qui sa famille se compose.
Il est donc quelqu’un de très mystérieux même si au premier abord, il paraît plutôt superficiel.
En vérité, Ingell est quelqu’un de plutôt froid, il ne veut pas être blessé par les autres donc, il se caparaçonne sous une muraille de rires. Il veut aussi éviter que l’on ne découvre qu’il est en vérité gravement « atteint », comme il le dit lui même.
Ainsi, même si Ingell paraît être un bon ami, on ne peut jamais savoir ce qu’il pense en vérité des gens. Mais, cela, personne ne le sait, sinon lui.

Ingell se fiche totalement de ce que les gens pensent de lui. Pour lui, il est totalement impensable de changer d’attitude seulement parce que quelqu’un lui aura fait une remarque désagréable. Cela lui a souvent causé des problèmes en particulier par des élèves qui se sont mit à l’embêter car son comportement était bien trop gênant et étrange pour eux.
Cela n’a pourtant jamais semblé le faire souffrir ou même l’importuné.

Il se débrouille plutôt bien dans tout ce qui est théorie mais, a toujours du mal en pratique. Néanmoins, il se débrouille plutôt bien en ESCM ou encore en botanique et en potions. Ses matières sont néanmoins les seules ou il obtint des notes correctes voire élevées.
Il dessine vraiment mal, peint encore moins bien, chante telle une casserole, écrit comme un adulte (XD), nage aussi bien qu’un lapin de garenne et courre à la vitesse d’une tortue. Beaucoup de défauts, peu de qualités. La seule que l’on peut vraiment noter est qu’il est toujours présent pour les autres … et aussi, qu’il se débrouille à peu près en Badminton et en guitare.


Amis : Un grand nombre … Personne dont il était vraiment très proche mais personne qu’il détestait.

Passions : Le badminton ? En tout cas, il adore danser, s’amuser, rire, discuter, jouer, manger … Enfin bref, tout ce qui fait les petits bonheurs dans la vie. Il n’a aucune grosse passion comme par exemple, pour certains, le cheval, ou encore la danse, le foot ou même le quiditch.
Enfin, pour dire quelque chose, il aime tout de même la musique : le rock, la pop, le métal et le hard-rock !

Talents : Il est très bon en Badminton (^-^) … mais, à part ça, il n’est pas quelqu’un de très doué, quelque soit les disciplines …

Signes particulier :
Il parle très mal le Français, se débrouille parfaitement en Anglais, Allemand et Bulgare (1).
Il a une écriture très pointue et mature, ne correspondant pas à son caractère.
Il est gaucher.
Il ne peut pas se concentrer. Même lorsqu’il discute avec quelqu’un, il est obligé de bouger, de regarder ailleurs.
Il a un problème mental (2). Il souffre de graves T.O.C. En effet, souvent, pour ne pas dire, quasiment tout le temps, lorsqu’on lui parle, il décompose la phrase qui lui a était adressé en syllabes qu’il compte. Si le compte ne fait pas un nombre pair, il peut en faire des hausses de tension.

Signes physique :
Il a les oreilles percées.
Il s’habille toujours de vêtements décalés, soient intensément noir, soit excessivement colorés.
Sa bonne humeur qui le pousse à gambader et se comporter plus comme un gamin que comme quelqu’un de son âge.
La besace noire couverte de badges et autres qu’il porte en permanence.
Les colliers, bagues et bracelets dont il ne peut se passer.

Baguette magique: Elle est en bois de Merisier, mesure 28 cm et, est composée d’un nerf de cœur de dragon.

Animal : Il aurait absolument voulu en avoir un mais, malheureusement pour lui ses parents ne sont pas d’accord !


--------------------

(1) Snif, comment je vais faire, je ne parle aucune de ses trois langues >_<
(2) Non, il n’est pas handicapé XD



Histoire :

Un garçon est assis dans la neige, au milieu d’un jardin, les yeux levés vers le ciel. Il contemple, souriant, les flocons qui descendent en virevoltant, se posant, glacials, sur sa peau brûlante.
De temps en temps, il ouvre la bouche, happant ainsi une ou deux de ses pétales glacées. Elles fondent immédiatement et, son sourire s’élargit. Il ne fait pas vraiment froid, seule une petite brise, éparpillant les poussières glacées aux alentours le fait frissonner.
Il faut dire qu’il n’est pas habillé pour sortir, un t-shirt et un simple jean, ce n’est pas une très bonne idée.
Une jeune fille pousse la porte de la maison en arrière plan, dévale les marches du perron et, saute au coup du garçon assis dans la neige. Elle tombe à genoux derrière lui et, lui adresse un sourire extraordinairement joyeux. Lui tirant à demi la langue, elle s’exclame, en Allemand.

« Inge ! C’est génial, on a reçu les lettres ! Tu vas à Durmstrang et moi à Beauxbâtons en septembre ! Les lettres viennent d’arriver ! C’est trop bien ! »

Le garçon nommé Ingell sourit lui aussi à sa cousine et lui tire sans méchanceté une des boucles brunes qui lui tombent dans les yeux. Sa voix s’élève aussi, joyeuse et enfantine.
Ils s’enlacent en riant de bonheur et se relèvent, s’époussetant afin de se débarrasser de la neige avant de rentrer à nouveau à l’intérieur, bras dessus, bras dessous, heureux et innocents.

oOoOoOoOoOoOoOo

Des pas affolés, des chuchotements, un cris de mécontentement. Quatre adultes et cinq enfants qui sortent en courant d’une maison sous la neige. L’un des enfants, un petit bonhomme d’une dizaine d’année, à la chevelure oscillant entre le brun et le roux, est porté par un adulte à la chevelure noire parsemée de mèches argentées.
L’une des femmes s’appuie sur le bras de l’autre qui la console en lui tapotant avec douceur le bras gauche. Des larmes coulent sur ses joues, devenant glace rapidement.
Les quatre enfants ne comprennent pas ce qui se passe, ils se serrent les uns contre les autres. Seule, une petite fille, l’âge du garçon évanouie se tient coite et frissonne de ce qu’elle sait.

oOoOoOoOoOoOoOo

Les murs sans blancs, les lits sont blanc, le sol est blanc, les gens sont blanc, la nourriture même est blanche. Les draps sont blanc, l’espoir est blanc, l’air est blanc, la vie est blanche. Il n’y a plus que cette couleur, une couleur si terne, si laide, l’on ne peut même pas dire que ce soit une couleur. C’est simplement un synonyme du mot vide, un synonyme du mot ennuie, du mot désespoir.
Le garçon est allongé sur son lit, le pouls faible et la respiration sifflante. Autour de lui, trois personnes sont assises, pâles et fatiguées. La plus petite de ses trois personnes, un garçon semblable à celui allongé est endormis, assis sur les genoux d’une femme dont les larmes ne veulent plus couler.
La porte s’ouvre.
Une famille entre, mère, père, enfants, trois enfants, deux filles et un garçon, tous silencieux. La plus âgée des deux filles se précipitent vers le lit et, observe, avec douleur l’enfant allongé. Les parents eux, lèves les deux adultes mortifiés au chevet de leur enfant hospitalisé. Ils les emportent avec eux et, la porte se referme, remettant en place cette univers blanc et vide.

oOoOoOoOoOoOoOo

Ils sortent, la neige tombe toujours, un des enfants est presque porté par deux adultes, une petite fille l’observe avec attention, avec soulagement mais presque avec timidité. Elle se souvient de ce qu’à donné le médicomage, des pilules, des potions, des médicaments. Beaucoup, énormément, il faut en prendre tout le temps. Avant et après les repas, en se couchant, en se levant, en se lavant, en sortant, en mangeant, en buvant …
Au fond d’elle, elle est triste, et si tout n’était plus pareille à présent, si cela avait changé. Elle ne sait plus, elle ne sait pas. Tout ce qu’elle sait c’est que, ce garçon si triste, si pâle, si fatigué, ce n’est pas son cousin.
Enfin, peut-être que cela changera. Le médicomage a bien dit : « il faudra du temps, du repos, de la patience et, surtout, à chaque fois qu’il aura à nouveau ce problème, il devra recommencer à prendre le traitement. »
Des mots obscures pour une enfant de 11 ans, des mots qui sonnent faux à l’oreille de la fillette. Pourtant, ses parents et son oncle, et sa tante, les ont prit très au sérieux, ils ont hochés la tête nombre de fois, ils ont dit oui aussi souvent.

oOoOoOoOoOoOoOoOo

Premier septembre, le soleil est là. Le bateau pour aller jusqu’à Durmstrang est prêt à partir. Oui, il est temps d’y aller. Ingell embrasse sa mère, son père et son petit frère. Puis, il traverse le quai, monte dans le bateau et là, il sent que quelque chose au fond de lui change.
Les enfants sont par groupes, tous souriants, tous joyeux et semblant s’amuser. Il est seul, son visage ne sait plus ce que veut dire sourire alors, pourquoi ne pas … changer ?
Et là, pour la première fois depuis son hospitalisation, il y a de cela presque six mois, il sent un sourire poindre sur ses lèvres. Rapidement, il reprend possession des lieux et, le cœur du garçon s’enfuit derrière une carapace de rire, bien décidé à ne montrer à personne ce qui se cache derrière, ce qu’est un cœur brisé et rafistolé à la va-vite.
avatar
Ingell Nielen
Protégé de la Grande Anie

Masculin
Nombre de messages : 3
Alignement : neutre
Métier : élève
Age : 17 ans
Date d'inscription : 02/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ingell Nielen

Message par Ingell Nielen le Dim 2 Nov - 1:16

Pourquoi Aneliese a du récupérer Ingell


-----------------


Village de Sabota de Mr Cleyfus Izwood
Le 24 Janvier 2000 A Melle Aneliese De Bofrand


Mademoiselle De Bofrand,

Je me permet de prendre contact avec vous afin de m’entretenir sur une affaire des plus urgentes à savoir le sort du jeune Ingell Dieter Nielen, fils de votre défunte cousine Sandra Epson.
Sa mort ainsi que celle de son maris reste jusqu’à présent mystérieuse, de même que la disparition du jeune fils Derek Ahren Nielen. Il se trouve, de plus, que la famille qui aurait été la plus susceptible d’accueillir le jeune homme, la branche française des Aoya, a elle aussi mystérieusement disparue.
Vous, vous retrouvez donc, en pôle position pour recueillir ce jeune homme et pour veiller à son éducation.
En espérant recevoir de vos nouvelles le plus rapidement possible, accompagné, je l’espère d’un assentiment de votre part.

Sir Cleyfus Izwood, ami de la famille Nielen


------------------------


Londres De Melle Aneliese De Bofrand
Le 27 Janvier 2000 A Mr Cleyfus Izwood


Sir Izwood

C’est avec stupeur que j’apprends la mort de ma chère cousine. Aucun avis ne m’a été envoyé. J’aimerais que vous me donniez, si possible, le plus de précisions possibles quant à ce décès.
Quand à mon neveu, ce sera avec une joie particulière que je l’accueillerais à Londres bien que, comme vous devez le savoir, le climat y soit peu propice à l’épanouissant. L’école de Poudlard devant, de même, rouvrir ses portes, il pourra continuer sa scolarité dans de bonnes conditions.
En vous remerciant pour vos réponses futures.

Aneliese De Bofrand


---------------------


Village de Sabota De Mr Ingell Nielen
Le 29 Janvier 2000 A Melle Aneliese De Bofrand


Chère tante,

Je te remercie de ton obligeance à mon écart. Je suis très heureux de pouvoir continuer ma scolarité dans une école aussi prestigieuse que Poudlard.
Quand aux décès de mes parents, personne ne sait ce qu’il s’est passé. Mon frère et moi nous trouvions en cours, à Durmstrang, nous sommes rentrés pour les vacances et, nos parents étaient étendus dans la maison les corps glacés. Ils ne devaient pas être là depuis plus d’une journée. Le jour suivant, c’est mon jeune frère qui a disparu. Nous n’avons pas retrouvé le corps. Je pense, cependant, qu’il n’est pas mort mais toujours en vie quelque part.
J’arriverais dans deux jours à 17H30. Je te rejoindrais dans ton établissement.
Au revoir très chère tante, à bientôt.

Ingell Nielen


----------------------


Deux jours plus tard, exactement, Ingell entrait dans le bar de sa tante, deux grosses valises à la main, un sourire triste aux lèvres et un voile devant les yeux.
avatar
Ingell Nielen
Protégé de la Grande Anie

Masculin
Nombre de messages : 3
Alignement : neutre
Métier : élève
Age : 17 ans
Date d'inscription : 02/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ingell Nielen

Message par Aneliese De Bofrand le Dim 2 Nov - 1:20

Présentation validée sauf si l'un de mes deux compères y trouve quelque chose à changer
avatar
Aneliese De Bofrand
Admin

Féminin
Nombre de messages : 82
Age : 28
Alignement : Neutre
Métier : Propriétaire d'un live house sorcier
Age : 19 ans
Date d'inscription : 31/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://london-life-hp.forum-free.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ingell Nielen

Message par Invité le Lun 3 Nov - 11:42

Rien à changer ^^


Bienvenue !!!!!

Je sens que mes amis les mangemorts sont passés par là... (ou pas d'ailleurs !!)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Ingell Nielen

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum