Service au comptoir

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Service au comptoir

Message par Invité le Sam 10 Nov - 15:59

"Bonjour Olive ! Comment va tu ??"

Une française. Il y avait une française dans la salle. Que Merlin soit loué ! Entendre sa langue maternelle ravivait le coeur d'Olive, qui eut un large sourire en se tournant vers la personne qui l'avait ainsi interpellée. Elle ne fut guère surprise de se retrouver face à Enzelta. Dès leur première rencontre dans ce même bar, Enzelta lui avait en effet adressé quelques mots en français, après avoir apprit qu'Olive était française. A la plus grande joie de la demoiselle qi était toujours aussi enchantée d'entendre sa langue maternelle sortir d'une autre bouche que la sienne ou celle de son frère.

"Enzelta ! Bonjour ! Je..." Il y eut un bref moment de silence, pendant lequel, Olive hésita entre le tutoiement et le vouvoiement. Elle opta finalement par le premier en enchaînant "... Je te sers quelque chose ? Un thé, peut-être ? J'ai encore un peu de mal à savoir à quelle heure on boit le thé en Angleterre..."

Un sourire contrit s'afficha sur les lèvres de la jeune fille. Les coutumes Anglaises n'étaient pas vraiment son fort. Et elle craignait toujours autant de faire un faux pas, ou de ne pas agir correctement. C'est qu'ils étaient un peu guindés sur les règles, ces Anglais ! Enfin, pour le moment, elle n'avait pas trop à se plaindre, elle n'avait pas encore eu de problème. Elle escomptait bien que ça gêne et sa maladresse à ce sujet s'estompe peu à peu après un séjour assez conséquent en Angleterre...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Service au comptoir

Message par Invité le Dim 23 Déc - 17:07

Enzelta eu un sourire. Olive était toujours aussi pétillante de vie que lors de son premier jour de travail. Anneliese n'avait pas bronché sur le retard de la jeune française, à vrai dire, elle même n'était pas arrivée en avance. De plus elle était déjà à moitié faite. C'était amusant, quoiqu'un peu saoulant à la longue. Oshor n'avait pas ouvert la bouche non plus. Elle regarda Olive et lui répondit.

"Non merci, je dois y aller. J'ai des partitions à regarder !!"

Elle lui montra les partitions qu'Oshor lui avant donné quelques instants auparavant.

"Allez, je vous laisse tranquille pour aujourd'hui. Soigne bien Annie Kruu ! Je compte sur toi !!"

Elle déposa une bise légère sur la joue d'Oshor, adressa un sourire à sa patronne, fit un clin d'oeil à Olive et sortit rapidement du Live House. Elle n'avait pas à y rester ce jour là, alors autant faire autre chose.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Service au comptoir

Message par Aneliese De Bofrand le Dim 30 Déc - 11:58

Anneliese s’était posée devant un grand miroir. Elle commença à arranger sa coiffure lorsque la porte de son bar s’ouvrit. Un sourire éclatant aux lèvres, elle se retourna vivement, se cassa la figure mais, dans un élan de superbe, se rattrapa sur ses deux paumes. Elle fut rapidement debout, lançant un sourire éclatant à la jeune fille devant elle. Parfait, elle allait pouvoir s’éclipser ! Elle rangea son verre de whisky qu’elle venait de finir, détacha son tablier qu’elle rangea à sa place habituelle et, d’un pas léger et tanguant, fit le tour du comptoir pour venir se poster devant Olive. Grâce à ses plate-formes, elle se trouvait être plus grande que la jeune fille.

Le regard scintillant, Anie posa une main sur l’épaule gauche de la jeune fille et se pencha pour lui faire la faire la bise. Elle se redressa ensuite, et, s’accouda au comptoir. Elle réfléchissait aux indications qu’il fallait qu’elle donne à sa nouvelle employée. Ecoutant Enzie d’une oreille distraite, elle eut un grand sourire, avant de lui faire remarquer, faussement mécontente.


« J’ai pas besoin qu’on s’occupe de moi ! Et ça sera plutôt à moi de m’occuper de ce jeunot ! »

Elle eut un léger rire et, agita négligemment sa main droite pour dire au revoir à son amie. D’un pas un peu plus assuré, elle débarrassa le verre ayant contenu le cocktail chaud et, rapporta le tout dans l’évier. D’un coup de baguette magique, se servant d’un sortilège informulé, les verre se nettoyèrent puis, à la queue leu leu rejoindre leur place sur l’étagère. Elle se tourna alors, à nouveau, vers Olive et, lui expliqua rapidement.

« Donc, je suis obligée de m’absenter, j’ai quelques affaires de la plus haute importance à faire. Je laisse la direction du salon à Kruu. Si tu as une question, c’est à lui que tu la pose ! Vu que j’ai tout fait ce matin, tu n’as plus qu’à faire le service et … discuter avec les clients. »

Elle avait dit la dernière phrase à l’oreille de la jeune fille, avec un léger sourire. Elle lui refit la bise, avant d’agiter les doigts en direction des autres personnes. Elle quitta la salle pour rejoindre ses appartements. Les escaliers furent durs à monter mais, la jeune femme finit par en voir le bout. Elle entra dans son appartement et, rapidement, se dirigea vers l’armoire à pharmacie. Elle en sortit un flacon bleue contenant une potion. Renversant la tête en arrière, elle en but une gorgée et manqua de s’étouffer. Le goût était des plus infectes mais, elle aurait besoin de toutes ses facultés pour ce qu’elle devait faire ! Elle reposa le flacon, le reboucha. Son corps était agité de frissons incontrôlables. Ses yeux bleus devinrent vitreux et, un moment, elle crut qu’elle allait tourner de l’œil. Heureusement, les effets de la potions disparurent rapidement et, elle redevint bien vite fidèle à elle même mais … dé cuitée.

Elle finit par repasser dans sa chambre, s’affala sur son lit et ôta jupon et corset. Elle finit de se déshabiller, se retrouvant en dessous. Dans une roulade, elle quitta son lit et, se dirigea vers son armoire. Là, elle attrapa un slim en cuir noir, un débardeur en synthétique de la même couleur et, un blouson en cuir souple. . Elle s’habilla rapidement, enfila sa paire de hautes bottes plates formes et, noua une ceinture autour de sa taille. Elle attrapa ensuite un petit sac à dos dans lequel se trouvait son matériel et de qui manger. Cette foi-ci serait la bonne ! Elle prit un chewing gum pour se détendre et, vérifiant qu’elle n’avait rien oublié, attrapa sa baguette et, redescendit les marches. Une fois devant la porte qui menait à la salle du bar, elle se plaqua un sourire absent sur le visage et, d’un pas chancelant pénétra dans la pièce. Elle imitait à la perfection son comportement d’alcoolique

Elle salua à nouveau tout le monde en clamant qu’elle allait passer les commandes mais, une fois dehors, son pas redevint assuré et son regard alerte. Elle transplana …
avatar
Aneliese De Bofrand
Admin

Féminin
Nombre de messages : 82
Age : 27
Alignement : Neutre
Métier : Propriétaire d'un live house sorcier
Age : 19 ans
Date d'inscription : 31/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://london-life-hp.forum-free.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Service au comptoir

Message par Le Cobra le Dim 13 Jan - 14:06

Quelle agitation ! Kruu se prit un instant la tête dans les mains pour que tout soit bien clair dans son cerveau. Il releva la tête quelques secondes après avec un sourire aux lèvres, non pas parcequ'il avait pensé à des choses amusantes, mais juste pour le métier : toujours avoir l'air aimable.

La porte s'ouvrit à nouveau pour laisser entrer sa collègue, jettant un coup d'oeil à l'horloge accrochée au mur du fond il se dit qu'en fait il était pas si en retard que çà et se retint de rire. Il aimait bien son accent français. Dans un même mouvement Enzelta quitta les lieux et Anne lui lança une magnifique pique. Vraiment cette attitude alcoolique commençait à le déranger, même si elle était patronne et que les gens avaient l'habitude ça faisait un peu tâche, mais il se garderait de le dire, il avait envi de garder son emploi.

La patronne partie il avait à charge le live house, il se dirigea vers Olive et lui tendit un chiffon.


"Tiens, faut nettoyer les vitres. Le produit est dans le cellier, quand t'auras fini viens me voir on ira dans la cave pour remonter des caisses de boissons, ok ?"

Pendant ce temps-la il entreprit de remettre les tables et chaises en ordre, elles n'avaient pas été remises la veille, tout en oubliant pas de redemander si les clients voulaient boire quelquechose.

_________________
Le temps c'est de l'argent, et l'argent c'est des morts
avatar
Le Cobra
Barman à La Gueule Rouge

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 02/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Service au comptoir

Message par Invité le Jeu 17 Jan - 21:05

Sa patronne était tout simplement incroyable. Une haleine clairement alcoolisée dès le matin, et pourtant, une si grande maîtrise de soi ! Olive n'en revenait pas. Il est vrai que c'était son premier emploi, mais il doutait néanmoins que les patrons puissent avoir une telle attitude... Enfin. Pour être franche, elle s'en fichait, puisque l'alcool n'enlevait rien à la sympathie d'Aneliese. Bien que sachant parfaitement établir la relation employeur-employé, Aneliese était incroyable. Et Olive se réjouissait chaque jour d'être tombée sur une telle personne. En attendant, ce n'était pas le travail qui manquait ! Olive qui avait crut un instant n'avoir pas trop de travail a effectué, après qu'Aneliese lui ait seulement parlé de bavarder avec les clients et les servir, fut rapidement contredite par Kruu, le serveur.

Pendant l'absence d'Aneliese, c'est Kruu qui prenait le commandant du live-house. Olive en ayant comprit le principe, elle ne fut pas le moins du monde vexée ou fâchée, lorsqu'il lui tendit un chiffon et lui ordonna de faire les vitres. Au contraire, trop heureuse de se rendre utile, elle se rendit immédiatement au cellier, afin d'y rechercher le fameux produit. A peine l'eut-elle en main qu'elle se mit à la tâche, tout en sifflotant gaiement une comptine moldue.

Lorsqu'elle eut enfin fini sa dernière fenêtre, elle alla ranger son chiffon et son produit, et s'essuya les mains sur son tablier tout en se dirigeant vers Kruu.

"On s'occupe des caisses de boissons ?"

Elle lui adressa un grand sourire. Kruu était un peu... Etrange sur les bords, mais, le peu qu'il l'avait vu, il n'avait jamais fait preuve de méchanceté ou d'irrespect envers elle. Avide de faire plus ample connaissance, Olive était donc plus poussée à le connaître, qu'à le dénigrer.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Service au comptoir

Message par Le Cobra le Jeu 17 Jan - 23:19

L'ordre revenu dans le live house comme dans sa tête, Kruu se sentait mieux. Il s'était lancé dans l'entreprise de triller la caisse lorsqu'Olive vint lui annoncer qu'elle avait fini sa tâche. Il rangea son livre de comptes dans un tiroir et en sorti un petit carnet à la reliure rouge-marron et à la couverture verte foncée. Il le mit dans la poche intérieure de sa chemise avant de refermer le tiroir qu'il verrouilla en tournant une petite clef dans la serrure de celui-ci. Il se tourna ensuite vers Olive et lui servit un admirable sourire.
"Bon ben c'est parti alors !"

Il prit la tête du duo et commença à descendre les escaliers de la cave, Olive derrière lui. Il alluma les néons du sous-sol et se dirigea vers un coin où reposaient plusieurs caisses. Certaines avaient une étiquette rouge, d'autres une bleue, et enfin d'autres n'avaient pas d'étiquette. Kruu désigna les caisses de sa main droite avant d'expliquer simplement à Olive ce que signifiait ces étiquettages.

"Les rouges c'est pour les cocktails. En gros ça coûte cher et faut faire gaffe à pas trop secouer. Les bleus c'est le soda, à pas trop secouer non plus tant qu'à faire. Enfin les simples c'est l'alcool dans toutes ses formes. On va commencer par monter les caisses avec des bandeaux bleus, ensuite celles sans, et enfin les rouges. M'enfin on va pas tout emmener."

Il sortit le petit carnet et l'ouvrit à une page remplie de chiffres. Il cocha quelques trucs dessus avec un crayon de bois puis rangea le tout.

"Trois bleues, quatre simples, et une rouge. Ca suffira je pense."

Il se dirigea vers la première caisse à transporter et la souleva d'un côté doucement de façon à ce que les bouteilles ne s'entrechoquent pas. Il attendit qu'Olive vienne l'aider, et montèrent la caisse dans la réserve. Au bout de trois autres caisses, Kruu sourit à Olive.

"C'est dur hein ? Je te rassure on fait pas çà tous les jours !"

Ils continuèrent d'embarquer les caisses. A la dernière, la rouge, Kruu prit toutes les précautions et demanda à sa collègue de faire très attention, ce qui ne l'empêcha pas pour autant de lui parler, à peine essoufler ; le côté loup-garou avait parfois du bon !

"Au fait, t'es moldue ou t'es sorcière ? Ou un peu des deux ? Simple question. Et... qu'est-ce qui t'amène si loin de France ?"

_________________
Le temps c'est de l'argent, et l'argent c'est des morts
avatar
Le Cobra
Barman à La Gueule Rouge

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 02/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Service au comptoir

Message par Invité le Ven 18 Jan - 21:24

Olive fut entraînée par Kruu dans la cave. De nombreuses caisses y étaient entreposées, certaines possédant des étiquettes, de couleurs différentes, et d'autres ne possédant aucune étiquette. Olive fut un peu effarée du nombres de caisses. Le travail ne la rebutait guère d'ordinaire, mais là... Humpf. C'était... Impressionnant. Par chance, Kruu la rassura rapidement. Tout en lui expliquant en quoi concernait les différentes couleurs présentes sur les étiquettes, il déclara qu'ils auraient huit caisses à remonter.

La première caisse fut la plus aisée. Elle était lourde, certes, mais Olive ne connaissait pas son poids, elle n'avait donc aucune idée de ce qu'elle s'apprêtait à faire. Mais dès la deuxième, Olive commença à montrer des signes de fatigue. Elle tint et ne dit rien, et continua vaillement à suivre le rythme de Kruu. Au bout de la moitié de leur trajet, il la rassura sur le fait qu'il n'effectuait pas ça tous les jours. Encore heureux !

Puis vint la dernière. Olive crut retrouver toutes ses forces, rien qu'en songeant qu'il ne lui en restait plus qu'une à emmener. Mais ça ne l'empêcha de répondre dans un souffle à son interlocuteur lorsqu'il lui pria de prendre garde. Le trajet se fit au départ dans un grand silence. Ce ne fut qu'après quelques secondes que Kruu posa quelques questions à Olive. La demoiselle prit le temps de reprendre son souffle et de réfléchir quelques instants avant de murmurer :

"Je suis sorcière."

C'était un petit mensonge, mais un mensonge quand même. Bien que cela la gêne, Olive avait promis à son frère de taire leurs origines moldues. Pour la simple et bonne raison que les 'nés-moldus' étaient plutôt mal vu par Voldemort. Alors il fallait faire attention. Celyan lui, y parvenait déjà bien. Olive était impressionnée lorsqu'elle le voyait déjouer avec tact les questions un peu trop personnelles. Mais elle... Gasp. Elle était loin d'être douée. Elle s'en sortait donc avec ce genre de mensonge.

Par contre, elle se montra sincère lorsqu'il lui parla de sa chère et tendre France. Elle avait toujours un petit pincement au coeur lorsqu'elle évoquait son pays. Après tout, elle y avait laissé sa famille et une partie de ses amis. Et ça lui manquait parfois. Mais elle ne regrettait pas son choix.

"Mon frère vit en Angleterre et j'avais une tante qui vivait en Ecosse. Je devais passer mes vacances ici, pour les voir. Je voulais comme même gagner de l'argent en même temps, et j'ai eu la chance de trouver ce travail. Et finalement, vu que j'ai terminé mes études et que je ne sais pas trop quoi faire, ben je préfère rester ici en attente de trouver quelque chose qui me plaira vraiment."

Ils avaient fini de remonter la caisse. Olive poussa un soupir de soulagement, et regarda en même temps dans la salle si l'un des clients avait besoin de son aide. Voyant qu'il n'en était rien, elle demanda à Kruu :

"Je les range où ? Les bouteilles ?"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Service au comptoir

Message par Le Cobra le Sam 19 Jan - 0:01

Une sorcière ? Bien, il en aurait une de plus à l'oeil. Il l'écouta parler de la France et évoquer les raisons de sa venue en Angleterre. Au moins il avait pas besoin de lui tirer les vers du nez pour avoir des informations. Enfin normal vu qu'ils étaient collègues. Il regarda leur travail accompli, mains sur les hanches, et sourit avant de lui répondre.

"Moi je suis un moldu."

Il repoussa une mèche de cheveux qui lui tombait sur le visage. Il savait qu'être moldu était assez mal vu en ces temps-ci, mais personne ne lui ferait de mal alors à quoi bon le cacher ?

"Ce travail te déplait déjà ? Qu'est-ce que tu aimerais faire ? Ces temps-ci un travail sûr est mieux qu'un travail plaisant."

Il prit deux bouteilles de soda et commença à se diriger vers le bar.

"Faut remplir le frigo. Un peu de tout ça ira."

Tout en rangeant les boissons dans le dit frigo, il jetait des coups d'oeils nerveux vers l'entrée. C'était un tic, ou un toc selon comment on voyait la chose, qu'il avait attrapé à force d'être soucieux de la discrétion dans son vrai travail. Heureusement ça ne tournait pas encore à la paranoïa.

"Tu comptes retourner en France ? La situation est assez stable là-bas encore non ? Au fait, tu as dit "j'avais une tante qui vivait en Ecosse", elle n'y est plus ?"

Il fit une pause dans le rangement et servit deux verres de bière, il en tendit un à Olive et prit l'autre.

"Allez, à ta venue officielle on va dire !"

Il but rapidement et reposa le verre dans l'évier, il nétoierai plus tard. Il se perdit un instant dans la contemplation du paysage derrière une des fenêtres du live house.

_________________
Le temps c'est de l'argent, et l'argent c'est des morts
avatar
Le Cobra
Barman à La Gueule Rouge

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 02/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Service au comptoir

Message par Invité le Sam 19 Jan - 20:19

L’aveu de Kruu fit légèrement culpabiliser Olive. Il n’avait pas honte lui, de dire ce qu’il était réellement. Il n’avait pas peur non plus d’ailleurs. Enfin, en même temps, il n’avait rien à craindre d’Olive. Ce ne serait pas elle qui irait le vendre au Lord Noir ou à ses mangemorts. En attendant elle, elle était belle avec son mensonge ! Et elle ne pouvait pas revenir sur ses paroles, lui expliquer que même si elle était une sorcière, ses parents, eux étaient des moldus. Bah. De toute manière, ce n’était qu’un tout petit détail. Kruu s’en fichait probablement. Et puis il changeait déjà de sujet et revenait sur ce quel avait dit précédemment. Le travail ? Lui déplaire ? Oh non ! Pas à ce point là ! Avec la liberté qu’elle avait, elle n’avait pas à se plaindre.

« Je n’ai jamais dit qu’il me déplaisait. J’aime bien ce que je fais. C’est pas trop dur, et Aneliese est très sympathique. Mais c’est juste que je ne compte pas faire ça toute ma vie. Et sinon, je ne sais pas du tout ce qui plairait… »

Entre la médicomagie, l’observation des Scroutts à Pétard, ou même le professorat, son cœur hésitait. Mais aucune des trois options ne l’avait touché au point qu’elle accepte d’en faire son métier. Alors pour le moment, elle se plaisait à gagner de l’argent en travaillant dans ce live-house. Et il est vrai que le travail n’était pas difficile, là, par exemple, elle avait juste à tendre les bouteilles à Kruu, tandis qu’il les rangeait dans le frigo. Le rêve quoi ! Surtout qu’aucun client n’était entré depuis qu’ils avaient remonté les caisses, et ceux présents ne demandaient pas son aide. Kruu parla. Olive l’écouta, le cœur se serrant lorsqu’elle l’entendit parler de sa tante.

« Ma tante est décédée. Et c’est en parti pour ça que je veux rester en Angleterre pendant quelques temps, pour tenir compagnie à mon frère. » Elle tendit une autre bouteille en confirmant : « C’est vrai que la situation est paisible en France, mais je pense comme même que j’aurais plus de chance de trouver ce que je veux faire en restant ici. »

Elle esquissa un sourire. Il n’y avait pas que du faux dans ce qu’elle disait. Elle pensait réellement qu’elle pourrait trouver ce qui lui plairait en restant en Angleterre. Mais bien sûr, il n’y avait pas que pour ça qu’elle agissait ainsi… Elle crut d’ailleurs être percée à jour lorsque, lui tendant un verre, Kruu proposa de trinquer à sa venue officielle. N’étant décidément pas douée pour garder sa langue, Olive sentit aussitôt ses joues s’empourprer légèrement. Elle baissa les yeux, comme si elle était gênée qu’on puisse trinquer pour elle, et non pour tout autre raison, et répondit en souriant :

« Pourquoi ‘Officielle’ ? Enfin ‘officielle’ ? Je n’ai pas d’autres raisons de rester en Angleterre. »

Elle haussa les épaules, signe qu’elle était totalement innocente, et but une partie de son verre. Elle fit claquer sa langue sur son palais, appréciant le liquide, puis termina son verre. Elle le reposa à côté de celui de Kruu, et nettoya machinalement les deux verres. Elle était en train de les essuyer avec un torchon, semblant soudainement oublier qu’elle pouvait utiliser sa baguette, et s’intéressa subitement à Kruu, lui demandant :

« Tu travailles depuis longtemps ici ? Pourquoi tu travailles ici, d’ailleurs ? C’est ce que tu voulais faire ? Ou c’est par défaut ? »


Dernière édition par Olive L. Bocéliand le Mar 22 Juil - 10:44, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Service au comptoir

Message par Le Cobra le Lun 21 Juil - 21:49

Il la regarda laver les verres. Adossé contre un rebord du comptoir, les bras croisés, les yeux mi-clos. Il ressenti une légère pulsion qu'il refoula aussitôt. Il fit basculer un plateau de dessous le comptoir et mis en marche la musique, assez calme, dans le live house.

"Et tu veux faire quoi ? Je veux dire, niveau penchants ? Tes centres d'intérêts quoi."

Il toussa légèrement et lui sourit en coin tout en réglant le son.


"Je dis officielle car tu veux t'investir ici, donc tu es là pour y faire des choses, pas comme une touriste si tu veux."


Il replaça le plateau à sa place initiale et se tourna vers elle, il prit conscience pour la première qu'il la dépaçait d'une tête au moins, ce qui le fit légèrement sourire. Il se trouvait parfois disproportionner, au lieu de barman il aurait mieux fait de faire videur.


"Quel âge a ton frère ? Il doit être jeune, ou avoir un handicape, pour que tu vienne t'occuper de lui. Hmm... dit-moi, si ce n'est pas indiscret, pourquoi lui et toi avez-vous été séparés ? Pour tes études ?"

Un client entra et passa commande d'une simple bière, Kruu le servit et prit le paiement. L'homme avait l'air abattu, sans doute avait-il apprit une triste nouvelle. Ce n'était pas ses affaires, et il ne se mêlait jamais de ce qui ne l'intéressait pas, alors il ne s'en soucia pas et reposa son attention sur sa collègue.

_________________
Le temps c'est de l'argent, et l'argent c'est des morts
avatar
Le Cobra
Barman à La Gueule Rouge

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 02/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Service au comptoir

Message par Invité le Mar 22 Juil - 21:36

Olive terminait tout juste d’essuyer sa vaisselle, lorsqu’une musique se fit entendre dans le live-house. Elle jeta un coup d’œil par-dessus son épaule, pour apercevoir Kruu, régler le son de la musique. Ayant fini de tout essuyer, la jeune demoiselle commençait à ranger ses verres, lorsque Kruu reprit son ‘interrogatoire’. Ce qu’elle voulait faire ? Pour le moment ça se résumait à préserver sa vie, celle de son frère, et celle de ‘ceux dont elle avait la charge’. Bref, se battre pour tenter d’apporter son aide afin que la paix revienne à Londres. Et dans toute l’Angleterre, d’ailleurs. N’ayant pas l’intention de révéler ça à Kruu, elle se concentra simplement sur ce qu’elle ferait après, lorsque tout serait fini. Un petit sourire s’afficha sur ses lèvres et elle s’exclama d’une voix légèrement rêveuse :

« J’crois que j’aimerais bien partir à la recherches des ancêtres des Créatures Magiques et à la découverte de nouvelles Créatures Magiques. J’adore étudier les Créatures Magiques. Et j’me suis toujours demandé si l’ancêtre de l’hippogriffe n’avait pas une tête de Chien. T’imagine ? Un animal composé de trois autres ! » Elle poussa un profond soupir et sembla revenir sur terre, lorsqu’elle ajouta : « Enfin. C’est plus un rêve qu’autre chose, parce qu’il faut avoir des résultats excellents dans certaines matières, et je suis loin d’être à ce point. »

Elle s’adossa finalement à l’évier, tandis que Kruu expliquait ses précédents propos. De soulagement, Olive faillit échapper un large soupir. Elle ne s’était pas trahie ! C’était simplement parce qu’elle venait en Angleterre pour travailler, qu’il avait employé ce terme. Elle était tellement heureuse et soulagée qu’elle aurait pu proposer un verre gratuit aux clients présents. Fort heureusement, elle n’en fit rien, se contentant de murmurer un simple :

« Ah ! »

Une simple exclamation, montrant à Kruu qu’elle venait de comprendre. Le barman en vint à parler de Celyan son frère. D’après les dires d’Olive, il lui expliquait qu’il en déduisait que Celyan était soit plus jeune qu’elle, soit handicapé. Olive eu une vague vision de son frère en couche-culotte, ayant une tétine dans sa bouche, et se retint de pouffer de rire, alors que Kruu servait au même moment un client. Lorsque ce dernier fut parti, elle s’exclama d’une voix joyeuse :

« Celyan n’est ni jeune, ni handicapé ! » Elle venait de parler dans sa langue natale. Elle eut un sourire contrit en reprenant d’une voix plus calme : « Celyan n’est ni jeune, ni handicapé, il a 25 ans. Et je ne m’occupe pas vraiment de lui… » Elle se tut pendant quelques secondes avant de reprendre sur un ton pensif : « Enfin si on considère que je fais toutes les tâches ménagères à l’appartement, si, je m’occupe de lui. » Elle eut un léger rire, et passa machinalement une main sur le comptoir, avant d’ajouter : « C’est pour Ses études. Enfin, pour son travail. Il avait trouvé un poste au ministère en Angleterre, donc il est parti. Et moi j’ai continué mes études en France. »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Service au comptoir

Message par Le Cobra le Mar 22 Juil - 21:48

Kruu se crispa soudainement et il eu une lueur furtive dans les yeux un très court instant.

"Ah oui ? Ton frère travaille au ministère ? Il fait quoi exactement ? Excuse-moi, je ne me souviens plus de où tu m'as dit que vous habitiez ?"

Elle ne lui avait pas dit en fait, mais c'était un procédé pas très recherché qui parfois donner des informations. Il réfléchissait au rôle que pouvait jouer son frère au ministère, s'il avait un job bien plaçait ou proche d'un dirigeant il creuserait çà. Comme il réfléchissait, ses gestes devenaient mécaniques et il commença à essuyer des verres déjà propres.

Il décida de parler un peu des ambitions de sa collègue histoire de ne pas paraître trop suspect, juste curieux.

"Je ne m'y connais pas vraiment en magie, ni en tout ce qui le concerne, je suis plus câlé sur les affaires moldues, héhé. Mais une créature qui a une tête de lion, c'est un griffon non ? Je me trompe peut-être tu sais je suis vraiment... nul là-dedans !"

Il stoppa de nettoyer des verres pour jeter le chiffon sur son épaule, se retourna complètement vers elle, mit un bras sur le comptoir, bascula la tête légèrement sur le côté et sourit légèrement.

"Une fille comme toi, ne pas réussir ? Tu te moque de moi là ? Tu m'as pas l'air si stupide que çà, et si tu es aussi intelligente que belle tu as un sacré potentiel, crois moi !"

La séduction pouvait être une carte à jouer pour obtenir des infos, mais il savait qu'on pouvait facilement se laisser entrainer dans son propre jeu, au risque de devenir peu objectif vis à vis de la personne charmée...

_________________
Le temps c'est de l'argent, et l'argent c'est des morts
avatar
Le Cobra
Barman à La Gueule Rouge

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 02/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Service au comptoir

Message par Invité le Jeu 24 Juil - 12:03

Et bien. On ne pouvait pas dire que Kruu ne s’intéressait pas à ses collègues. A peine eut-elle fini d’expliquer la situation professionnelle de son frère, qu’il redoubla de questions. Occupée à vérifier que toute la vaisselle était propre, Olive mit quelques minutes avant de se retourner en direction de Kruu, à qui elle adressa avec un large sourire :

« Je sais juste qu’il est employé au département ou à la commission, je ne sais jamais quel terme employé, des Sortilèges Expérimentaux… Après, je ne sais pas vraiment ce qu’il y fait. » Elle eut un léger rire, tout en ajoutant : « Il a déjà tenté de m’expliquer, mais je n’ai pas tout comprit… » C’était vrai. Celyan lui avait de nombreuses fois parlé de son travail, évitant néanmoins les sujets jugés ‘confidentiels’, mais Olive était toujours aussi incapable de dire ce que faisait son frère durant la journée. « On habite à Londres. Je ne sais jamais quel est le nom du quartier… » Elle esquissa un léger sourire contrit tout en poursuivant : « Je sais que c’est la première chose qu’on apprend lorsqu’on va habiter dans une ville inconnue, mais j’ai du mal avec le nom du quartier. Y’a juste une statue de… Shakespeare, je crois, en mauvais état, qui est pas très loin de notre immeuble. »

Bon, là, elle mentait un peu. Autant son frère lui avait accordé le droit de révéler sa profession à quiconque le demandait, affirmant que ce n’était un secret pour personne, et que tôt ou tard, on pourrait l’apprendre, autant il lui avait demandé de rester assez vague en ce qui concernait leur habitation. Kruu ne semblait pas être d’un très grand danger. Il changeait déjà de sujet pour parler des créatures magiques. Olive pouffa tout en lui répondant :

« Ah non. C’est l’inverse. Un griffon à un corps de Lion et une tête et des serres d’aigle. J’en ai encore jamais vu en vrai, mais ça ne saurait tarder ! »

Parole d’une future aventurière. En attendant, si elle était à l’aise avec les créatures magiques, elle ne l’était pas avec les compliments. Elle sentit ses joues s’empourprer et baissa son regard en entendant Kruu parler. Elle lui rétorqua simplement :

« Tu me connais à peine, comment tu peux savoir si je suis intelligente ou non ? » Elle changea immédiatement de sujet et lui demanda : « Tu ne m’as toujours pas répondu : tu travailles ici de puis longtemps ou pas ? Et pourquoi tu fais ça, toi ? »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Service au comptoir

Message par Le Cobra le Jeu 24 Juil - 14:00

C'était pas très précit comme réponses tout çà, Kruu fronça intérieurement les sourcils en se disant qu'il tenait là peut-être un truc à rapporter plus tard à Qui-Il-Savait. Il écouta Olive finir de lui répondre, et lorsqu'elle lui rappela qu'il n'avait pas répondu à ses questions il s'en fit la même réflexion. Il croisa les bras et appuya son bassin contre le comptoir tout en continuant de sourir à sa collègue qui avait viré au rouge.

"Je suis là depuis... environ deux saisons. Si je travaille ici, comme je te l'ai expliqué tantôt, c'est qu'il vaut mieux un métier stable que plaisant. Et ça permet de connaitre des gens, de ne pas se sentir seul. Les gens de factions doivent se sentir bien seuls ! Tu imagine, toujours faire attention à ce que tu dis, à ce que tu fais, ne faire confiance à personne, des traîtres partout ? Moi, ça me fiche la frousse rien que d'y penser une telle vie."


De sa main droite il lui prit délicatement le menton et remonta son visage.


"Faut pas rougir comme çà sinon on va croire que tu pique dans les réserves pour goûter aux produits en cachette."


Il afficha un sourire un peu plus grand encore et reposa sa main au creux du coude de son bras gauche.


"Ton frère a quand même une bonne place visiblement, si son travail est si complexe que çà. Il côtoie des gens connus ? Des ministres ?"

Tout en posant cette question il réfléchissait au lieu de résidence d'Olive et son frangin, il n'arrivait pas bien à voir l'endroit qu'elle lui indiquer, pourtant il connaissait bien Londres.

*Pourquoi me mentirait-elle ?*

_________________
Le temps c'est de l'argent, et l'argent c'est des morts
avatar
Le Cobra
Barman à La Gueule Rouge

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 02/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Service au comptoir

Message par Invité le Ven 25 Juil - 12:51

« Toujours faire attention à ce que tu dis, à ce que tu fais, ne faire confiance à personne… » Arf. La situation n’était pas si inconnue d’Olive. C’est en partie pour ça, qu’elle était restée auprès de Celyan. Même s’il refuserait probablement de le reconnaître, il savait qu’il pouvait compter sur elle en cas de besoin. Car les propos de Kruu étaient exacts. Ce n’était pas une vie de toujours se méfier de tout le monde, de toujours surveiller ses paroles. Même avec le barman, elle devait se montrer prudente avec ce qu’elle disait, alors qu’elle n’avait pas du tout l’impression qu’il était d’un quelconque danger. Il était un peu étrange. Mais pas dangereux. Par contre, il avait le doigté pour faire joliment rougir ses joues.

Ainsi, alors qu’il lui prenait le menton, en lui faisant signaler que si la teinte de son visage restait aussi vive, on penserait qu’elle piquerait dans la réserve. Inutile de préciser que le fait que Kruu lui face remarquer qu’elle ne restait pas impassible devant ses compliments, lui fit de nouveau monter le rouge aux joues. Olive lui adressa un sourire espiègle, et prit soin de lui répondre afin de lui prouver qu’elle ne manquait pas d’assurance :

« Humpf. Pas la peine de me le faire remarquer. Si tu arrêtais un peu de vanter mes mérites, je ne réagirais pas ainsi ! »

Elle détourna son attention en observant la salle, attentive aux moindres désirs des clients, et voyant que sa présence n’était pas requise auprès d’eux, répondit tranquillement à Kruu, sur son frère :

« Oui, de temps en temps. Il m’en parle mais je ne pourrais pas te dire les noms… A part Galwen Stenford, bien sûr. C’est son ‘chef’ donc il la croise régulièrement. » Elle esquissa un mouvement d’épaules, avant d’ajouter : « Enfin. Ne vas pas t’imaginer qu’il est connu au ministère, il ne connaît pas les ministres personnellement. » Elle lui adressa un sourire complice, avant de demander : « Tu parais intéressé par le Ministère de la Magie. T’as jamais envisagé une carrière dans la politique ? »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Service au comptoir

Message par Le Cobra le Ven 25 Juil - 13:52

A la première remarque d'Olive il ne put s'empêcher d'éclater de rire, attirant vers lui le regard de quelques clients curieux. Ceux-ci retournèrent vite à leur principale occupation : boire. Il retrouva son sérieux sur la suite de ses paroles. Galwen Stendford, il la connaissait. Ainsi le fère d'Olive travaillait avec elle. Tout en se disant çà, l'histoire vague sur leur domicile lui revint en tête. Il fronça légèrement les sourcils.

"Une carrière politique... un moldu au ministère ?"


Il eut un petit rire, il savait que son Maître avait la manie de placer ses pions assez haut, mais jamais il ne mettrait Kruu à un poste aux ministères.

"Non, de toute façon ça ne me plairait pas, trop de pression."


Il allait poursuivre sur l'histoire de leur domicile inconnu lorsqu'un client complètement ivre vint s'affaler sur le comptoir pour redemander une boisson, alcoolisée bien entendu. Tout calmement, Kruu fit le tour du comptoir et attrapa le bougre par le col de sa veste et le traina dehors, de l'intérieur on l'entendit crier :


"Va comater ailleurs !"


Il revint, tranquil, dans le live house et reprit sa place aux côtés d'Olive qui avait retrouvé un teint raisonnable.

"Pour ton logement, celui que tu partage avec ton frère, tu n'as cas noté l'adresse sur un papier. Ou alors, si tu veux je te ramène, ce soir ?"

Pour paraître ordinaire il rajouta très calmement en levant les yeux et en souriant :

"Moi j'habite au-dessus, Anne me loue une chambre sur place. C'est pour çà que, normalement, t'arriveras jamais au boulot avant moi ! Héhé."


Il la regarda et sa langue parla toute seule sans qu'il réfléchisse, heureusement ça n'était pour rien de grave qu'il parla ainsi.

"Tu n'as jamais pensé devenir danseuse ? Ou mannequin ?"


Olive semblait sensible aux compliments, surtout venant des hommes supposa-t-il, alors il n'hésitait pas à en faire usage, la flatterie était un de ses atouts, et il ne l'utilisait pas que pour s'informer, il en faisait un usage excessif vis-à-vis du Seigneur aussi...

_________________
Le temps c'est de l'argent, et l'argent c'est des morts
avatar
Le Cobra
Barman à La Gueule Rouge

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 02/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Service au comptoir

Message par Invité le Dim 27 Juil - 19:10

Trop de pression ? Arf. Celyan n’avait pourtant pas l’air de s’en plaindre. C’est plus lorsqu’il était en mission pour la Résistance, qu’il pouvait s’en plaindre… Quoi qu’il en soit, Olive esquissa juste un sourire compréhensif en signe de réponse, tandis que Kruu se chargeait ‘brutalement’ de virer l’un de leurs clients. Olive resta un instant bouche bée devant la force de persuasion de son interlocuteur, avant de se reprendre et d’agiter sa baguette pour ranger quelques verres. Elle se dirigea vers les tables vides et fit léviter les verres sales vers l’évier avant de nettoyer d’un sort, la surface des tables. Elle retourna à sa place initiale, quelques secondes avant Kruu, lui permettant ainsi de reprendre un visage plus serein.

Elle n’eut quelques secondes de répit avant qu’il ne parle de nouveau de son logement. Afin de se donner une certaine contenance, Olive mit les verres qu’elle venait de récupérer dans l’évier. Il expliqua qu’il vivait dans un appartement situé au-dessus du Live House, laissant involontairement le temps à Olive de trouver une excuse valable. Calmement, elle se retourna donc vers lui, toujours souriante, et lui répondit :

« Hey ! Tricheur ! Je me disais que j’étais en retard ce matin, en te voyant déjà au travail, mais je comprends maintenant la raison de ton avance. » Elle lui fit une légère moue, avant de reprendre : « Et ne t’inquiètes pas pour moi, je dois rejoindre mon frère à son travail, en débauchant, on rentrera ensemble… Mais je te donnerais l’adresse demain, si tu veux. »

Son visage était totalement convaincant. Repousser l’échéance… Et demain… Elle verrait l’excuse qu’elle lui donnerait. Ou demanderait conseil à Celyan. Elle culpabilisait presque de devoir cacher son adresse à son collègue. Comment correctement s’intégrer dans son lieu de travail, si elle devait mentir sur tout ? Elle préféra se détourner de Kruu, se réfugiant dans sa vaisselle qu’elle nettoya d’un coup de baguette. Par pudeur d’utiliser ses pouvoirs devant un moldu, ou probablement plus, parce que ça lui donnait une excuse de ne pas regarder le serveur, elle préféra néanmoins ranger la vaisselle à la main. C’est malheureusement à cause de sa ‘bonne idée’ qu’elle ne put éviter de laisser échapper un verre, lorsque Kruu la complimenta une nouvelle fois. Elle laissa échapper un « Merde ! » fort peu gracieux, et se tourna vers son interlocuteur, légèrement rougissante, honteuse de casser ainsi du matériel devant lui, et gênée d’être la cible d’un nouveau compliment. Pour cacher le tout, elle laissa échapper un petit rire et se tourna vers Kruu avant de lui dire :

« Danseuse ? Alors que je fais tomber un verre simplement parce que tu me parles ? Tu plaisantes ! En plus, je danse horriblement mal. » Elle se pencha et commença à ramasser les morceaux du verre et les déposer sur le comptoir tout en continuant : « Et je me vois mal poser pour des photos ou défiler sur des podiums. Je préfère largement être ici. A… Euh… Casser des verres. » Elle se mit à rire avant d’ajouter : « Et mes collègues sont très sympathiques, ici. »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Service au comptoir

Message par Le Cobra le Dim 27 Juil - 21:51

Bien, elle lui donnerait l'adresse donc, il n'avait plus à s'intéresser à çà. Il observa la façon dont elle réagit à son compliment implicite et faillit lui aussi éclater de rire devant sa gène d'avoir cassé un verre.

"Tu n'as pas besoin de savoir te servir de tes mains pour ces deux métiers. Qui sait, peut-être qu'un des groupes qui se produit ici te proposera, et ta carrière s'envolera ?"


Il lui sourit concernant le fait qu'elle le dise très sympathique, il la remercia simplement avant de regarder le reste de son travail fait par magie et la façon qu'elle avait d'en faire aussi sans. Comme elle repartait pour ranger la vaisselle, il lui mit une main sur le bras droit et récupéra un verre qu'elle tenait de sa main gauche, qu'il rangea avant de s'adresser à elle.

"Ne te gène pas pour faire usage de magie, cet endroit est réservé aux sorciers donc ça ne me dérange pas, au contraire c'est préférable pour la relation avec les clients..."


Il fit une légère pause avant de poursuivre.


"Tu vois, je suis un peu vu comme un simple larbin ici, toi tu es comme eux, donc c'est différent."


Il la lâcha et partit chercher un balai et balayette pour ramasser le verre brisé. Du local il lui lança :


"Un jour je t'emmènerais danser, on verra si tu es si mauvaise que çà ! Et ce sera l'occasion pour rencontrer ton frère aussi, vu son poste ça lui fera pas de mal de sortir !"


Revenant dans la salle, derrière le comptoir, il commença à nettoyer les éclats de verre. Une fois fini il refit basculer le plateau du son, aucun groupe ne se produisait en journée, au mieux ils se préparaient pour le soir venu, et il mit du Nirvana. Rangeant le plateau il tourna la tête vers Olive.


"J'adore ce groupe, enfin, disons c'est pas ce que j'écoute tout le temps, mais si je mettais ma musique habituelle je ferais fuir tout le monde. Elle te dérange pas la musique là ?"

_________________
Le temps c'est de l'argent, et l'argent c'est des morts
avatar
Le Cobra
Barman à La Gueule Rouge

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 02/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Service au comptoir

Message par Invité le Jeu 31 Juil - 11:53

Un large sourire amusé éclairait le joli visage d’Olive tandis que Kruu prétextait qu’un des groupes venant jouer dans son live house pourrait l’intégrer dans sa troupe. Elle ne s’imaginait pas du tout passer de serveuse à danseuse. Ce serait tout de même amusant que la chose se produise réellement. Son sourire resta posté sur ses lèvres, tandis qu’elle recommençait à ranger de la vaisselle sans magie. Elle fut arrêtée par la main de Kruu posée sur son bras. Il lui conseilla d’utiliser la magie avant d’ajouter que lui, en tant que simple Moldu était considéré comme un véritable larbin. Muet d’étonnement, Olive eut à peine le temps de lui déclarer un truc du genre :

« Je ne suis pas sûre que… Il ne faut pas penser… Je veux dire, je ne pense pas qu’ils te considèrent comme un larbin, sous prétexte que tu es un Moldu. »

Mais déjà Kruu la lâchait pour partir vers le local. C’est donc désormais avec sa baguette qu’Olive continua de ranger sa vaisselle. Elle s’amusait à faire tourner un verre sur lui-même dans les airs, lorsque Kruu lui lança qu’il l’emmènerait un jour danser. Olive faillit lâcher son verre de stupeur. Elle le rattrapa de justesse avec les mains, se promettant de ne plus s’amuser ainsi avec la vaisselle. C’est d’une manière plus moldu qu’elle rangea ensuite le verre avant de se tourner vers Kruu, le sourire aux lèvres, qui revenait du local.

« Je prends ça pour une promesse ! Et je saurais te la rappeler au moment venu. En plus, j’suis sûre que mon frère sera ravi de te rencontrer. Tu le verras bientôt, je pense, je veux qu’il me voit dans mon lieu de travail. »

Puis Kruu vint remettre de la musique. C’était un groupe de rock moldu, qu’elle connaissait particulièrement bien. Elle se retint de justesse de le préciser à Kruu, se rappelant qu’elle lui avait caché ses origines moldues. Il trouverait peut-être ça étrange qu’elle connaisse aussi bien un groupe moldu. Le barman, lui, continua de parler, tout en lui demandant si la musique ne la dérangeait pas.

« Non, ne t’inquiètes pas pour moi. Mais t’écoutes quoi comme musique, d’habitude ? » Elle se tourna vers lui, l’air mi-boudeur, mi-amusé et croisa ses bras sur sa poitrine en lui demandant : « Tu connais déjà pleins de trucs sur moi, et moi je ne connais rien sur toi. Sauf que t’habites au-dessus du Live House. Dis-m’en plus. Je ne sais pas moi… Euh… T’as de la famille, ici ? »

D’un gracieux geste de baguette, elle rangea les derniers verres tout en parlant. Elle regarda autour d’elle, cherchant visiblement une tâche à faire pour justifier son salaire, mais rien ne lui vint à l’esprit. Elle s’adossa donc contre le comptoir, regardant Kruu et attendant patiemment sa réponse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Service au comptoir

Message par Le Cobra le Jeu 31 Juil - 13:42

[hj : pas d'inspi >.< un peu court]

Comme Olive s'adossait, il s'adossa aussi. C'est vrai que pour le moment la discussion avait tournée dans un seul sens, sens durant lequel il fut ravit d'apprendre la venue prochaine du fameux frère d'Olive.

"Non, je vie seul. Je n'ai pas vraiment connu mes parents, et ceux qui m'ont adopté sont morts."


Kruu se garda bien de dire qu'il avait tué son faux frère. Il ignorait d'ailleurs s'il avait un vrai frère, ou une soeur.


Il changea de sujet pour revenir à la musique.


"Hmm... du métal. Généralement les gens trouvent que ça me va bien en plus."

Il croisa les bras et se perdit un instant en regardant sa collègue. Il lui sourit avant de reprendre la parole en levant l'avant-bras gauche dans une gestuelle excessive.


"Prévient moi quand ton frère viendra, c'est quoi son nom déjà ?"

_________________
Le temps c'est de l'argent, et l'argent c'est des morts
avatar
Le Cobra
Barman à La Gueule Rouge

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 02/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Service au comptoir

Message par Invité le Jeu 31 Juil - 14:40

Kruu resta particulièrement évasif sur sa vie, au grand désarroi d’Olive. A peine quelques mots sur sa famille, et déjà il revenait sur la musique. Olive voulait bien croire que ça ne devait pas être plaisant de parler de ses parents morts, mais elle pensait qu’il en dirait un peu plus. Au lieu de ça, il précisa qu’il écoutait du métal, d’ordinaire. Olive ria légèrement en l’entendant avouer que les gens trouvaient que cette musique le correspondait. C’était exact. Elle l’aurait probablement deviné s’il ne lui avait pas dit. Son rire s’atténua, tandis qu’il lui demandait le nom de son frère.

« Celyan. Il s’appelle Celyan. Et ne t’inquiètes pas, je te le présenterais ! J’suis sûre qu’il sera ravi de connaître ceux avec qui je travaille. »

Se retournant vers la salle, Olive aperçut un client qui lui faisait signe. Elle esquissa un bref sourire d’excuse à Kruu et se dirigea vers son client. Elle prit sa commande et retourna auprès du comptoir. En quelques coups de baguette, elle récupérait la boisson commandée et la versait dans un verre. Cette chose faite, elle privilégia l’usage du plateau et posa le verre dessus avant de l’amener à son client. Avec l’adresse d’une personne habituée à ce genre d’attentions, Olive évita les mains entreprenantes de son client, avant de retourner auprès de Kruu. Elle esquissa une légère grimace en lui murmurant :

« T’as de le chance d’être un homme. T’as pas à supporter leurs mains baladeuses. »

Elle accompagna ses propos d’une moue plus comique, avant de repasser derrière le comptoir. Vidant ses poches, elle jeta machinalement un papier à la poubelle, puis se tourna vers son interlocuteur :

« On parlait de quoi, déjà, avant que je ne subisse l’assaut d’attention de notre client ? Ah oui ! J’voulais en connaître un peu plus sur toi. Hm… Voyons… Qu’est-ce que tu fais lorsque tu ne travailles pas au Live House ? Je suppose que tu ne restes pas cloitré chez toi… » Elle esquissa un léger froncement de sourcils, avant d’ajouter : « Quoi que… Par les temps qui courent, c’est plus prudent de se renfermer. Tu n’as pas eu de problèmes avec des sorciers ? »

Joli mot pour remplacer celui de Mangemort. En tant que Moldu, Olive supposait que Kruu devait faire face aux tortures de Mangemorts, si jamais il tombait entre leurs mains. Au moins, elle avait la chance de pouvoir éviter une telle situation…

[HJ : Pas grave ! =D Moi j'aime bien ^^]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Service au comptoir

Message par Le Cobra le Jeu 31 Juil - 15:16

Celyan donc. Bien, ce nom était désormais gravé dans la liste des personnes qu'il fallait surveiller. Olive alla servir un client, Kruu vit bien la tentative de celui-ci pour attirer la serveuse à lui, il sentit quelque chose monter en lui, quelque chose qu'il n'avait pas ressenti depuis... jamais en fait. C'était un mélange de rage et, et... et d'autre chose qu'il ne savait pas quoi. Ses yeux s'étaient mis à briller rouge, une lueur qui se dissipa quand sa collègue revint au comptoir. Il observa en fronçant les yeux le papier qu'elle venait de jeter à la poubelle. Bizarrement, sa curiosité reprenait le dessus, il voulait savoir ce qui était sur ce papier. Sans doute des choses sans importance, mais quand même, çà le titillait. A la première occasion il le prendrait et le lirait.

Pour le moment, Olive repartait sur la conversation. Elle attaqua un sujet sensible : ses occupations. Heureusement sa dernière question lui permettait d'éviter ce sujet.


"Oh si, je pense que comme la majorité des moldus de Londres et ses environs. J'ai déjà été victime de quelques sortilèges forts peu plaisants..."

En effet, chaque échec ou retard ou insubordination lui avait valu un Doloris, plus les quelques mauvais jeux des Mangemorts avant qu'il n'entre à Son service.

"... mais je suis toujours vivant !"


Il se frotta le cou, penchant la tête et tournant son regard à nouveau vers la poubelle. Se raclant la gorge il releva la tête et se concentra à nouveau sur Olive.


"Disons que je sors peu en dehors du boulot et d'aller faire des courses."


Un gros mensonge, il était plus souvent dehors que dedans en fait.

_________________
Le temps c'est de l'argent, et l'argent c'est des morts
avatar
Le Cobra
Barman à La Gueule Rouge

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 02/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Service au comptoir

Message par Invité le Jeu 31 Juil - 17:41

Olive ne put s’empêcher de se crisper lorsque Kruu lui raconta qu’il avait subit quelques uns des sortilèges lancés – probablement – par les Mangemorts. C’est pour des gens comme Kruu et tous les autres Moldus qu’elle était entrée dans la Résistance. Ils ne pouvaient pas se défendre, eux. Et ils devaient subir, alors qu’ils n’avaient strictement rien fait, toutes les foudres de Celui-Dont-Le-Nom-Est-Imprononçable et de ses Mangemorts. Ayant elle-même eu un jour, la malchance de subir un Doloris, elle savait combien ce sort était douloureux, or, c’était précisément celui-ci que la majorité des Mangemorts appréciait de lancer sur les Moldus.

Il lui fallut quelques temps pour reprendre son calme et son sourire. Ce qu’elle parvint à faire alors que Kruu lui expliquait qu’il sortait peu, ou seulement pour faire ses courses. Son sourire s’élargit tandis qu’elle lui répondit :

« Moi non plus, je ne sors pas beaucoup.» Elle fit un mouvement de tête en direction de la poubelle et s’exclama en riant légèrement : « Justement, c’était mon papier de courses. C’est à peine si Celyan me laisse sortir, même pour aller les faire ! » Elle poussa un profond soupir, son sourire disparaissant légèrement de son visage : « C’est vrai que maintenant, qu’on soit ou non sorcier, on est facilement attaqué… »

Elle tenta de faire réapparaître un sourire, mais ce ne fut qu’une grimace un peu triste. Elle regrettait que les temps soient aussi sombres. Elle regrettait de vivre dans une ville telle que Londres, et de ne pas pouvoir sortir comme elle le souhaitait. Mais c’était trop dangereux. Et elle était encore trop jeune pour faire face à des Mangemorts aguerris. Oh, elle parviendrait à se défendre ! Mais elle ne s’en sortirait pas sans mal… Les yeux assombris par la tristesse, elle essaya de reprendre contenance devant Kruu, et reprit la parole, pour lui demander :

« T’aurais voulu être un sorcier ? C’est étrange, mais en tant que sorcière, je ne me verrais pas vivre sans pouvoirs… »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Service au comptoir

Message par Le Cobra le Jeu 31 Juil - 18:01

Ses courses, bon. Sa curiosité disparue, même s'il n'était pas assuré que c'était bien des courses. Elle parla de son frère, visiblement très protecteur vis-à-vis de sa soeur. Une bonne chose à savoir, les liens très attachés peuvent servir... mais un petit pincement au ventre lui signala qu'il n'avait pas vraiment envie de faire du mal à sa collègue. Lorsqu'Olive lui demanda s'il aurait voulu devenir sorcier il faillit éclater de rire. Lui ? Un sorcier ? Il les traquer, les analyser, vivait avec, les détester tous... non jamais il ne serait devenu sorcier.

"Non, pas du tout en fait. C'est trop... dur. Et comme tu viens de le dire, Moldu ou sorcier, maintenant c'est tout aussi risqué."

Il jeta un coup d'oeil dans la salle qui commençait un peu à se vider, il prit de quoi nettoyer les tables et invita Olive à faire de même. Une journée de travail allait bientôt se terminer, à nouveau.

"Demain soir."

C'était pas très explicite, il voulait juste qu'elle lui prête toute son attention.

"Demain soir, je t'inviterais à aller manger, puis on ira danser. Ca te va ?"


Il commença à enlever les verres vides et à nettoyer une table dans un coin de la salle.

_________________
Le temps c'est de l'argent, et l'argent c'est des morts
avatar
Le Cobra
Barman à La Gueule Rouge

Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 02/06/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Service au comptoir

Message par Invité le Ven 1 Aoû - 19:16

Trop dur d’être sorcier ? Tu parles ! Même un piano était plus facile à transporter avec une baguette qu’avec sa force physique. Enfin bon. Chacun avait sa façon de voir. Elle-même pensait que c’était trop dur d’être une simple moldue, donc bon… Mais tout de même. Dès qu’elle avait su que son frère était un sorcier, elle priait pour que ce soit également son cas. Elle ne se serait pas vue sans pouvoirs alors que lui en avait. Jalouse ? Oh que oui. Surtout sur ce point.

Mais Kruu l’invitait déjà à venir nettoyer les tables. Toujours partante pour faire son travail, c’est avec un plaisir visible qu’Olive se dirigea vers l’une des surfaces. D’un coup de baguette, elle envoya les verres vides se poser dans l’évier, et d’un second, elle nettoya la table. Elle se tournait déjà vers sa deuxième table, lorsque Kruu l’interpella, d’un coin de la salle. Ne pipant mot de ses paroles, Olive fronça les sourcils et se tourna vers lui en lui demandant :

« Hm ? »

Sa baguette resta en suspens tandis qu’elle attendait que Kruu lui dise quelque chose. La réponse qu’il lui donna la laissa stupéfaite. Il lui fallut quelques secondes avant de redescendre sur terre et se recentrer sur sa tâche. D’une voix hésitante, elle lui répondit :

« Et bien, c’est que… Je… Jemattendaispasdutoutàunetellepropositionmaiscesttentantet… »

Mouais. Elle s’enfonçait. Tellement surprise de la proposition de Kruu, voilà maintenant qu’elle se mettait à parler en français. Curieusement, elle sentait ses joues se colorer de nouveau. Afin de se donner une certaine contenance, elle fit mine de se concentrer sur la vaisselle qu’elle déplaçat dans les airs, à l’aide de sa baguette. Cette chose faite, elle n’avait plus d’excuse pour répondre. Encore heureux, elle avait reprit son calme. C’est donc avec un sourire qu’elle répondit à Kruu :

« Pourquoi pas, oui. Ça me changera les idées. Et tu pourras m’apprendre à danser. J’espère pour toi que t’es patient… »

Non, parce que ce n’était pas une élève particulièrement douée. Pour la danse, en tout cas. Donc il lui faudrait beaucoup, beaucoup de patience pour lui apprendre à danser…

Olive termina de nettoyer sa dernière table avant de retourner vers le comptoir. Elle lava ses verres, les rangea et jeta un coup d’œil machinal à sa montre. Le Live House allait bientôt fermer. Et quelques clients étaient encore dans la salle. Elle était bonne pour débaucher en retard. Encore heureux que Kruu soit avec elle ! Au moins, elle ne s’ennuyait pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Service au comptoir

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum