Celyan Bocéliand

Aller en bas

Celyan Bocéliand

Message par Invité le Jeu 2 Aoû - 22:51

I) Informations générales

Nom : Bocéliand
Prénom : Celyan
Age : 25 Ans
Date de naissance : 26 Novembre 1975
Signe astrologique : Sagittaire

Groupe Sanguin : A+
Droitier ou Gaucher : Droitier

Poste du moment : Employé au ministère de la magie au département des Sortilèges expérimentaux. (si possible...)



II) Le physique


Cheveux : Cely’ possède des cheveux bruns. D’un brun tirant parfois vers le rouge, en fonction de la luminosité. Côté coupe, on ne peut pas dire que se soit très sophistiqué. Ils les laissent pousser comme ils viennent et s’octroie de temps en temps une légère coupe, bien souvent sous les ordres de sa sœur. Il ne s’occupe pas plus de sa coiffure, laissant ses cheveux se mettrent en place naturellement.
Yeux : Des yeux sombres, noirs, typiquement Bocéliand, c’est ainsi qu’ils pourraient être décrit. Plutôt en amande, ils donnent une petite touche Orientale à son visage. Son regard en lui-même est quant à lui plutôt inexpressif. Ils semblent être constamment fermés à toute émotion, mais ajoute pourtant une part de mystère à son visage.
Visage : Son visage est ovale. Un peu trop fin selon Celyan qui trouve ses traits trop efféminés.
Morphologie : Côté corpulence, Celyan est plutôt bien bâti. Une taille moyenne (pas aussi grand que certains de son âge), des épaules carrées et un torse finement musclé. Il ne possède pas un corps de sportif mais se défend plutôt bien, en somme.
Autres : /

Style vestimentaire : Celyan est un fervent adepte des vêtements moldus. On peut ainsi le voir généralement porter un jean avec un pull ou un tee short en fonction du temps. Néanmoins, pour éviter de se faire remarquer, il troc parfois sa veste ou son manteau contre une longue cape noir.
Signe(s) particulier(s) : /



III) Le mental


Qualités : Intelligent, vif d’esprit et malin (pas dans le sens négatif), Celyan parvint rapidement et très souvent à ses fins. Il n’essuie que quelques très rares et échecs. Bien que réservée, c’est en outre une personne très sympathique, qui se montre très rarement vulgaire ou méchant vis-à-vis d’une personne. N’ayant pas l’esprit d’un leader, Celyan ne cherche quasiment jamais à imposer ses idées. Etant par contre indépendant, il a parfois dû mal à se plier à ce qu’on lui impose. Et se montre ainsi, quelques fois réticent.
Sage et plutôt réfléchit, Celyan n’est normalement, pas du genre à faire des actes insensés sans en avoir pesé les conséquences auparavant. Sauf quelques rares exceptions, ou ses émotions prennent le dessus.
Défauts : L’un des principaux défauts de Celyan, selon Olive, c’est qu’il montre rarement. On ne sait pas ce qu’il éprouve. Il n’en parle jamais. Un brin trop protecteur, également, vis-à-vis de sa sœur (toujours selon l’avis de cette dernière). Il ne lui laisse à peine de quoi respirer…
En outre, Celyan est particulièrement rancunier. Il se souvient parfaitement des personnes qui lui ont un jour fait du mal et sait se montrer patient, attendant sagement le moment propice pour se venger.
Evolution du caractère : Il est beaucoup plus sage et réservé que durant son enfance.

Trait(s) particulier(s) : /

Ce qu’il aime : Il faudrait très peu de choses pour contenter Celyan : être entouré de ses proches, faire une partie de billard, manger de la glace à la pistache, et le laisser seul lorsqu’il le demande.
Ce qu’il n’aime pas : Manger des escargots, il en a horreur. Malheureusement, c’est le péché mignon de ses parents, et il a dû en manger bien des fois durant son enfance. Il n’aime pas non plus se sentir inutile, savoir qu’il ne peut pas faire quelque chose pour arranger les choses. Il n’aime pas voir sa petite sœur triste. Il n’aime pas avoir peur. Cette émotion est trop dangereuse.
Hobbies : Celyan adore le billard, bien que ces temps-ci, il n’a plus trop l’occasion d’y jouer… Il faut l’avouer.

Tic(s) : Il se passe parfois une main dans les cheveux lorsqu’il réfléchit mais sinon, il n’a pas de tic à proprement parler.
Phobie(s) : Celyan a peur des fouines. Ce n’est pas vraiment une phobie, il n’est pas au point de s’évanouir ou de pousser des cris lorsqu’il en voit une, mais il fuit ces animaux. Mais comment un grand garçon comme lui peut-il avoir de petits animaux tels que les fouines ? « Heurk… On voit bien que vous n’en avez jamais vu sortant, en plein milieu de la nuit, d’un poulailler, la bouche encore ensanglantée du repas qu’elle vienne de faire… » d’après les propos de Celyan Bocéliand.
Etant très proche de sa sœur, il a très peur de la perdre, et peur qu’elle souffre (surtout depuis ce qui s’est passé chez leur Tante).


IV) La famille

Les tuteurs : Flavien et Olive Bocéliand sont moldus. Français, ils tiennent une entreprise de transport en Vendée. Elle gère la comptabilité, il s’occupe du reste. Malgré leur condition sociale assez élevée, ils ne sont pas du genre à abuser de la vie et de ce qu’elle offre, étant restés très simple. Leur attitude vis-à-vis du monde magique n’est pas très complexe : ils savent qu’il existe et ne le renie pas (ne reniant ainsi pas ce que sont leurs enfants), mais ils ne s’en préoccupe pas. Ils ne sont donc pas du tout au courant de ce qui se passe en Angleterre.
Le(s) (demi)frère(s) et (demi)sœur(s) : Il ne possède qu’une sœur (et il a parfois la mauvaise foi de dire que c’est bien suffisant), qui se prénomme Olive (Leur mère portant le même prénom, Celyan utilise bien souvent un diminutif de son second prénom et la surnomme ‘Luce’). Elle est de sept ans sa cadette. Ayant également des pouvoirs, il est très proche d’elle et a tendance à la couver. Un peu trop, parfois. Sinon, il se montre taquin avec elle et est l’un des seuls à parvenir à la faire obéir. Enfin, pas toujours…
Jusque là, elle vivait en France (pour la plus grande joie de Celyan, rassuré de savoir sa sœur en sécurité), mais elle a décidé de rejoindre la résistance depuis peu. Il partage donc son appartement Londonien avec elle.
Maris/femme/enfants : /
Autres : La Tante Zaza (Elizabetha, prénom qu’elle détestait). Française et moldue, habitant dans un petit village au sein de l’Ecosse depuis 15 ans, c’est elle qui hébergea Celyan lors de ses premiers mois en Angleterre. Elle est décédée depuis peu, suite à une attaque de mangemorts.

Quelle relation entretient-t-il avec sa famille ? Les relations avec ses parents furent au départ plutôt houleuses, ceux-ci ayant beaucoup de mal à accepter qu’il souhaite faire carrière dans le monde magique, et en plus, en Angleterre. Finalement, après quelques temps, ils parvinrent à accepter son choix. Vivant en France, ils ne voient que très rarement leur fils. Celui-ci les évitant soigneusement pour qu’ils n’aient pas de problèmes par sa faute.


V) L’histoire


Lieu de naissance : Il est né en Vendée, en France.

Habitation : En Angleterre, il habite dans un petit appartement Londonien de trois pièces, qu’il partage avec sa sœur. C’est pas vraiment la grande classe mais il s’y sent réellement chez lui, et apprécie ce sentiment.

Histoire de sa naissance jusqu’à ce jour : C’est donc au sein d’une famille moldue que Celyan vit le jour. Etant le premier enfant, et étant, en plus, un garçon, son enfance fut particulièrement chérie. Et il serait probablement devenu un gamin gâté si sa sœur n’avait pas vu le jour…. On ne peut pas dire qu’il fut très heureux de cette venue. Il avait 7 ans à l’époque, comptait bien se faire acheter un nouveau vélo, et au lieu de ça, ses parents préférèrent s’occuper de l’équipement nécessaire à la petite dernière.
La guerre était déclarée. Ainsi, durant toute l’enfance de la fillette, et jusqu’à ce qu’elle atteigne 4 ans, il ne cessa de lui attribuer toutes les bêtises qu’il faisait. (Vase brisé, crachat sur la tête des gens, pot de bonbons vides…) Bien souvent, malheureusement, ses accusations n’eurent aucun effet. Ses parents n’étaient pas si dupes…

Puis il entra à Beauxbâtons. Comme tous les élèves, il ne rentrait chez lui que lors des vacances. C’est en voyant de moins en moins sa petite sœur qu’il se prit de plus en plus d’affection pour elle. Celle-ci ne semblait pas se soucier de toutes les crasses qu’il lui avait faites (de toutes façons, elle était trop jeune pour s’en souvenir), et se montrait toute joyeuse à chaque fois qu’elle le voyait.
C’est grâce à ses années passées à Beauxbâtons qu’il s’assagit peu à peu. Il s’intéressait énormément à la magie, et devint rapidement un élève doué. Plus doué en tout cas, qu’il ne l’avait été lors de ses études dans l’école moldue.

A 17 ans, il quitta Beauxbâtons. Alors qu’il souhaitait s’orienter dans une carrière dans la communauté magique, son père le poussa à travailler dans l’entreprise familiale. Ce fut un désastre. Il détestait son travail et ne faisait aucun effort pour s’y intéresser, le montrant clairement à son père. Ainsi, après quelques mois à peine de travail, il quitta l’entreprise et se rendit en Ecosse, chez sa tante, espérant y trouver un travail plus approprié. Par chance, il parvint à entrer dans le ministère de la magie, en tant qu’employé au département des sortilèges expérimentaux, poste qu’il occupe toujours actuellement. Il quitta l’Ecosse et se trouva un appartement à Londres.

Malheureusement, quelques années plus tard, Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcé le nom fit sa réapparition. Celyan ne fut pas le dernier à rejoindre la résistance. Etant enfant de moldus, et ayant plusieurs amis moldus, il était totalement contre les idées du Lord et ne comptait pas le laisser faire sans réagir.
Ainsi, il y a un mois de cela, maintenant, il fut envoyé en Ecosse pour aider des moldus et des sorciers à fuir l’Angleterre vers d’autres pays en passant par l’Irlande. Là-bas, des groupes s’organisaient pour les envoyer dans les destinations de leur choix. Conscient que sa Tante risquait sa vie en restant en Ecosse, il lui proposa de faire parti d’un des voyages. Elle refusa, prétextant le fait qu’Olive venait lui rendre visite et qu’elle ne comptait pas la décevoir en quittant sa maison.
Celyan eut beau avancé tous les arguments qu’il avait en tête, sa Tante ne voulu rien entendre. Et Cely’ vit bientôt sa sœur débarqué en Ecosse.

Cette visite ne lui plaisait visiblement pas. Bien que les mangemorts ne venaient quasiment jamais en Ecosse (il n’avait essuyé que deux attaques depuis son arrivée), il trouvait le pays trop dangereux pour elle et souhaitait qu’elle retourne en France. Elle refusa, prétextant qu’elle avait déjà trouvé du travail en Angleterre. Celyan céda.

Il le regretta amèrement deux jours plus tard…

Ce jour là, il devait accompagner une famille de cinq moldus avec trois autres résistants. Effectuant le voyage depuis trois semaines déjà, et n’ayant pas eu vent de présences des sbires du Lord depuis quelques jours, Celyan était confiant. Il partit dès l’aube, comme à son habitude. Sa sœur et sa Tante étaient encore toutes les deux endormies.
Comme prévu, le voyage se déroula très bien. Ils ne rencontrèrent personne, et chose rare, les moldus les remercièrent longuement avant qu’ils ne se quittent.
La nuit était déjà bien avancée lorsqu’il revint dans son village, accompagné des autres résistants. Il s’aperçut immédiatement qu’il y avait une attaque. La marque des ténèbres flottait au-dessus d’une maison voisine de celle de sa Tante. Et le corps d’une enfant était étendu sur le sol, au milieu de la place du village. Comme un trophée.
Celyan se dirigea immédiatement chez sa Tante. Deux mangemorts y étaient encore. L’un avait toujours sa baguette pointée sur le corps sans vie de Tante Zaza, tandis que l’autre, un affreux rictus déformant son visage, rigolait de voir le corps d’Olive se tordre dans tous les sens sous l’effet du sort qu’il lui affligeait. Celyan fut prompte à réagir. Fou de colère et de haine, il se rua sur le mangemort agressant sa sœur, et le tua d’un mouvement de baguette. L’autre mangemort étant aux prises avec l’un des autres résistants, il ne s’en préoccupa pas guère et s’occupa de sa sœur.

Le lendemain il pria de nouveau sa sœur de quitter l’Angleterre. Il était, tout comme elle, encore sous le choc de ce qui s’était passée la veille. Lui qui avait toujours évité d’utiliser des sorts impardonnables durant les attaques, venait de tuer un homme devant sa sœur. Et il n’avait même pas été fichu de la protéger. Il s’en voulait.
Mais une fois de plus, Olive résista à sa demande, et parvint à le convaincre de la faire entrer dans la résistance.

Une semaine après ces évènements, il rentre donc à Londres, en compagnie de sa sœur.

Parcours professionnel : En France, il a travaillé quelques temps dans l’entreprise familiale, dans les bureaux, plus pour le plaisir de son père que pour le sien. Il a fini par s’émanciper et est parti en Angleterre afin de travailler dans le ministère de la Magie. Par chance, il obtint rapidement un poste dans le département des Sortilèges Expérimentaux, qu’il occupe depuis cinq désormais, et qu’il n’a pas l’intention de quitter.

Education reçue : Etant issu d’une famille moldue, il a suivit des cours dans une école moldue jusqu’à ses 11 ans. Par la suite, il a reçu sa lettre d’admission à Beauxbâtons, où il a fait toute sa scolarité.
A part ça, ses parents lui ont appris ce que tout élève bien élevé doit apprendre, son père insistant sur ce que tout homme doit savoir-faire (éducation typiquement machiste), et sa mère sur ce que tout individu polyvalent peut avoir besoin de savoir faire.

Buts et ambitions : Dans l’instant présent, il ne souhaite qu’une chose : convaincre sa sœur de retourner en France. Quant à ce qui se passera après… Celyan n’est pas du genre à faire de grands projets…



VI) Autres caractéristiques

Alignement prit : C’est un résistant.
Idéologie : Celyan croit en l’égalité entre les sorciers issus d’une famille de sorciers, et ceux issus d’une famille de moldus.
Animal de compagnie : Il possède un hibou répondant au nom de Shéol, qu’il partage avec sa sœur.
Baguette magique : 29,3 cm, en bois de Peuplier, contenant un poil de Sombral.
Inventaire : Sa baguette et un bracelet en grosse perles noires, fait par sa sœur lorsqu’elle était enfant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Celyan Bocéliand

Message par Aneliese De Bofrand le Sam 4 Aoû - 7:30

Présentation validée.

Elle est parfaite, bien complète et tout, comme toujours ^-^

Je te met ton rang et ton groupe.
avatar
Aneliese De Bofrand
Admin

Féminin
Nombre de messages : 82
Age : 28
Alignement : Neutre
Métier : Propriétaire d'un live house sorcier
Age : 19 ans
Date d'inscription : 31/05/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://london-life-hp.forum-free.org

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum