'Ils sont bons mes marrons !' [PV Ma ch'tite Gal']

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

'Ils sont bons mes marrons !' [PV Ma ch'tite Gal']

Message par Invité le Dim 16 Déc - 17:35

Remus ressera son écharpe autour de son cou. L'air paraissait s'être burtalement refroidi. Le froid engourdissait le bout de ses doigts nus. Il ne cessait de frotter ses mains l'une contre l'autre, afin d'améliorer la circulation du sang. Cela faisait depuis l'aube qu'il se trouvait à l'extérieur. Il parcourait les rues Londoniennes en trainant son chariot remplit de marrons. De temps à autre, il s'arrêtait contre un mur et essayait de rameuter quelques clients en vantant les mérites du marron chaud, ou il rallumait le feu à l'aide de sa baguette -il aurait été considéré comme un moldu s'il l'avait rallumé de manière moldue.

Pour l'heure, il s'était arrêté contre le mur d'un immeuble délabré. Il se réchauffait les mains sur le poële chauffant ses marrons, écoutant d'une oreille les injures de quelques gamins, postés près de lui. Il avait l'habitude d'être traité ainsi. Sa profession n'avait rien de très... Classe.
Mais elle lui plaisait. De toute manière, il n'aurait pas pu trouver autre chose. Etant un loup-garou, ses ambitions professionnelles étaient limitées. Ainsi bien qu'ayant toutes les qualités requises pour le devenir, il n'avait pas pu suivre une formation d'Auror. Enfin. De toute façon, être Auror, en ces jours si sombres ne signifiait pas grand chose. Au moins, personne ne soupçonnait un petit vendeur de marrons, et il pouvait récolter pas mal d'informations, sans être repéré...

SPLASH !

Hum. Il l'avait pas repéré, celle-là non plus. Une grosse boule de neige venait tout simplement de s'écraser sur son visage, sous les rires des enfants moqueurs. Remus en resta bouche bée pendant quelques secondes, surpris de ce qui venait de lui arriver. On ne lui avait jamais encore jamais faite... Il ôta la neige qui lui recouvrait les yeux afin de voir le visage de ses pseudo-agresseurs. Pfff... C'est qu'ils étaient prétentieux en plus ! Ils n'avaient toujours pas bouger, s'imaginant probablement qu'ils ne recevraient aucune correction. Ils restaient comme même à une distance correcte, mais ils ne s'enfuyaient pas. Remus jaugea pendant quelques seondes les garçons du regards. Une vague de nostalgie lui emplit le coeur, tandis que discrètement, à l'aide de sa baguette, il se préparait à la revanche.

Les garçons ne virent pas non plus la boule s'écraser dans leur direction. Remus s'était montré rapide. Et bientôt, chacun des visages des jeunes gens se retrouva recouvert de neige. C'est ainsi que la plus grande bataille de neige improvisée débuta entre un vendeur de marrons grillés, et quatres jeunes garçons. Remus s'en donna à coeur joie. Bien que tout seul, il était privilégié. Il pouvait se cacher derrière son chariot, et, plus âgé, ses boules de neiges touchaient toujours leurs cibles. Bref, la partie aurait pu continuer longuement, si un passant n'avait pas été touché...

Et c'est ainsi que Remus se retouva seul. En effet, dès que les jeunes gens s'aperçurent qu'une des boules de neige n'avait pas touché la bonne cible, ils s'enfuirent en courant. C'était dangereux. En ces temps aussi noirs, les mangemorts se plaisaient à punir pour de petites broutilles, la moindre personne qu'il croisait. Autant dire qu'à la moindre petite erreur, on préférait ne pas vérifier si on était face à un mangemort, ou non. La fuite était plus résonnable.

Dans ce cas précis, ça aurait été également plus raisonnable de Remus pour partir. Malheureusement, avec son chariot il était bien trop repérable. Il préféra rester sur place, et, tenta d'afficher un air grave sur son visage tout en se dirigeant vers le passant. Ce fut peine perdu. Ses yeux brillait d'un éclat de joie, et un léger sourire se dessinait sur ses lèvres. Alors qu'il était à quelques mètres du dos du passant, il demanda d'une voix douce :

"Je suis vraiment désolé. Cette boule ne vous était pas destinée... "

Et à cet âge, on tire très mal... Cette idée agrandit son sourire, avant qu'il enchaîne, un peu gêné de ne toujours pas se trouver face à face avec le passant :

"Je vous offre un cornet de marrons grillés ? Pour nous faire pardonner..."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 'Ils sont bons mes marrons !' [PV Ma ch'tite Gal']

Message par Invité le Dim 16 Déc - 18:26

hj: j'adore ton post!!!

Il faisait froid et un petit nuage de givre sortait de la bouche de Galwen a chaque fois qu'elle respirait... Vetue d'une grande cape en velours doublé de fourure dans les tons de vert et argentée, ses mains blanches étaient lles cachées bien au chaud dans des mouffles... Les joues un peu rosies par le froid ardant qui reignait, la belle rousse revenait d'un entretiens qui avait eut lieu chez l'un des mangemorts. Elle venait de prendre ses ordres et elle marchait assez vite pour rejoindre au plus vite sa demeure ou l'attendait ses enfants...

Liam et Galatté lui manquaient... Elle ne les avait pas vu depuis la veille au soir... Ces deux cherubins dormaient deja lorsqu'elle était rentrée à la maison familial... Elle avait avec tendresse et amour poussé la porte de chaque chambre et avait déposé un doux baiser sur chaque frond sans les reveiller... Ils étaient tous ce qui lui restait et jamais elle ne voulait les voir souffrire...

Alors qu'elle pressait encore un peu le pas, sans préterla moindre importance à une bataille de boules de neige, l'une d'elle vint l'atteindre dans le dos... Stoppant net sa marche, Galwen soupira d'exaspération... Comme certains enfants étaient mal élevé... Elle ne se retourna pas tout de suite, reflechisant à ce qu'elle allait faire... Elle n'avait pas vraiment le temps de satarder, mais ils méritaient une correction...

Alors qu'elle se retournait, et qu'elle entendait la voix d'un homme qui lui présentait des excuses et qui lui proposait des marrons chaud, elle fixa son regard vert emmeraude sur lui et alros qu'elle venait de gonfler ses poumons pour lui lançer une phrase acerbe au visage, elle resta en suspens en découvrant le visage de cet homme...

Remus Lupin se tenait pres d'elle, un sourire aux lèvres et avec sincérité il se trouvait désolé de ce qui venait de ce passer... Elle qui lui avait promis que si leur route se recroisait, elle n'ésiterait pas à la tuer, elle resta impuissante en le voyant... Elle ne su que lacher un petit
:"-Remus..." de surprise.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 'Ils sont bons mes marrons !' [PV Ma ch'tite Gal']

Message par Invité le Sam 22 Déc - 19:09

[HJ: J'adore (Re)-Rp avec toi !^^]

Le sourire de Remus s'était peu à peu figé sur ses lèvres, à la vue de Galwen. Son corps s'était légèrement crispé, comme s'il s'attendait à une attaque. Au lieu de cela, elle avait simplement prononcé son prénom, avec une nuance de surprise dans la voix. Elle ne s'attendait visiblement pas à tomber sur Remus. Et lui-même, sur Galwen.

Il ne savait même pas comment réagir. Leur dernière entrevue remontait à quelques jours, à peine, et elle ne s'était pas passé dans les meilleurs termes... L'état de John et même d'Ethel à leur retour de 'mission' avait plus qu'énerver Remus contre les mangemorts. Et plus précisément sur Galwen. Il avait déversé toute sa hargne en flots injurieux sur le nom de la mangemorte. Mais maintenant qu'elle se trouvait réellement face à elle, il n'osait même plus prononcer un mot. Pfff...

Ce comportement reflétant légèrement celui d'un adolescent commençait à l'agacer. A croire qu'il retournait dans le passé à chaque fois qu'il croisait la route de Galwen. Déjà, la dernière fois, il ne s'était pas montré à la hauteur. Il avait tout bonnement éviter d'attaquer Galwen, sachant pourtant qu'elle se trouvait dans le camp adverse que lui, tout cela parce qu'il... Parce qu'il l'avait aimé autrefois.

"Stenford !"

Par Merlin ! Il y était enfin parvenu ! Il avait prononcé un mot. Ce n'était pas encore ça, puisque sa voix laissait clairement paraître qu'il était tout aussi déstabilisé de se retrouver face à elle, mais au moins, il avait parlé. Le plus délicat désormais, était de poursuivre dans cette voie... Et tandis que son sourire disparaissait peu à peu de son visage, pour faire place à un air renfrogné, Remus rouvrait la bouche pour relancer, sur un ton cette fois-ci monotone :

"Mon invitation tient toujours. Je souhaite réellement m'excuser. Tu... Vous voulez un cornet de marrons grillés ?"

Il s'en tirait plutôt bien. Il devait de toute façon la considéré ainsi, désormais, comme une cliente ordinaire. Galwen Stenford était dévenue, non seulement, une cliente ordinaire, mais également une mangemorte ordinaire. Il devrait se faire à cette idée le plus rapidement possible, de toutes manières...
Machinalement, il porta ses mains à sa bouche, les réchauffant en soufflant dessus, tout en regardant Galwen, dans l'attente d'une réponse...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 'Ils sont bons mes marrons !' [PV Ma ch'tite Gal']

Message par Invité le Sam 22 Déc - 21:44

Galwen se haissait d'avoir perdu contenance et tenue devant Remus... Elle qui l'avait menacé de mots il y avait tout juste quelques jousr, la voila aussi immobile qui la glace et la neige qui les entourait tout les deux... Mais pourquoi le sort s'archanait il contre elle? Pourquoi se fallait il que Remus Lupin, celui qu'elle avait tant aimé il y avait de cela si longtemps, se trouve toujorus sur sa route? Qu'avait donc t elle fait pour etre punit ainsi?

Reprenant peu à peu ses esprits, le visage de Galwen redevint glassiale et assez hautain... Elle ne voulait pas que Remus la croit vulnérable ou autre chose. Elle avait simplement été surprise de voir se visage si familié devant elle encore une fois. Mais par le diable était elle victime d'un sortilège des plus puissant pour tomber toujorus nez à nez avec lui...

Le regard vert emmeraude de la belle rousse se posa sur Remus, et le détailla de la tete aux pieds avec dédain. Puis elle regarda le petit chariots remplis de marrons chauds... Vendeur de marrons? Voila le métier qu'exerçait Remus Lupin... Elle aurait pu rire et etre moqueuse pour le rabaisser mais Remus avait employé un mot qui comme depuis toujours ne plaisait pas le moins du monde aux oreille de la belle femme. Stenford... Il avait dit Stenford... Il l'appellait comme cela lorsqu'ils étaient en désacord à Poudalrd ou bien lorsqu'ils vouaient une guerre sans merci... Galwen trouvait cel si dégradant et si mal placer d'appeller quelqu'un par son nom de famille... Enfin, elle ne s'attendait pas à ce qu'il l'appelle par le nom de son mari... Remus ne devait meme pas savoir qui il était...

Les yeux de la belle rousse se glaçère et c'est avec haine qu'elle dit entre ses dents à l'intention de Remus:


"-Des marrons grillés... C'est tout ce qui tu as à m'offrire pour te repentir de ce que tu viens de faire... Si nous n'étions pas en pleine rue tu serais deja mort Lupin."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 'Ils sont bons mes marrons !' [PV Ma ch'tite Gal']

Message par Invité le Mer 26 Déc - 16:47

[HJ: Joyeeeeuuuux Nooooowëëëël !!! Gloups, avec un peu de retard... XD]

Remus resta de marbre face à l'attaque verbale, et non moins méprisante de Galwen. Des marrons grillés... Pfff... Certes, c'était probablement moins glorieux que d'être ministre, profession qu'exerçait Galwen, comme il l'avait appris depuis quelques temps, mais au moins, il n'avait pas eu besoin de lécher les bottes du Lord Noir pour obtenir un tel poste. Ou du moins, telle était la supposition qu'il se faisait sur l'obtention de ce travail par Galwen...

"Mais tu ne vaux pas plus que des marrons grillés, Stenford."

La remarque acerbe de Remus était sortie, sèche et assurée de sa bouche avant même qu'il ne puisse la retenir. Avant... Avant, il aurait tout donné pour Galwen. Et il est vrai qu'un cornet de marrons grillés n'aurait pas pu être à la hauteur de ce qu'elle était alors. Mais maintenant, elle ne valait plus rien. Strictement rien.

"C'est amusant. La plupart de tes compagnons se fichent totalement de savoir si leurs crimes sont fait ou non en public. Au contraire, on peut les entendre s'en vanter dans tous les bars de la ville. Mais toi, tu n'oses pas. "

Il fut un instant distrait par un crépitement provenant de son chariot de marrons. Il sortit sa baguette, et, se dirigeant vers celui-ci il murmura une incantation faisant sauter ses précieux marrons sur le grill. Il resta extrêmement silencieux durant cette manoeuvre. Non pas que celle-ci, lui demande un concentration particulière, mais il resta fermement plongé dans ses pensées. En prolongement de celles-ci, il se retourna vers la mangemorte et s'exclama sur un ton moins moqueur et plus concerné :

"Tu n'es pas comme eux, Galwen. Par la barbe de Merlin, mais qu'est-ce qui t'as pris de rendre allégeance à Voldemort ?!?"

Arf. LA question à trois gallions. Qu'est-ce qui lui avait pris de devenir Mangemorte ? Il avait eu des bribes de réponses à leur dernière rencontre, mais ce peu d'explications ne lui suffisaient pas. Il est vrai qu'il aurait dû s'en douter. Déjà, à Poudlard, leur relation était assez... Compliquée. Sirius avait une haine farouche entre tout type d'élève qui portait les couleurs de Serpentard, tout comme James, en vérité, et les Serpentard, eux, n'étaient pas spécialement ravis, de voir le préfet de Gryffondor à leur table. Autant dire que lorsque Remus et Galwen étaient secrètement (enfin, façon de dire, étant donné que Poudlard ne pouvait renfermer aucun secret concernant ses élèves pendant bien longtemps...) sortis ensemble, leur relation avait fait des vagues. Après cet essai infructueux, ils avaient tous les deux compris que leurs histoires respectives étant dissemblables, ils n'avaient rien en commun et ne pourraient rester ensemble. Mais rien de tout cela n'avait tout de même pu pousser Remus à songer qu'il se retrouvait un jour dans le camp adverse de Galwen !

Et c'est toutes ces idées que faisait ressortir cette petite semi-question...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 'Ils sont bons mes marrons !' [PV Ma ch'tite Gal']

Message par Invité le Jeu 27 Déc - 16:39

Depuis toutes ses longues années, jamais jamais une seules fois tous les deux n'avaient réussit à se comprendre entièrement... Galwen n'avait pas vraiment compris ce que Remus lui avait trouvé et pourquoi le soir ou il l'avait trouvé en pleure dans cet escalier, pourquoi il l'avait embrassé... Ils avaient passé toutes leurs jeunesses à se traiter plus bas que terre, à se ridiculiser, à se défier...

Remus n'avait lui apparament toujours pas compris que meme si Galwen avait appartenu à la maison des Serpentard, elle n'avait jamais été comme les autres membres de cette maison. Si elle avait été comme eux, au lieu de s'attacher à lui et d'en tomber amoureuse, elle aurait passé sa scolarité à lui pourrir l'existence... La question que venait de poser Remus prouvait qu'il ne comprenait toujours pas Galwen...

Alors qu'elle allait répliquer au sujet de la valeur des marrons que vendait Remus, elle fut assez stupéfaite par la question que venait de lui poser l'ex maraudeur... Pourquoi était elle devenu mangemorte... Comment répondre à Remus... Est ce qu'elle devait lui répondre? Lui devait elle des explication... Bien sur que non... Mais...

Galwen baissa les yeux sur ses mains emtoufflé dans des gants de cuire... Elle se sentait si mal depuis la mort de Gaetan... Elle avait la nette impression de ne plus avoir sa place au sein des rangs du seigneur noir mais elle ne pouvait plus faire marche arrière... Maintenant qu'elle avait ses enfants, pour leurs sécurité et leur survit, elle ne pouvait pas laisser tomber ainsi... Jamais.

Tu n'es pas comme eux Galwen!! Il avait raison, mais il ne connaissait rien de la vie de la belle femme qu'était Galwen Stenford. Elle poussa un soupire et en relevant ses yeux sur Remus, elle dit avec une petite lueur de tristesse dans le regard:


"-Remus... Tu ne connais plus rien de moi... Ne me juge pas s'il te plait..."

De l'une de ses mains ganté, elle caressa la joue gauche de l'homme qui se trouvait en face d'elle et qu'elle avait tant aimé avant de dire:

"-s'il te plait, pas toi..."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 'Ils sont bons mes marrons !' [PV Ma ch'tite Gal']

Message par Invité le Jeu 27 Déc - 18:17

Un frisson involontaire parcourut Remus. Non pas à cause du froid, mais à cause de la caresse de Galwen. Il aurait pu rester ainsi immobile, de longues minutes, ravi de sentir ce contact. Mais il se reprit rapidement. D'un geste ferme mais néanmoins doux, il emprisonna la main de Galwen dans les siennes, et l'ôta de sa joue, décidé à mettre un terme à ce contact. Il n'était plus un adolescent. Il n'allait plus frémir au moindre mouvement de tendresse que ferait Galwen en son sens. Non, il avait changé, désormais. Et les paroles de la mangemorte apportèrent une vague de colère dans le coeur de Remus. Il ne pouvait que la juger ! Comment pouvait-il faire autrement ?

"Comment veux-tu que je reste de marbre ! On se revoie après je-ne-sais-pas-combien-d'-années, pour s'entretuer ! Je croyais pourtant que tu n'étais pas comme eux ! Bon, d'accord, t'appréciais pas spécialement mes amis, mais je ne t'ai jamais entendu dire que tu avais une haine contre les moldus ! Ni contre les sang-mêlés, d'ailleurs. Si ça avait été le cas, de toutes façons, tu ne serais jamais sortie avec moi... Et pourtant tu et devenue une... Une mangemorte. Peuh. Je ne te comprends pas, Galwen !"

Il relâcha la main de son interlocutrice et se passa une main nerveuse dans les cheveux. Il se sentait énervé d'être aussi impuissant. Après tout, il avait dû fauter quelque part pour que la jeune fille qu'il avait jadis connue soit devenue ainsi. Il aurait dû se montrer plus attentif, ou peut-être plus sincère... Elle aurait peut-être accepté de rentrer avec lui dans l'Ordre, et ils ne seraient pas dans une telle situation. Alors que là...

Un profond soupir s'échappa des lèvres de Remus tandis qu'il songeait à l'impasse dans laquelle il se trouvait. Il jeta un coup d'oeil derrière lui, et s'assit sur le banc se trouvant là. D'un mouvement de la main accompagné d'un léger hochement de tête il invita Galwen à en faire de même, avant de reprendre d'une voix plus civilisée et plus posée:

"Vas-y. Raconte-moi ce qui s'est passé pour toi depuis que nous avons quitté Poudlard. J'ai... J'ai besoin de comprendre pourquoi tu as choisit ce camp."

Ses yeux se firent implorant sans qu'il ne s'en doute, tandis qu'il prononçait ces mots. D'une manière différente que James, Sirius et Lily, Galwen avait compté énormément dans son passé. Et savoir qu'elle se trouvait désormais dans le camp adverse l'attristait plus que tout. Certes, Peter son ancien ami se trouvait également parmi les mangemorts, et il lui vouait une haine impayable, mais ce n'était pas la même chose. Peter l'avait réellement trahit. Il avait tué James et Lily. Ce n'était pas le cas de Galwen.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 'Ils sont bons mes marrons !' [PV Ma ch'tite Gal']

Message par Invité le Jeu 27 Déc - 18:45

Lorsque les mains de Remus emprisonnairent celle de Galwen, celle ci fut un peu surprise par le geste de Remus mais aussi du sien... Elle avait pris l'habitude de faire ces gestes sur les gens, surtout sur les hommes pour jouer avec eux et pour obtenir ce qu'elle voulait... Mais là, elle avait caressé cette joue rapeuse d'une barbe de deux jours avec une certaine tendresse... Que lui arrivait il encore? A chaque fois que sa route croisait celle de Remus elle avait l'impression de redevenir l'adolescente amoureuse qu'elle était il y avait de ça tant d'année... Pourtant depuis ce temps de l'eau avait couler sous les ponts... Du sang avait été versé et des larmes avaient mouillées bien des joues...

Galwen était bien sur au courant pour la mort des amis proches de
Remus, mais elle n'avait jamais voulu participé à ces missions contre eux... Pourquoi? Elle ne l'avait jamais bien su... Elle n'avait jamais apprécié James et Sirius mais elle n'avait jamais souhaité leurs morts.
Baissant les yeux sur ses mains de nouveaux, elle fut assez surprise de voir Remus l'inviter en quelques sorte à s'assoire à coté de lui pour lui conter sa vie passé... Il venait de dire de smots assez juste, bien qu'il fut dificile à Galwen de les entendre...

En silence, elle regarda autour d'elle avec discétion et lorsqu'elle fut sur que personne ne la suivait ou ne la regardait étrangement, elle vint s'assoire sur ce banc aux cotés de Remus Lupin. Elle déglutit avec difficulté, elle ne savait pas par ou commencer... Que lui dire, comment lui dire tout cela... Galwen poussa un soupire et elle commença alors son récit:


"- apres être sortie de Poudlard avec de beaux diplomes, il n'a pas fallu longtemps à ma mère pour organiser mon mariage. Mon père avant sa mort avait souhaité que j'épouse quelqu'un de sang pur et de noble rang. J'ai été marié à Gaettan Belzakard."

Elle fit une pose, reprenant son souffle... Elle ne savait pas si ce qu'elle faisait était bien ou non... De quel droit Remus devait connaitre sa vie?

"- Il faisait partie d'un famille de sang pur comme la mienne... Ses parents étaient tres influant et il avait créé une sorte de groupe qui faisait l'apologye de la magie noir. Etant la petite nouvelle de la famille, je me devais de suivre ce que l'on me disait de faire. Je n'ai jamais été mal traité, au contraire, Gaettan était un mari aimant et dévoué... "

Parler de lui ainsi lui faisait mal au coeur, meme si il avait ses idéaux, il avait été un bon mari et ils s'étaient aimés d'une certaine façon... Il ne se passait pas un jour sans que Galwen ne pense à lui... Sans qu'elle ne le veule, une larme vint glisser le long de sa joue droite... Pour ne pas donner l'oportunité à Remus de sa moquer d'elle, Galwen se détourna de lui, et fixant le ciel, elle ravala ses larmes en silence...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 'Ils sont bons mes marrons !' [PV Ma ch'tite Gal']

Message par Invité le Ven 28 Déc - 1:13

A son grand étonnement, Galwen vint s'asseoir sur le banc et commença à parler sans trop de retenu. Remus remarqua juste le soin qu'elle prit de vérifier que les alentours étaient déserts avant de s'asseoir à son tour. Il ne s'en offusqua guère. Si leur rencontre parvenait aux oreilles de Voldemort, elle pourrait avoir quelques soucis. Puis elle parla. Ses premiers mots furent un peu hésitants, comme si elle ne savait pas encore si elle avait ou non le droit de raconter qu'elle avait été sa vie. Et pourtant elle continua. Elle raconta ainsi à Remus qu'elle s'était mariée avec un sang-pur -quoi d'étonnant- et qu'elle accepta les idéaux de sa nouvelle famille. Elle lui affirma également qu'elle fut heureuse avec son époux. Chose qui fut prouvée, par la larme qui glissa le long de la joue de Galwen, lorsqu'elle évoqua sa relation avec lui. Remus ne dit pas un mot, et tout en s'interdisant d'éprouver la moindre peine pour elle, il leva délicatement sa main vers le visage de la mangemorte, et tourna celui-ci vers lui, avant d'ôter sa main, et de dire doucement :

"Je suis désolé."

Ce ne fut que trois simples mots, mais ils furent déclarés avec une réelle sincérité. Il n'était pas désolé de la mort de son époux. Ce n'était qu'un mangemort, et son coeur n'avait plus pitié depuis longtemps des morts de telles personnes. Ce qui le désolait c'était le chagrin qu'il faisait remonter en Galwen en lui demandant de se rappeler de ses souvenirs. Et pourtant, il continua, reprenant de nouveau, souhaitant s'attarder sur un point encore un peu flou selon lui :

"Je comprends que tu ai aimé ton époux, mais étais-tu réellement d'accord avec ses idéaux ? N'as-tu jamais cherché à rester un peu indépendante ? Tout le monde n'adhère pas aux idées de l'Ordre, ni à celles de Voldemort, mais pourquoi n'es-tu pas simplement restée neutre ?"

Il connaissait la réponse, malgré tout. On ne pouvait lutter contre le pouvoir de Voldemort. Et si son époux l'avait encouragé à adhérer aux idéaux du Lord, comment aurait-elle pu résister ? En collaborant officieusement avec l'Ordre, par exemple. Mais il y avait ses enfants. Si Voldemort avait entendu, d'une manière ou d'une autre, que Galwen exerçait une quelconque résistance, Il aurait pu se charger de ses enfants, d'une manière ou d'une autre...

C'était une situation sans solution. Plus Galwen parlait, et plus il le comprenait. Elle resterait dans le camp adverse. Et lors de leur prochaine rencontre, ils seraient bien obligés de se battre...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 'Ils sont bons mes marrons !' [PV Ma ch'tite Gal']

Message par Invité le Ven 28 Déc - 15:56

Alors que Galwen séchait ses larmes en cachant son visage au regard de Remus, celui ci força Galwen avec douceur à le regarder de nouveau... Il venait de dire qu'il était désolé... Toutes personne aillant du coeur aurait dit cela mais venant de Remus cela toucha un peu plus le coeur de Galwen... Certe elle avait aimé Gaettant mais d'une certaine manière... Au fond, elle n'avait jamais eut autant de sentiments pour lui que ce qu'elle avait resentit pour l'homme qui se tenait à ce moment precis à coté d'elle. Adéreée à ses idéaux... A entendre les questions que Remus posait, on voyait bien qu'il ne faisait pas parti d'une famille de sang pur... Il ne pouvait donc pas comprendre le poid des générations, des traditions, des idéaux justement qui pesait sur les plus jeunes déscendants. Galwen avait déjà essyé de lui en parler lorsqu'ils étaient bien plus jeune, mais déjà à cette époque il n'avait pas voulu comprendre prenant comme exemple son cher ami Sirius qui lui, avait su défié sa famille... Mais rien n'était pareil...

Galwen avait vécu la mort de son père comme un affront et elle s'était jurée de venger sa mémoire... C'était pour cela qu'elle avait suivit la conduits de sa mère, qu'elle avait accepter d'épouser Gaettan, qu'elle avait dit oui à tous ces idéaux si étranges soit ils... Lorsqu'on l'avait présenté au maitre, Galwen avait su qu'elle ne pourrait plus jamais faire marche arière... Qu'elle était prise au piège. Alors pour la vie de ses enfants chéris, elle avait executé ce qu'on lui avait confié, elle avait subit et fait subir... Jusq'au jour ou Gaettant était mort... Tout comme son père mort par la faute du seigneur noir... Pour avoir été aveugle et l'avoir servit comme un esclave toute sa vie.
Galwen fixa Remus d'un regard comme délavé, lassé de tout cela, elle lui dit alors:


"-Je ne pouvais pas rester neutre Remus... Si je l'avais fais la vie de mes enfants et ma propre vie aurait été menacée... Tu sais aussi bien que moi ce que cela fait de perdre des êtres cher à son coeur, je n'aurai pas supporté de voir mes enfants en danger par ma fautes."

Depuis toujours la belle rousse avait été tiraillée entre le bien et le mal qui était en elle, sentait une envie de vivre libre et d'envoyer valser tout ce qui ne lui plaisait pas, mais aussi une grande soif de vengance et de haine contre les gens qui s'opposait à elle. Maintenant que ses enfants faisaient partie de ce monde, jamais elle ne laisserait quelqu'un leur faire du mal...

Apres avoir marqué une pose, elle fixa son regard sur les marrons grillées qui se trouvait dans le charieaux de Remus, et en se tenant droite comme un I, elle rajouta:


"-mes enfants ne sont pas au courant de cela. Ils ne savent pas que leur parents faisait et font partie de l'ordre noir... Je fais cela pour les protéger Remus..."

Elle tourna son visage pâle vers lui, ses longs cheveux roux formant comme des flammes autour de son visage:

"-je ne veux pas les perdres... Et si je rennonce aujourd'hui, ou si je rennis ma parole d'honneur, je sais qu'IL ne se génera pas pour s'en prendre à eux...Tu n'as pas la moindre idée de la puissance qu'il a..."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 'Ils sont bons mes marrons !' [PV Ma ch'tite Gal']

Message par Invité le Ven 28 Déc - 18:47

Remus se tut tandis que Galwen répondait, d’une voix brisée par la fatigue, à toutes ses questions. Il resta silencieux tandis que la Mangemorte concluait sur la puissance de Voldemort. Elle n’avait pas tort. Il s’était retrouvé face à lui dans le passé, et sa puissance semblait même dépasser celle de Dumbledore… De plus, il était d’actualité publique de savoir que Voldemort n’acceptait pas qu’on se détourne de lui. Il faisait cher payer ceux qui osaient lui faire un tel affront. Et il est probablement sûr qu’il agirait de même pour Galwen, si elle osait le renier. Remus en avait pleinement conscience. Mais il avait également pleinement conscience que si elle le souhaitait réellement, elle pourrait quitter les rangs des mangemorts. L’Ordre accompagné de la Résistance avec la capacité de la protéger. Elle, et ses enfants. Il est certain que cette situation ne serait pas de tout repos pour la famille mais au moins, elle serait en sécurité…

Mais Remus ne souhaitait pas en arriver immédiatement à de telles extrémités. Ou tout du moins, pas dans l’immédiat. Pour diverses raisons. Galwen tenait réellement à ses enfants, et à l’énoncé de la vie qu’il pourrait lui proposer, la mangemorte refuserait, préférant la sécurité. En outre, malgré toute sa bonne volonté, Remus ne pouvait s’empêcher d’être méfiant. Elle restait son ennemie, et rien ne lui prouvait qu’elle n’irait pas raconter en long, en large et en travers les paroles qu’il avait prononcé. Il ne préférait donc pas évoquer le sujet de la Résistance, ni les moyens mit en œuvre pour sauver des moldus ou des sorciers nés de parents moldus, et lui proposa juste, afin d’avoir une idée des souhaits réels de la Mangemorte :

« Je pense que tu pourrais trouver de l’aide pour fuir Voldemort, sans que toi ou tes enfants en soyez inquiétés. »

Il la dévisagea d’un air sérieux. Il ne voyait pas ce qui pourrait empêcher Galwen de renier Voldemort. Après tout, Drago et Rogue, d’après les sources de l’Ordre étaient bien parvenus à échapper à son contrôle durant quelques temps. Même les membres de l’Ordre ou ceux de la Résistance ne les avaient pas retrouvés. Certes, ils ne fuyaient pas accompagnés d’enfants eux. Et leur situation au sein de la société n’était pas aussi importante que celle de Galwen. La mangemorte occupait tout de même un poste de ministre. Il restait à savoir si elle serait prête à le quitter pour une vie… Meilleure. Enfin, peut-être un peu moins inquiétante.

Un léger tintement strident se fit brusquement entendre. Surprit, Remus eut un léger sursaut. Cette discussion avec Galwen lui avait un peu fait perdre le sens de la réalité. Et le retour à la normal était… douloureux. Le son s’arrêta aussi rapidement qu’il avait commencé à se faire entendre. Remus n’y prit pas garde. D’une poche intérieure, il tira une gourde, dont il avala le contenu d’un trait, en esquissant une légère grimace. Parler avec Galwen lui avait fait oublier sa condition.

« Désolé. »

Il esquissa une mimique d’excuse pour ce petit intermède, avant de reporter la discussion sur Galwen :

« Je conçois que tu souhaites le meilleur pour tes enfants, mais es-tu certaine que ce que tu leur offre est bon pour eux ? »

Aucune méchanceté ne perçait dans la voix de Remus. Il tentait juste de jouer toutes les cartes qu’il avait en jeu pour convaincre Galwen de rejoindre son camp. Qui dans sa situation n’aurait pas agit pareil ? Malgré leurs nombreuses différences –différences, qui au fil des années, semblaient d’ailleurs devenir de plus en plus nombreuses-, il tenait à la Mangemorte.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 'Ils sont bons mes marrons !' [PV Ma ch'tite Gal']

Message par Invité le Ven 28 Déc - 19:46

Si Galwen comprenait bien ce que Remus essayait de lui dire depuis quelques minutes, il voulait qu'elle laisse tout tomber, et qu'elle s'enfuit comme une lache. Non, elle ne pouvait pas faire cela. Elle ne voulait pas passer sa vie à fuire et à se cacher sous peine de soit disant vivre mieux. Elle ne pouvait pas infliger cela, la clandestinité à ses enfants... Ils étaitent si heureux en ignorant tout de ce monde ostile et des chaines qui enchainait leur mère. En pensant à eux, Galwen eut un petit sourire, mais son regard redevint dur et elle tourna son visage pâle vers celui de Remus et lui dit froidement:

"-pourquoi t'interesses tu donc tant à ma vie et à ma famille? Que cherches tu Remus? Des renseignements? Ou bien éprouves tu de la pitié?"

La pitié... Galwen avait oublié le sens de ce moent depuis bien longtemps... Elle n'en éprouvait plus que pour elle lorsqu'elle se regardait de temps à autre dans le miroire... Soumise voila ce qu'elle était, et elle l'avait toujours été, jamais elle n'avait eut le courage de dire stop à tout cela... Elle aurait pu le faire lorsqu'elle était à Poudlard, avec la force que Remus lui donnait justement, mais sa famille la rappellait à l'ordre bien trop vite...

Elle se leva soudain, et fixant Remus droit dans les yeux elle lui lança au visage:


"-c'est tout ce que je t'inspire comme depuis toutes ses longues années, hein Remus, del a pitié... Et bien garde là, je n'en ai pas besoins! Tu entends!"

Encore une fois elle se mettait en colère contre lui, comme toujours, leur discution se ponctuait d'aclmit et de colère... Mias comment faire autrement face à Remus...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 'Ils sont bons mes marrons !' [PV Ma ch'tite Gal']

Message par Invité le Ven 28 Déc - 22:07

Arf. C'est vrai. Il avait faillit oublié. Galwen changeait d'humeur lorsqu'on s'y attendait le moins dans une discussion. Déjà à Poudlard, Remus avait fait naître les foudres de Galwen sur lui en plaçant quelques répliques peu appropriées. Et à chaque fois il s'en était longuement voulu. Autant il avait adoré la voir de bonne humeur et rayonnante, autant il avait détesté la voir se monter contre lui. Il détestait toujours ça d'ailleurs. Il n'y avait qu'à écouter les battements précipités de son coeur pour comprendre le brusque mouvement d'humeur de Galwen lui déplaisait farouchement. Tout comme les accusations qu'elle lui lançait. A peine voulait-il ouvrir la bouche pour se défendre qu'elle lui coupait la parole pour l'accuser de nouveau, tout en se levant. Remus ne resta pas stoïque bien longtemps.

Le visage fermé, dur, il se leva à son tour, et lui empoigna son ménagement le bras. Il n'était plus le jeune Remus d'autrefois, prêt à la laisser parler sans rien dire. Non, et il était bien décidé à lui faire clairement entendre. Il commença séchement :

"C'est bon ? Tu es calmée ?"

Il lâcha le bras de la Mangemorte. Son visage resta tout aussi fermé tandis qu'il la dévisageait. Il laissa passer quelques secondes de silence, comme s'il voulait réellement attendre qu'elle soit calmée avant de lui adresser de nouveau la parole. Sur un ton glacial il déclara :

"Saches que je n'ai jamais éprouvé de la pitié à ton égard, Galwen. Si je suis sorti avec toi à Poudlard, c'est que je t'aimais réellement. Ce n'était pas de la pitié." Il reprit son souffle avant de continuer sur le même ton : "Et si je m'intéresse à toi, c'est uniquement pour t'aider. Je n'ai pas pitié de toi, Galwen. Et je n'ai pas à avoir pitié de toi. Tu es heureuse comme tu es, n'est-ce pas ? Après tout, tu as un bon métier, des enfants que tu affectionnes, et tu as suivit tous les ordres de ta famille. Alors pourquoi aurais-je pitié de toi ?"

Remus affichait désormais un air clairement agacé, et rien ne semblait pouvoir le mettre d'une humeur joyeuse... Après tout, il s'évertuait depuis quelques minutes déjà, à aider Galwen, et en signe de remerciements, celle-ci l'accusait de lui porter attention uniquement pour ses propres intérêts. Il y avait de quoi lasser rapidement la patience de toute personne normalement constituée...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 'Ils sont bons mes marrons !' [PV Ma ch'tite Gal']

Message par Invité le Sam 29 Déc - 17:11

Encore une fois, elle s'était ennervé, emporté et elle avait laissé aller son fleaux de paroles sur Remus... Depuis toujours leurs discutions si on pouvait dire ça comme ça, s'était passé comme cela. Elle s'emportait toujours sur lui. Il y avait bien longtemps apres ces exets de colère, Galwen craquait et se mettait à pleurer... Mais aujourd'hui, elle vait déjà versé des larmes devant Remus en parlant de Gaettan, elle n'allait pas lui faire le plaisir de pleurer devant lui, et de lui laisser croire qu'il l'avait blaissé.

Galwen était fatigué, elle avait passé une nuit assez dificile poursuivit par des cauchemards, elle n'avait pas trouvé le sommeil et le fait de lutter contre Remus lui faisait ressentir cette fatigue qui l'oppréssait. Elle la laissa s'exprimer et lui "crier" dessus comme si elle avait 2ans. Durant tout ce temps, elle avait tournée son visage. Elle ne voulait pas le regarder. Les seuls mots qui firent échos à son coeur et à son ame furent ceux que Remus employa pour lui rappeller leur relations au chateau de Poudlard. Elle sera les dents en entendant cela, et lorsqu'il eut finit de parler, elle dit:


"-je n'ai pas envie de converser durant des heures avec toi Remus, de toutes façon çan'a jamais mené à rien... Je suis fatigué et lasse de tout ça, alors si tu as des choses à me reprocher, fait le. Je n'en suis plus à un réproche près."

Mais qu'étaient ils devenu tout les deux... Lorsqu'ils s'étaient quitté lors de la fin de la 7eme années, ils s'étaint promis de s'écrire. Galwen n'avait jamais recu de lettre alors qu'elle en avait enoyée... Elle s'était résigné... Remus l'avait oublié et il s'était peut etre meme bien fouu d'elle. C'était tout de meme étrange, apres toutes ses années, il arrivaient tout de meme à la mettre dans des etats pareils... Un don surement...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 'Ils sont bons mes marrons !' [PV Ma ch'tite Gal']

Message par Invité le Sam 29 Déc - 20:31

C'était le Scroutt à Pétard sur la citrouille ! Voilà maintenant qu'elle lui demandait de dire clairement les choses qu'il avait à lui reprocher. Comme si lui, Remus, était toujours le premier à lui dire ce qu'il avait sur le coeur ! Arf. Et comme d'ordinaire, leur discussion tournait court. Sur des critiques mutuelles. Comme avant. Pfff... Remus avait presque l'impression d'être revenu à Poudlard. Les murs les entouraient, et bientôt ils pourraient entendre les cris et les rires des élèves sortant de cours. Peeves allait traverser le mur d'un instant à l'autre, histoire de montrer son existence, et Galwen et Remus, dans tout cela, sortiraient de cette discussion d'une humeur massacrante, après s'être insultés de tous les noms de créatures.

"Un problème, Stenford ?"

On s'y croirait presque. Voilà qu'un élève de Serpentard -au grand damne de Remus- s'installait dans la discussion pour venir en aide à Galwen. Pfff... Tous les mêmes. Y'avait qu'une seule jolie fille dans leur maison, alors ils mettaient tout en oeuvre pour la protéger afin qu'elle les remarque... Ne pouvait-on pas avoir un peu de paix ? Une légère bourrasque de vent frappant de plein fouet le visage de Remus le ramena à la réalité. La dure réalité. Car il n'était plus seul avec Galwen. Le soi-disant élève de Serpentard existait réellement. Sauf qu'il était plus âgé et paraissait beaucoup plus agressif. Bref, il ne fallait pas réfléchir beaucoup pour comprendre qu'un Mangemort était venu aider Galwen...

Remus se renfonça discrètement dans son écharpe, cachant ainsi le bas de son visage. Il n'était pas connu de tous les mangemorts, par chance, celui-ci paraissait ainsi ne pas l'avoir reconnu, mais il préférait ne pas prendre de risques... Quoi que. Il était déjà dans une situation dans une situation risquée. Il venait tout juste de se disputer avec Galwen -il lui semblait qu'il ne l'avait jamais regretté autant que dans cet instant présent- et rien ne lui laissait croire qu'elle le laisserait en paix, et qu'elle renverrait son 'collègue'. Après tout, n'avait-elle pas dit elle-même qu'elle le tuerait lors de leur prochaine rencontre ? Elle ne l'avait toujours pas fait, mais bon...

Quoi qu'il en soit, il fallait qu'il réfléchisse à une solution de secours. S'il transplanait immédiatement, l'autre mangemort pourrait penser que Galwen trahissait son Maître. Et bien n'étant pas en très bons rapports avec elle, il ne voulait pas non plus lui causer d'ennuis. Par contre, s'il attendait trop longtemps et si Galwen le vendait au mangemort, il devrait alors se défendre contre les deux personnes. Chose assez délicate, si il prenait en compte le fait que le nouveau venu avait déjà sortit sa baguette en un signe d'avertissement...

Dans tous les cas, il était cuit. Il ne lui restait plus qu'à rester ainsi, et à attendre la décision de Galwen. Bien que cette solution ne lui plaise qu'à demi. Il remettait tout de même sa vie entre les mains d'une mangemorte !

[Hj : J'ai inventé un autre perso, pour qu'il y ait un peu d'action, et parce que j'avais pas d'autre idée, sinon... ^^']

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 'Ils sont bons mes marrons !' [PV Ma ch'tite Gal']

Message par Invité le Dim 30 Déc - 15:15

Arg!!!! Qu'est ce qu'ils avaient tous à l'appeller par son nom de famille! Elle n'avait jamais supporté cela et ce n'était pas aujourd'hui que cela allait changer... Et puis qu'est ce qu'il foutait là celui là! Cette conversation meme si elle ne menait nul part était privé et strictement privé!! Bon il était vrai que Remus et elle meme se trouvait en pleine rue et qu'ils ne devaient pas parlé à voix basse mais Galwen n'aimait pas etre interompu!

Sous l'eprise de sa colère contre Remus et en plus de cela de l'interuption du mangemort, Galwen fahit se tourner vers lui avec une envie de lui jeter un sort et del a réduire en bouillie, mais comme elle était bonne actrice, elle tourna vers le mangemort un visage détendu et souriant apres avoir jeter un coup d'oeil à Remus pour voir sa réaction. Il avait choisit de resté passif... Tres bien.

Galwen tourna donc son visage angelique entouré de sa crignère de feu vers cet homme qu'elle connaissait seuelement dans le cercle mangemortesque. Elle lui sourit et lui dit:


"-merci mon cher, mais tout va bien... Je suis en discution avec ce monsieurs pour ramener des marrons grillée à mes enfants... Rien d'alarmant n'est ce pas..."

Le mangemort la regard avec un air surpris et il dit alors:

"-euh... Et bien je vous laisse alors, bonne journée..."

Et il partie apres avoir faire un baise main à la belle rousse. Ces convenance d'homme de la haute société, Galwen les trouvait démodé... Mais bon elle devait bien faire bonne figure... Cet homme était un ancien ami de Gaettan... Lorsqu'elle fut certaine qu'il avait disparue, elle tourna de nouveau son regard vers Remus. Elle lui dit avec une certaine violence dans la voix:

"-fait donc comme si tu me servais... Si il nous surveille je suis morte dans deux jours... Alors joue je jeux je t'en rpis Remus!"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 'Ils sont bons mes marrons !' [PV Ma ch'tite Gal']

Message par Invité le Dim 30 Déc - 18:35

Quelle actrice ! Alors que le visage de Galwen exprimait la colère glacée vis-à-vis de Remus, il était presque amical pour son 'ami' le mangemort. Ainsi, lui, il n'avait pas droit à un sourire, de la part de Galwen, alors que l'autre emplumé de Scroutt à Pétard s'incrustait, et se voyait même offrir quelques paroles amicales, en à peine quelques secondes. Il en serra les poings. Le mangemort, totalement concentré sur la présence de sa consoeur ne remarqua même pas les divers sentiments éprouvés par Remus. Il se contenta de la saluer, d'un baise-main -ce qui, au passage, étonna fortement Remus- avant de repartir.

Le Loup-garou accueillit son départ avec un soulagement visible. Il soupira profondément, conscient que le mangemort ne pourrait désormais plus l'entendre, tandis que Galwen s'adressait de nouveau à lui, sur un ton agressif -il n'était pas mangemort, lui-, pour lui demander de la servir . C'est d'un air particulièrement coincé que Remus se mit en peine pour lui obéir. Qu'elle lui donne ainsi des ordres lui déplaisait fortement, même si ceux-là servaient à leur sauver la vie à tous les deux. Affichant un sourire figé, genre commerçant heureux de faire son travail, il se mit à parler entre ses dents :

"Oh. Mais c'est si gentiment demandé Stenford. Qui refuserait ?"

A l'aide de sa baguette il commença à entasser quelques marrons dans un cornet, tout en continuant à bavarder entre ses dents, avec le même ton ironique :

"Ce qui me touche avec toi, c'est de voir que tu n'es pas égoïste. Il est vrai que ma vie ne vaut rien, donc du moment que tu restes saine et sauve, c'est le principal !"

Il s'était montré injuste. Si Galwen était réellement égoïste, elle aurait très bien pu le dénoncer. Ainsi, non seulement elle gardait la vie sauve, mais en plus, Voldemort l'aurait fortement récompensé [En la mettant dans son lit, par exemple... XD]. Au lieu de ça, elle lui avait sauvé la vie. Il devrait plutôt lui en être reconnaissant au lieu de la critiquer ainsi.

"Merci, Galwen."

Il avait arrêter de grincer des dents, et le remerciement était sortit en toute sincérité, bien que son visage était resté fermé lors de l'élocution de ces deux mots.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 'Ils sont bons mes marrons !' [PV Ma ch'tite Gal']

Message par Invité le Dim 30 Déc - 20:27

Galwen poussa un long soupire de soulagement, Remus jouait tant bien que mal la comédie. Si tout se passait bien, ils auraient la vie sauve. Décidément, elle n’aurait jamais du s’arrêter pour perdre son temps avec Remus… Ses enfants l’attendaient et si elle arrivait en retard, il allait falloir qu’elle paye les heures supplémentaires de leur nurse. Etre obligé de feindre un achat de marrons grillés pour ses enfants afin de ne pas attirer de soupçons sur eux…

Galwen baissa les yeux quelques secondes sur son sac à mains, elle fouilla à l’intérieur et après quelques secondes elle en sortie un porte monnaie. Elle leva les yeux sur Remus et elle lui dit d’un ton un peu radoucis sans tenir compte de ce qu’il venait de dire, sauf du merci.

« -combien je te dois ? »

Même si le ton qu’il avait employé pour lui dire merci était encore froid, elle savait qu’il était sincère. C’est vrai ça, pourquoi avait elle mentit, elle aurait pu donner l’alerte et le dernier des maraudeurs serait mort aujourd’hui… Qu’est ce qui l’avait poussé à agir comme cela… Encore une fois Galwen avait fait preuve de bonté, envers Remus… Même si elle l’avait menacé de mort à leur dernière entre vu, au fond elle savait qu’elle n’était pas capable de le faire… Même si il ne se battait pas dans le même camp, Remus restait Remus et pour le cœur de Galwen, mangemorte ou non, il comptait toujours autant que lorsqu’elle avait tout juste 16ans. Le voir mourir serait pour elle une épreuve insurmontable… Même si elle ne le criait pas sur les toits, elle tenait à lui… Peut être trop d’ailleurs…
Avant qu’il ne lui ait répondu elle lui dit sans le regarder :


« -si, si un jour tu as un problème… »

Mais elle ne trouva pas la force de terminer sa phrase. Ils venaient de se mettre en colère l’un contre l’autre, et voila qu’elle allait lui dire qu’elle pouvait elle aussi l’aider si il avait un problème un jour… Il n’allait pas la prendre au sérieux… Alors qu’elle pensait cela, elle fit tomber de son sac, juste aux pieds de Remus, un petit cœur en argent… C’était un cadeau qui lui avait été fait par son mari… Le petit cœur s’ouvrit à terre, dans la neige, et il laissa apparaître deux petits visages souriant et plein de joie… Un petit garçon et une petite fille… Galwen retint son souffle et se pencha pour le ramasser.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 'Ils sont bons mes marrons !' [PV Ma ch'tite Gal']

Message par Invité le Dim 30 Déc - 21:39

« -combien je te dois ? » Remus suspendit ses gestes, interdit. Un marron flotta dans l'air pendant à peine une seconde, avant de retomber dans un 'POC', sur la grille. Hein ? Pour le coup, Remus était un peu largué. L'instant d'avant il la critiquait avant de la remercier, et elle... Ah. Le prix du cornet de marrons. Une lumière venait -enfin- de s'éclairer dans son esprit. Car, là, la question de Galwen l'avait totalement déstabilisé. Il faut le comprendre : l'instant d'avant, leurs deux vies étaient menacées par un mangemort, et elle, comme si rien ne s'était passé, lui demandait tranquillement combien coûtait ses marrons. Il en fallait pas plus pour que Remus soit perdu...

Ayant enfin comprit de quoi il retournait, Remus reprit tranquillement son mouvement de baguette et recommença à remplir son cornet. Il se souvenait soudainement que Galwen avait craint d'être surveillée, et préférait continuer à simuler au cas où. Mais là, encore, sa bonne foi fut mise en péril. Au moment même où il s'apprêtait à lui répondre, elle reprit la parole pour lui proposer son aide. De nouveau, Remus s'arrêta net. De nouveau, un marron sembla flotter dans l'air avant de retomber lourdement sur la grille, dans un petit 'POC', mais cette fois-ci, il accompagna ses gestes d'un regard surpris sur la Mangemorte. A le voir ainsi on aurait presque pu croire qu'on venait tout bonnement de lui annoncé que Voldemort en personne avait disparu.

Quoi de plus naturel que de rester scotché après une telle déclaration ! Remus n'en revenait toujours pas. La phrase tournait et retournait dans sa tête, tandis qu'il se demandait s'il n'avait pas rêver et ou s'il n'y avait pas un piège quelque part. Il reprit ses esprits lorsqu'un objet tomba du sac de Galwen dans la neige, à ses pieds. Instinctivement, Remus se pencha en même temps que Galwen pour le récupérer. Il fut le plus rapide et récupéra l'objet dans sa main, mais ne put éviter de frôler la main de Galwen au passage. Electrisé par ce frêle contact, il murmura un bref :

"Désolé."

Et il reporta toute son attention sur ce qu'il avait récupéré. C'était un petit coeur en argent, qui laissait entrevoir la photo de deux enfants. Remus esquissa un léger sourire, et referma doucement le coeur avant de le rendre à Galwen.

"Ils sont mignons."

Il attrapa ensuite le cornet de marrons qu'il tendit également à Galwen. S'étant légèrement radouci parce qu'elle venait de lui dire, mais également car la menace de l'autre mangemort n'était plus présente, il déclara doucement :

"Tiens. Tu ne me dois rien. Un simple cornet de marrons ne me vaut pas ce que tu as fait pour moi. Merci. "

Avant même que Galwen n'ait le temps de répondre ou de tiquer, il reprit la parole dans un souffle et murmura :

"Toi aussi. Si un jour toi ou tes enfants avez un problème, vous... Vous pourrez compter sur moi."

Par Merlin. Qu'était-il en train de dire ? N'était-il pas en train de commettre une erreur ? Non. De toutes façons, sa parole et ses actes qui en découleraient n'auraient probablement pas de grandes conséquences sur l'Ordre. Mais en même temps, en agissant ainsi avec une Mangemorte, une personne de l'autre camp, il ne pourrait plus être considéré comme totalement impartial...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 'Ils sont bons mes marrons !' [PV Ma ch'tite Gal']

Message par Invité le Lun 31 Déc - 14:04

Remus lui proposait lui aussi son aide en cas de besoins ou de soucis... Décidement il était toujours aussi étonnant qu'au paravant. Lorsqu'elle s'était penchée en meme temps que lui pour ramasser le petit coeur d'argent, leur mains s'étaient frolées... Comme une gamine, Galwen sentit son coeur faire un bon dans sa poitirne... Ses joues s'empourprèrent quelque peu et lorsqu'il lui confai que ses enfants étaient mignons, elle ne put que sourire et baisser les yeux à la fois... Remus exercait sur elle une sorte de pouvoir... Elle était tellement fragile pres de lui, si enfantine.

Remus la remercia également de ce qu'elle venait de faire pour lui... Mais Galwen n'avait pas eut à faire un choix en faisant cela... Elle avait agit naturelement, et meme si sur le moment elle éprouvait une colèreintense pour Remus, elle nel'aurait jamais livré. Plutot mourire que de le voir périre à cause d'elle. Puisqu'ils étaient en train de se faire des confidences et pour une fois de se parler gentillement, elle dit en relevant les yeux sur lui, toujours à quelques centimètres de ce marchant de marrons grillés:


"-saches également que je ne pensais pas ce que j'ai dis l'autre soir à la gare... Je... Je..."

Elle allait le dire, oui, elle allait y arrive rmeme si en disant cela elle n'aurait plus aucune influence sur Remus il fallait qu'elle le dise:

"-je serai bien incapable de te tuer... "

Pourquoi, mais parce que c'était lui, et parce que la dame n'avait jamais pu jeter un sortilège de mort sur n'importe qui. Elle aimait la vie et elle la respectait. Torturé, cela elle l'avait fait, mais seulement pour servir sa propre cause, tuer jamais... Ou si elle l'avait fait s'était en retour de sortilège lançé par son adversaire lui meme... Alors tuer Remus alors qu'il occupait toujours une grande place dans son coeur et dans sa vie, elle ne le pourrait pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 'Ils sont bons mes marrons !' [PV Ma ch'tite Gal']

Message par Invité le Lun 31 Déc - 19:15

S'il avait encore tenu le cornet de marrons dans la main, celui-ci aurait probablement tombé sur le sol. Il ne rêvait pas. Elle avait bel et bien avoué qu'elle ne pourrait pas le tuer. En même temps, lui non plus ne pourrait pas la tuer. C'est en partie pour ça qu'il s'en voulait. S'il le devait il ne pourrait pas la tuer. Et pourtant, il le faudrait. Mais que ferait-il s'il devait choisir entre la vie d'un membre de l'Ordre ou Galwen ? Qui choisirait-il ? La mangemorte était dans le même cas. Que ferait-elle si elle devait choisir entre ses enfants et Remus ? Elle n'aurait pas le choix, il faudrait qu'elle le tue, qu'elle le souhaite ou non. Tout comme lui devrait apprendre à mettre ses sentiments de côté et privilégier son engagement dans l'Ordre, en cas de réel problème.

"On ne fait pas toujours ce qu'on veut, Galwen. Si l'on se croise une nouvelle fois et si Voldemort apprend que tu m'as laissé partir sans rien faire, il pourra s'en prendre à tes enfants. Un jour ou l'autre tu devras choisir, entre me sauver moi ou tes enfants. Et nous savons tous les deux que ce ne sera pas moi que tu choisiras..."

Avec l'Ordre, ce qu'il y avait de bien, si on pouvait exprimer cela ainsi, c'est qu'il y avait peu de chance qu'on lui en veuille réellement s'il avait laissé échapper une Mangemorte. Bien sûr, il se prendrait sûrement des réflexions cinglantes, mais il n'y aurait pas de représailles, ce qui n'était pas le cas si l'on se trouvait dans le camp adverse. Par contre, un jour ou l'autre, si par exemple Galwen s'attaquait sévèrement à l'un des membres de son camp, il serait également amené à choisir.

C'était donc bien d'avoir de telles paroles, de telles promesses, mais il fallait se rendre à l'évidence : il y avait peu de chance pour qu'ils puissent les tenir. L'unique solution à ce problème, aurait été que l'un des deux changent de camp. Mais pour des questions de sécurité, Galwen n'était pas prête, et c'était tout simplement hors de question pour Remus. Avec sa condition de Loup-garou, il aurait été condamné à suivre Greyback dans ses explorations. Un comble, surtout lorsqu'on savait que c'était lui qui l'avait rendu aussi... Monstrueux.

Il ne restait plus qu'à se résigner. C'était le cas pour Remus, il était désormais résigné. Le ton de sa voix l'avait clairement montré, il ne lui en voudrait pas si elle s'attaquait à lui pour sauver sa famille. Il ferait de même. Et de toute manière, il n'attenderait pas bien sagement qu'elle le tue, il se défendrait, en essayant de limiter les dégâts, bien sûr...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 'Ils sont bons mes marrons !' [PV Ma ch'tite Gal']

Message par Invité le Jeu 3 Jan - 19:00

Faire un choix... Toute sa vie durant il avait fallu que Galwen en face des choix... Choisir entre le bien et le mal, entre suivre ou non son coeur... Peute tre que son coeur elle aurait du le suivre depuis sa 6eme année à Poudlard. Peut etre qu'ils auraient du, tout le deux choisir de s'aimer... Il n'en serait peut etre et meme surement pas ainsi maintenant. Ils auraient peut etre vecu des jours heureux tous les deux... Peut etre meme qu'elle aurait accepter la lycanthropie de Remus sans le juger ou autre chose encore...

Les mots que Remus avait prononcé n'étaient pas incenssé... Bien sur, elle savait qu'il avait raison... Vivre sans ses enfants serait pour elle quelque chose d'inconcevable. Ce serait comme lui arracher une partie d'elle meme. Lui transperser le coeur et la faire mourire avant l'heure... Non jamais elle ne suvivrait à es voir mourire ou meme souffrir.
La belle rousse posa un regard resigné sur Remus, elle ne pouvait pas le contre dire... Mais le simple idée qu'il puise ou qu'il est penser se "sacrifier" si ils se rentrouvaient confronté lui donnait la nosée... Elle soupira encor eune fois, puis elle se détourna de Remus. Elle alla s'assoire sur le banc qu'ils avaient occupé quelques minutes plus tot... Entre ses mains se trouvaient le cornet de journal dans lequel Remus avait glissé des marrons grillés... Ils étaient tout chauds... Galwen sourit comme ailleurs et elle dit en relevant la tete vers Remus:


"-tu en veux?"

Elle se servit, et elle savoura cela comme une enfant. Elle retournait un peu en enfance... Au comme cela faisait du bien de se sentir un peu détachéde tout... De laisser derrière elle les soucis et les problemes, cette guerre du bien et du mal... Ces idéaux si différents... En silence elle regarda ses mains, le bout des doigts noirs... Que de bon souvenirs avec son grands frère... Elle lacha alors sans regarder Remus:

"-tu sais... Tu m'as manqué durant toutes ses années... Pourquoi n'as tu jamais répondu à mes lettres?"

Les avait il au moins recu ces lettres... Elle se l'était souvent demandé lorsqu'elle prenait son courage pour en réécrire une nouvelle... Assise à son grand bureau de ministre...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 'Ils sont bons mes marrons !' [PV Ma ch'tite Gal']

Message par Invité le Jeu 3 Jan - 19:58

Alors là, c’était un comble ! Elle lui proposait ses propres marrons. Bien sûr, il lui avait donné, m’enfin bon, c’est comme s’il n’en avait pas eu assez dans son chariot… Remus se mit à en sourire. Un sourire léger, discret, mais un sourire tout de même. Il admirait de voir que Galwen parvenait avec tact à changer de discussion, à changer d’humeur. Et ne souhaitant pas retourner sur un sujet délicat, il la suivit dans cette voie là. C’est pour cela qu’il se servit dans le cornet que lui tendait son interlocutrice, la regardant en même temps déguster ce qu’il lui avait offert. On aurait presque dit une enfant à qui l’on venait de donner la plus belle chose à manger depuis des années. Rien de tel pour réchauffer le cœur de Remus, qui avait réellement l’air de servir à quelque chose avec son chariot de marrons.

Tu m’as manqué durant toutes ces années… La phrase venait de s’échapper des lèvres de Galwen. Remus releva la tête un peu interloqué, se demandant s’il avait réellement compris ce qu’il avait entendu. Apparemment, oui, puisqu’elle enchaîna, sur une histoire de lettres. Les sourcils de Remus se froncèrent à l’évocation de ses lettres. Il n’en avait jamais entendu parler. Il regarda la Mangemorte, se demandant si ce n’était pas une vaste supercherie de sa part, mais cela semblait visiblement ne pas être le cas. Remus se tourna dos à Galwen, réfléchissant à ce qui avait pu se produire. Il était désemparé. Il se mit machinalement à son chariot, et se remit à faire griller quelques marrons à l’aide de sa baguette, tout en trouvant une réponse. Pourquoi n’avait-il jamais reçu de lettres ?

Une explication vint à peu à peu dans son esprit. Une explication qu’il refusa, tout d’abord, mais qui lui parut la plus plausible. Il s’en souvenait désormais. Sirius lui avait déjà parlé de ces lettres… Mais à l’époque, il n’y avait guère prêté grande attention…

Cessant toute activité, Remus se retourna vers Galwen. Il rangea sa baguette dans sa poche, et poussa un profond soupir :

« Je crois qu’il faut que je t’expliques ce qui s’est passé pour moi lorsque j’ai quitté Poudlard, afin que tu comprennes… Sirius m’en a parlé plus tard de tes lettres. Mais il ne m’a jamais dit qui en était l’auteur…»

Il reprit place sur le banc, à côté de Galwen, mais se tourna vers elle, afin d’être à peu près en face d’elle.

« Peu après l’obtention de mes ASPICS, Dumbledore m’a proposé d’entrer dans l’Ordre. Mes parents avaient été tués par Greyback, James, Peter, Lily et Sirius avaient tous envie de continuer leurs études, et toi… Toi, tu étais avec ton petit copain. Etant un loup-garou, j’ai compris que je ne pouvais plus continuer mes études, les directeurs n’étant pas tous aussi compréhensifs que Dumbledore. » Il eut un léger sourire de tristesse à l’évocation de ce grand nom, et poursuivit : «Rien ne me retenait, j’ai donc accepté la proposition de Dumbledore. Il m’a demandé d’infiltrer le clan de Loups-garous de Greyback. Je crois que ce sont les moments les plus difficiles que j’ai passé. Il se vantait sans cesse de ma loyauté envers lui alors qu’il avait tué mes parents. J’ai jamais eu envie de tuer autant un… Loup-garou que lui. » Les yeux de Remus brillèrent d’une rage et d’une haine contenue. Il continua pourtant sur un ton monotone « Durant cette période, j’étais convenu avec Dumbledore de ne recevoir aucune lettre. James, Sirius, Peter et Lily, se chargèrent de les intercepter. C’est pour cela que je n’ai pas pu avoir les tiennes. A la fin de ma mission, j’aurais normalement dû les avoir, mais Peter m’a juste dit qu’ils avaient détruit toutes les lettres qu’ils avaient reçu provenant de Mangemorts ou de personnes douteuses. J’étais tellement heureux de les revoir, que je n’en ai pas pris ombrage. » Remus regrettait désormais amèrement de ne pas avoir demandé plus d’explications. Mais le mal était fait. « Nous avons ensuite appris qu’il y avait une taupe parmi nous. A cause de nombreux malentendus, Sirius et James m’ont soupçonné. Au départ, Sirius m’a dit que cette taupe étant sans grande gravité, ils ont seulement continué à intercepter les lettres douteuses que je recevais, afin que je ne sois pas accusé par Dumbledore. Ils devaient savoir que tu étais devenue une mangemorte, c’est pour cela qu’ils les ont récupéré. Lorsque le problème de la taupe à pris de l’importance, ils ont tout dévoilé à Dumbledore qui leur a demandé de poursuivre leur manège.» Remus laissa échapper un soupir. Il revoyait tout son passé défiler devant lui, et ça lui était douloureux… «Je suppose que tu connais la suite ? Peter s’est révélé être le traître, James et Lily sont morts, et je n’ai toujours pas pu les venger… » Une réelle amertume perçait dans ses propos. « Je suis parti. Je suis allé travailler un peu partout. Je suppose que si tu as continué à m’envoyer des lettres, je n’ai pas pu les recevoir, puisque je changeais constamment d’adresse… Et lorsque je suis revenu à Poudlard en tant qu’enseignant, je n’ai jamais reçu aucune de tes lettres. » Il eut un sourire triste « Je suppose que tu avais dû t’en lasser… Et je n’ai jamais eu le courage de t’en envoyer une… »

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 'Ils sont bons mes marrons !' [PV Ma ch'tite Gal']

Message par Invité le Jeu 3 Jan - 22:10

Voila donc les raisons du silence de Remus qui avait été si douloureux pour Galwen à l'époque. Il n'avait jamais recu les lettres... Jamais, pas une seule... Les amis de Remus n'avait jamais bien porté Galwen dans leur coeur, et elle se doutait bien qu'ils avaient pris toutes les précautions pour qu'il n'est pas ses lettres. Si seulement il avait eut vent de ce qu'elle lui écrivait... La belle rousse était presque sur que Peter ou Sirius les avaient lu... Potter n'était pas de ce style là, et puis il devait etre trop occupé avec Lily enceinte... Comme leurs vies à tous deux avaient été différentes...

Lorsque Remus etait venu s'assoire à coté d'elle, Galwen s'était elle aussi un peu tourné vers lui afin de mieux l'écouter et le comprendre. Elle était resté silencieuse durant tout le recit du marchant de marrons... Que répondre à ça... Ils s'étaient perdu de vue et presque oublié à cause de leurs camps respectif.


"-je t'ai ecrit durant 4 années de suite... J'étais en études et déja mariée... Je ne sais pas pourquoi je t'ai écrit durant si longtemps... Peut etre l'espoir que tu te souviennes de notre lointaine amitié... Ou alors comme durant les deux dernière année à Poudlard mon coeur n'arrivait pas à se résigner..."

Elle en avait passé des nuit à se demandé ce qu'il devenait, si il ne lui répondait pas volontairement ou par ce que ses lettres n'arrivait pas à destination... Elle en avait fait des rêves de lui... Pas un seul jour ne passait sans qu'elle ne jet un coup d'oeil sur la seule et unique photo qu'elle avait de lui... Elle le voyait alors souriant et séduisant comme lorsqu'ils étaient à l'école...

"-un jour, je suis tombé enceinte... Et c'est à ce moment là que j'ai arreter depenser à toi... Pourquoi... Exellente question... Peut etre parce que j'avais enfin quelqu'un d'autre à aimer..."

Les yeux de Galwen regardait le neige de la rue, elle fixait un point au lointain, comme si elle revivait ce qu'elle racontait... Comme si elle était ailleurs...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 'Ils sont bons mes marrons !' [PV Ma ch'tite Gal']

Message par Invité le Ven 4 Jan - 0:04

Quatre années... Elle lui avait écrit pendant quatre années, et il n'avait jamais reçu ses lettres. Et n'avait jamais eu l'idée de lui en envoyer une. Quoique. Si, il avait eu l'idée et l'envie d'en envoyer une. Il l'avait même commencé. Mais il s'était rappelé de la vie de Galwen, de leur passé commun, et s'était conforter dans le fait qu'elle ne souviendrait probablement pas de lui, ou qu'elle se ficherait d'avoir ou non de ses nouvelles. Quel imbécile ! Si au moins il avait tenté, ils n'en seraient pas là aujourd'hui... Enfin, c'était vite dit. Car elle aurait tout de même été mariée avec un Mangemort, et même si elle n'avait pas encore d'enfants, il n'est pas dit qu'elle aurait tout lâcher pour les beaux yeux de Remus...

« Si... Si jamais j'étais entré en contact avec toi, pendant ces quatres années, si j'avais répondu à l'une de ces lettres, tu crois que j'aurais pu te faire changer de vie ? Te persuader de quitter ta somptueuse vie, avec ton poste de ministre, ton mari, ton rang de mangemort, pour moi ?»

C'est sans détour qu'il avait posé la question. Depuis qu'il avait revu, Galwen, c'est une question qui lui torturait l'esprit. Tout aurait-il pu être autrement, s'il avait agit autrement ? S'il avait essayé d'insister lors de leur relation à Poudlard, s'il avait tenté de la convaincre de rester avec lui ? Rien n'en était moins sûr... Mais au moins, il parviendrait peut-être à avoir enfin sa réponse... Certes, désormais il était trop tard pour changer les choses, et la réponse de Galwen, le ferait peut-être plus de mal que de bien, dans un certain sens. Mais, malgré tout, il voulait savoir.

Il avait bien des fois pensé à elle, au début. Si elle allait bien, si elle était heureuse. Si elle était mariée, justement, ce qu'elle était devenue... Puis Dumbledore l'avait envoyé avec Greyback. Là, il s'était raccroché au souvenir de Galwen, ainsi qu'à celui de ses amis, comme un noyé qui s'accroche à une bouée. Sans qu'elle le sache, elle l'avait aidé à tenir pendant toute une année, parmis des être qu'il déstestait. Lorsqu'il était revenu parmi les siens, il avait plus été accaparé par ce qui se passait avec ses amis, que par ce qui pouvait arriver à Galwen. De temps à autre il ressassait ses souvenirs, sans oser savoir ce que son ex-petite amie, celle qu'il avait tant aimé était devenue... Quelle erreur !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 'Ils sont bons mes marrons !' [PV Ma ch'tite Gal']

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum